Entretien avec Murielle Pley, Chargée de recrutement, Cofidis

Publié le 12 décembre 2005 La rédaction Cadremploi

Cofidis, ce n'est pas seulement une équipe cycliste, c'est aussi et avant tout un organisme de crédit. Créée en 1982, l'entreprise de Villeneuve d'Ascq, près de Lille, appartient pour 85 % à 3 Suisses International et pour 15 % à Cetelem. Cofidis se développe à partir de deux axes stratégiques : le déploiement à l'étranger (la société est présente dans plusieurs pays d'Europe et étudie l'opportunité d'une présence en Chine) et les partenariats. Internet compte aussi pour une part importante dans le développement de la société, tant au niveau de l'activité commerciale qu'au niveau du recrutement. Explications avec Murielle Pley, Chargée de recrutement.

 

Quels sont les métiers qui garantissent le fonctionnement de Cofidis ?
Murielle Pley : Il y a un métier phare : celui de conseiller commercial. Sur un effectif total de 1 280 personnes, ils sont plus de 500 collaborateurs. C'est grâce à eux que l'entreprise augmente son chiffre d'affaires. Ce sont eux qui sont en contact direct avec les clients qui vendent les produits Cofidis, et qui en sont la vitrine. C'est vraiment le métier pour lequel nous recrutons le plus.
La direction informatique représente aussi une part importante dans l'activité de l'entreprise avec plus de 200 personnes. Notre gestion client est totalement informatisée, et nécessite donc une équipe conséquente de développement et de maintenance. Le contact client se fait uniquement par téléphone, ce qui sous-entend un couplage téléphonie informatique performant (serveur vocal et routage intelligent). Sans oublier Internet sur lequel nous misons énormément. L'utilisation de ce support dans notre activité est une obligation.

 

Internet constitue un vecteur de recrutement important pour vous ?
M. P. : C'est essentiel pour la société. L'espace de recrutement sur le Web a été remodelé il y a quelques mois maintenant avec cette volonté de laisser transparaître les valeurs et la politique humaine de Cofidis. Cette année, nous avons investi dans un logiciel de gestion des candidatures qui nous permet de traiter les candidatures plus efficacement et plus rapidement. Le candidat a la possibilité de s'enregistrer directement sur notre site Internet, que ce soit pour répondre à une annonce ou pour soumettre son profil de manière spontanée. Tous les postes à pourvoir sont publiés sur le site Internet.

 

Postuler chez Cofidis par Internet est donc la meilleure méthode ?
M. P. : Il est effectivement très fortement conseillé de postuler via Internet. Pour nous, c'est plus facile et plus rapide. Et pour le candidat, c'est l'opportunité de déposer une candidature de manière plus ciblée, et qualitative. Il s'enregistre dans notre vivier, et dès lors que l'on a un poste à pourvoir, son profil est consulté. Si le candidat s'est bien enregistré, son CV ressortira forcément, ce qui nous permettra de le contacter en primeur, avant même que l'on diffuse une annonce auprès du grand public.

 

Votre site laisse transparaître une ambiance assez détendue, c'est une réalité chez Cofidis ?
M. P. : Absolument. Ca fait partie des valeurs de l'entreprise. L'ensemble des collaborateurs apprécie la convivialité, la simplicité et l'esprit d'équipe de l'entreprise. C'est dû notamment à un service de communication interne efficace, mais aussi à la volonté de l'entreprise de faire vivre cet état d'esprit quel que soit le nombre de collaborateurs. Ça ne veut pas dire que l'on ne travaille pas dans un environnement cadré, rigoureux, avec des objectifs à suivre et à tenir. Pour autant, nous faisons très attention à entretenir des rapports simples et conviviaux au sein de l'entreprise et de ses différents services.

 

Quels sont les autres facteurs de séduction de Cofidis ?
M. P. : L'autre point important de notre politique humaine, c'est la mobilité. Nous avons un service spécialisé dans le suivi et la gestion de carrières qui accompagne chaque collaborateur. Au lieu de cantonner une personne dans ses fonctions, nous cherchons vraiment à la faire évoluer. Cette mobilité s'opère au sein même de Cofidis, mais aussi dans le groupe 3 Suisses International. Il n'y a pas une semaine sans qu'un poste à pourvoir ne soit proposé d'abord en interne à nos différents collaborateurs, avant d'être diffusé publiquement. Cette mobilité est aussi bien nationale qu'internationale avec de belles opportunités qui constituent de vrais tremplins au sein du groupe.

 

Qu'est-ce qui compte chez un candidat pour être en adéquation avec la philosophie Cofidis ?
M. P. : Outre les compétences bien entendu, nous sommes très attentifs sur le savoir-être pour tous nos métiers, y compris pour les métiers techniques du secteur informatique et statistique, par exemple. Le savoir-être pour nous, c'est être ouverts sur les autres, avoir un bon esprit d'équipe, être adaptable tant au niveau du métier qu'au niveau des technologies. C'est aussi être curieux. Pour une entreprise comme Cofidis, qui cherche toujours à innover et aller de l'avant, c'est important.

 

En savoir plus sur Murielle Pley
Murielle Pley porte le maillot Cofidis depuis 1989. Armée d'une maîtrise de Droit, elle intègre l'entreprise comme conseillère commerciale recouvrement à l'amiable. Trois ans plus tard, elle devient responsable d'une équipe de conseillers commerciaux. Murielle Pley est l'exemple type de la mobilité appliquée au sein de la société. En effet, en 1997, elle change de fonctions et passe au service recrutement pour embaucher des... conseillers commerciaux. Aujourd'hui, en tant que Chargée de recrutement, elle ne manque pas de rappeler que « Cofidis donne la chance à chacun, dès lors qu'il a une potentialité ». Une vraie stratégie d'équipe !

La rédaction Cadremploi
La rédaction Cadremploi

Vous aimerez aussi :