Entretien avec Sylvain Nicolas, DRH adjoint, Ineris

Cadremploi

Créé en 1990, l'INERIS (Institut national de l'environnement industriel et des risques) est la référence nationale en matière de sécurité environnementale. Établissement public à caractère industriel et commercial (Epic), l'institut est placé sous la tutelle du ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire, mais il pratique une politique d'embauche en tout point identique à une entreprise privée. Tour d'horizon des possibilités de recrutement avec Sylvain Nicolas, adjoint DRH.

En quoi consiste la spécialité de l'INERIS ?
Notre métier, c'est la prévention des risques. La mission de l'INERIS est d'évaluer et prévenir les risques, pour l'homme et l'environnement, liés aux installations, aux substances chimiques et aux pollutions issues de l'activité industrielle. Pour cela, nous intervenons sur deux domaines complémentaires : la recherche et l'expertise. La recherche nous permet de mieux comprendre les phénomènes, de concevoir des méthodologies et des outils d'évaluation pour prévenir les risques industriels. L'expertise nous conduit à intervenir aussi bien en appui aux pouvoirs publics, pour le développement méthodologique et l'appui à la réglementation, qu'auprès d'industriels dans le cadre de missions d'étude, de conseil, de formation ou de certification de leurs installations. Nous développons ainsi une trentaine de spécialités. Nous avons actuellement un fort besoin d'ingénieurs : chimistes, biologistes, toxicologues, généralistes, génies des procédés, informaticiens...

Vous avez lancé une grande politique de recrutement ?
D'une manière générale, nous embauchons chaque année une soixantaine de nouveaux collaborateurs, essentiellement des ingénieurs, juniors ou confirmés. Mais cette année, le Grenelle de l'environnement et le règlement européen « Reach » qui encadre la mise sur le marché des produits chimiques ont eu un effet porteur sur nos activités. Nous avons besoin de 40 collaborateurs supplémentaires.

Quels sont les profils que vous recherchez ?
Aussi bien des jeunes diplômés que des ingénieurs confirmés. Outre une excellente maîtrise de l'anglais, nous demandons aux candidats, notamment aux jeunes diplômés, d'avoir déjà eu une première expérience, en stage par exemple, dans le domaine de la sécurité industrielle. Pour les ingénieurs confirmés, une expérience à la fois en industrie et en bureau d'études est essentielle pour pouvoir développer notre expertise et représenter l'INERIS auprès de nos clients industriels et pouvoirs publics.

En quoi l'INERIS est-il une « référence nationale » ?
Les métiers que l'on propose reposent sur le haut niveau de qualification de nos collaborateurs et sur les moyens importants dont nous disposons pour conduire nos travaux : laboratoires, zones d'essais, modélisation... Les gens qui viennent chez nous seront les spécialistes de demain. D'ailleurs, Pour maintenir un niveau d'exigence, nous consacrons plus de 5 % de sa masse salariale à la formation scientifique et technique, à l'apprentissage des langues et au développement personnel. Nous nous sommes notamment engagés à accompagner les parcours des chercheurs souhaitant assurer des responsabilités d'encadrement des activités de recherche. A l'INERIS, l'excellence scientifique et technique est un objectif partagé par tous nos collaborateurs.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :