Entretien avec Yves Willier, Responsable recrutement, Groupement des Mousquetaires

Publié le 18 novembre 2002 La rédaction Cadremploi

« Un pour tous, tous pour un ! » : cette devise chère aux personnages d'Alexandre Dumas, « Les Mousquetaires » auraient pu sans doute en faire leur slogan tant la philosophie de ce Groupement d'indépendants repose sur l'œuvre commune de l'ensemble des chefs d'entreprise. Créé en 1969, ce Groupement de chefs d'entreprise indépendants a su s'adapter aux exigences de la distribution moderne en étant présent sur les différents marchés de consommation. Plus de trente ans après, le Groupe et ses 9 enseignes : Intermarché, Ecomarché, Netto, Bricomarché, Logimarché, Vêtimarché, Stationmarché, Restaumarché et Espace Temps, poursuivent leurs implantations en France et en Europe. Présentation avec Yves Willier, Chef d'entreprise Mousquetaire et responsable du recrutement des nouveaux adhérents.

Le Groupement des Mousquetaires repose sur un fonctionnement spécifique, quel est-il exactement ?
Yves Willier : L'originalité, elle est là : chaque chef d'entreprise est pleinement responsable de l'exploitation du ou des points de vente qui lui appartiennent. L'amont, qui est dirigé par les adhérents assistés de collaborateurs, est là pour amener les meilleurs services aux points de vente. Ça change tout en terme d'organisation puisque chaque chef d'entreprise assure une participation de deux jours par semaine consacrée à une fonction de direction du groupe, c'est que l'on appelle un tiers temps dans le langage Mousquetaires.

Avec un tel fonctionnement, comment assurez-vous la pérennité de la stratégie du groupe ?
Y. W. : Bien entendu vous allez trouver dans notre organisation des grandes fonctions identiques aux autres enseignes de distribution. En revanche, dans chaque direction et dans chaque service, il y a des binômes composés d'adhérents et de permanents salariés. Prenons l'exemple de la direction logistique. Elle est dirigée par un conseil d'administration, de chefs d'entreprise Mousquetaires dont la durée de mandat est d'environ trois ans. Ils travaillent avec un permanent responsable et son équipe. Pour la seule équipe logistique, ce sont près de 10 000 collaborateurs en Europe ! Ces permanents ont dans ce système un rôle technique et appliquent en concertation avec les adhérents la politique définie par ces derniers. Et ce principe est appliqué à toutes les autres fonctions dirigeantes.

Comment s'opère le recrutement de vos adhérents ?
Y. W. : Comme pour les autres services du groupement, il est assuré par des chefs d'entreprises soutenus par une équipe de permanents. Sur le fond, le Groupement des Mousquetaires ne souhaite pas recruter à n'importe quelle condition, par exemple sur le seul critère des apports personnels. Le principe est différent. On présente le fonctionnement et les caractéristiques de notre groupement de façon à faire venir des personnes qui seront réellement séduites par notre organisation et décidées à en être les acteurs.
La finalité est d'intégrer des entrepreneurs qui se sentiront bien dans ce système original. Un système où l'on partage les avantages de la mise en commun mais où on assume également les responsabilités de l'entrepreneur individuel. Il s'agit vraiment d'adhérer à la philosophie, à la charte des Mousquetaires.
La clairvoyance des Mousquetaires a été de tenir ferme sur les règles d'éthique du Groupe, mais aussi de bien comprendre qu'il y a les réalités du terrain. On préfère prendre du temps pour recruter de nouveaux adhérents, mais être sûr que ceux qui nous rejoignent seront bien dans l'esprit des Mousquetaires et participeront à l'épanouissement économique et moral d'un groupement d'hommes qui doivent régulièrement construire ensemble, se confronter et prendre les bonnes décisions communes.

Quel est le profil type de vos futurs adhérents ?
Y. W. : Nous avons vraiment des gens issus de tous les métiers. Les statistiques dans ce sens ne révèlent pas vraiment d'indications sur un secteur dominant. Toutes les expériences professionnelles sont représentées, qu'on vienne de la distribution ou des assurances ou qu'on soit un ex collaborateur du groupement ; la diversité c'est ce qui fait la richesse de ce groupe d'hommes.
Dans notre Groupe, la notion de couple est très importante, c'est une règle qui peut paraître étonnante, mais qui est pleine de bon sens. C'est le couple qui doit s'investir au sein du groupement dans son entreprise et dans le tiers temps. Pourquoi ? Parce que cela repose sur une vieille logique de commerçant. Ça a toujours été une profession qui, classiquement, repose sur le couple. Par ailleurs, quand on prend en compte les contraintes liées à un ou plusieurs point de vente, auxquelles il faut ajouter les jours de tiers temps, on se rend bien compte que l'apport du conjoint est loin d'être négligeable.

Quels sont vos besoins ?
Y. W.
: A l'échelle européenne, on devrait avoir besoin environ de 500 nouveaux chefs d'entreprise. Ces prévisions peuvent être influencées par la création d'une nouvelle enseigne ou par le développement dans tel ou tel pays. Ce niveau de recrutement correspond à nos besoins en 2000 et en 2001.

Zoom sur Yves Willier
Issus du monde agricole et horticole, Sylvie et Yves Willier ont décidé en 1985 de créer leur entreprise sous l'enseigne Intermarché. Outre la gestion de sa propre entreprise avec son épouse, Yves Willier a, parallèlement, exercé au sein du groupe des Mousquetaires des responsabilités dans les domaines de l'équipement des points de vente, de la direction logistique, du contrôle de gestion avant d'exercer celle du recrutement des Mousquetaires.

La rédaction Cadremploi
La rédaction Cadremploi

Vous aimerez aussi :