Entretien avec René Derelle, Directeur général, Ricoh Group Support & Services (RG2S)

Publié le 25 juillet 2005 La rédaction Cadremploi

Le Groupe Ricoh se compose, en France, de 2 unités de distribution et d'une unité de production, qui emploient au total 3 929 personnes : Ricoh France SA et ses filiales, NRG France et Ricoh France Industrie. Le 1ᵉʳ juin 2005, les sociétés RICOH et NRG créaient une entité commune : Ricoh Group Support et Services. Avec 30 % de part de marché, Ricoh se place aujourd'hui au premier rang des constructeurs de copieurs de bureau et génère un chiffre d'affaires consolidé 2004 de près d'1 milliard d'euros.

Pourquoi créer un filiale dédiée au support et au service ?
René Derelle - Directeur Général de RG2S : La création de cette filiale répond au souhait de RICOH d'améliorer les process internes de gestion des stocks, d'accompagnement et de formation. Les 80 personnes qui forment aujourd'hui le personnel de cette toute nouvelle société sont tous issus de NRG et Ricoh. Nous sommes structurés en trois activités : un centre commun de distribution de pièces détachées, une direction des marchés publics qui gère les appels d'offre et l'Université Ricoh, notre centre de support technique et de formation. Les profils de mes collaborateurs sont donc très divers : ils vont du technico-commercial, au chargé de dossier administratif en passant par les ingénieurs hauts niveaux qui accompagnent le déploiement de nos produits en interne et auprès de nos clients.

Quel type de profil recherchez-vous ?
R. D. : Ricoh se trouve aujourd'hui à la convergence de deux métiers : celui de l'informatique et celui de la bureautique. Depuis trois, quatre ans, nous avons créé une nouvelle filière associée aux produits que nous distribuons. Il nous faut donc des profils High Tech pour accompagner le déploiement de ces technologies nouvelle génération. Et ces profils n'existent pas ! En général, les spécialistes de la bureautique connaissent peu de chose de l'informatique. Et les spécialistes de l'informatique ignorent tout de la bureautique. C'est donc une gageure ! Nous avons besoin de candidats pointus prêts à s'adapter, à s'ouvrir à de nouvelles technologies, à relever le défi d'un nouveau métier. Nos copieurs sont conçus et produits au Japon, notre intervention commence là, dans la compréhension des spécificités techniques et des contraintes de mise en place, au niveau matériel aussi bien que logiciel. Nos ingénieurs sont les premiers « formés » aux nouveaux produits Ricoh, ils doivent ensuite transmettre leur savoir. Ce sont eux qui assurent le lancement des nouveaux produits auprès de nos distributeurs.

Comment projetez-vous le développement de RG2S ?
R. D. : Nous allons développer nos offres de services vers l'externe, notamment en direction des PME qui recourent rarement à la formation professionnelle. Mais avant cela, il nous faut anticiper et consolider nos équipes. Nous vendons de la matière grise de haut niveau : entre le lancement d'une activité et sa mise en place, il faut compter de 6 à 7 mois. L'anticipation est une garantie de qualité. Aujourd'hui l'Université Ricoh réalise 15 000 jours homme de formation par an. Nous tablons sur une progression de 5 à 10 % par an. Dans certains domaines, nous sous-traiterons auprès d'autres organismes, offrant à nos clients notre expertise d'assembleur de compétences. Nous allons en outre développer notre direction chargée des marchés publics et très vraisemblablement recruter dans ce domaine à court terme. Les compétences de nos collaborateurs sont très larges, de l'informatique, à la bureautique en passant par les techniques de vente et l'accompagnement commercial. Les opportunités chez RG2S seront nombreuses dans les années à venir.

Quelques mots sur René Derelle
Avant de prendre la Direction Générale de RG2S, René Derelle était Directeur des Opérations de Services au sein de NRG France.

La rédaction Cadremploi
La rédaction Cadremploi

Vous aimerez aussi :