Grignoter et fumer nuisent gravement à… l’efficacité au travail

Publié le 7 août 2012 Elodie Buzaud

Vous êtes un adepte des pauses clopes et des petits goûters entre collègues ? Pourtant, ces comportements sont parmi les plus nuisibles à l’efficacité au bureau, selon une étude publiée hier par la société Healthways, fournisseur de solutions pour améliorer le bien-être.

Manger déséquilibré, fumer et ne pas faire de sport sont ainsi, selon cette enquête, les 3 comportements qui freinent le plus l'efficacité. Ils sont désignés comme les grands responsables de la perte de productivité dans 77% des cas, selon les déclarations du panel de 20 000 salariés interrogés dans la revue Population Health Management sur laquelle s'appuie l'étude d' Healthways. Loin devant les problèmes personnels et financiers, les limites physiques, la dépression, le stress ou encore la mésentente avec sa hiérarchie ou ses collègues.

Ainsi, les deux-tiers de ceux qui mangent mal se disent moins efficaces que ceux qui consomment des fruits et légumes. Faire l’impasse sur le sport affecte presque autant l’activité : 50% des salariés qui n’en pratiquent pas se sentent moins productifs que ceux qui s’adonnent, de façon régulière, à une activité physique. Enfin, griller une cigarette entre deux dossiers est tout aussi condamnable : 28% des fumeurs seraient moins productifs que les non-fumeurs.

Les femmes, entre 30 et 39 ans, séparées, divorcées ou veuves, pâtiraient davantage de ces mauvaises habitudes. Employées de bureau dans le secteur des services ou des transports, elles seraient encore moins efficaces. Les hommes mariés, de 60 ans et plus, résistent apparemment mieux à cette mauvaise hygiène de vie, d’autant plus dans secteurs considérés comme les plus productifs (l’agriculture, la sylviculture, la pêche, la construction et l’extraction…).

L’explication ? Outre qu’elles affectent la santé, ces mauvaises habitudes sont aussi des activités chronophages. Un fumeur passerait près de 80 minutes par jour à fumer, selon l’Office français de prévention du tabagisme.

Elodie Buzaud © Cadremploi.fr

Elodie Buzaud
Elodie Buzaud

Le travail et l’écologie sont mes thématiques de prédilection. En tant que journaliste indépendante, je cherche notamment à répondre aux questions que posent ces deux sujets pour mieux comprendre comment le travail, et les travailleurs, peuvent contribuer à la transition écologique.

Vous aimerez aussi :