Le palmarès des jobs qui attirent les psychopathes

Cadremploi

C’est le buzz de la semaine dans le secteur de l’emploi : parmi les 10 (corps de) métiers qui compteraient le plus de collaborateurs présentant des caractéristiques psychopathiques, on retrouve : les chefs d’entreprise, les avocats, les figures médiatiques, les chirurgiens, les  journalistes et les chefs cuisinier… Autrement dit, majoritairement des cadres.

Ce palmarès est issu du dernier opus du psychologue Kevin Dutton « The Wisdom of Psychopaths » (La sagesse des psychopathes) publié le 16 octobre. Soulignons cependant que, dans la définition de Dutton, les personnalités concernées peuvent présenter les traits typiques de la psychopathie (le charme, la confiance en soi, la froideur, l’impulsivité, l’insensibilité, etc.), sans pour autant être un danger pour la société. Au contraire, ces caractéristiques se révèleraient même être un atout sur le plan professionnel.

« Les psychopathes sont sûrs d'eux-mêmes. Ils ne procrastinent pas. Ils se focalisent sur les choses positives. Ils ne s'en veulent jamais de rien, ne se reprochent pas quoi que ce soit quand quelque chose se passe mal, même s'ils en sont responsables. Et ils supportent très bien la pression. Ces caractéristiques ne sont pas importantes seulement dans les affaires, elles le sont aussi au quotidien.» écrit Kevin Dutton.

L’auteur livre également la liste des 10 métiers ou corps de métiers où l’on trouve le moins de psychopathes. Or parmi eux le psychologue ne dénombre que trois fonctions incombant aux cols blancs : thérapeute, enseignant et médecin. Selon lui, ces professionnels seraient plus à l’abri des dérives psychopathiques que les autres car ils travaillent pour aider les autres, dans l’humain et le social à l’inverse des PDG et autres cadres sup’ qui passeraient leur temps à maîtriser leurs émotions pour prendre des décisions stratégiques et calculées.

Elodie Buzaud @ Cadremploi.fr

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :