1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. Le top 5 des métiers les plus recherchés dans la finance

Le top 5 des métiers les plus recherchés dans la finance

le-top-5-des-metiers-les-plus-recherches-dans-la-finance

Séverine Dégallaix

19/03/2014

D’après une étude de Robert Half, 77% des directeurs administratifs et financiers peinent à recruter des professionnels qualifiés. Des difficultés particulièrement flagrantes dans 5 grands domaines du secteur.

Gestion des risques, contrôle de gestion opérationnel, direction financière, audit interne et comptabilité générale. Tels sont les domaines dans lesquels les DAF rencontrent le plus de difficultés pour trouver des collaborateurs. « Ce ne sont pas de gros volumes de recrutements, et pourtant, ces métiers sont pénuriques », constate Bruno Fadda, Associate Director de Robert Half Finance et Comptabilité. Un problème récurrent qui s’explique par plusieurs facteurs. « Certains profils sont durs à identifier ou sont tout simplement rares, comme les comptables bilingues anglais. D’autres sont faciles à repérer, mais ont tendance à vouloir évoluer sur d’autres sujets après deux ou trois ans alors que les entreprises recherchent des professionnels ayant entre cinq et sept ans d’expérience. Or, à ces niveaux de séniorité, s’il n’y a pas, par exemple, de dimension d’encadrement, il est difficile d’intéresser les candidats. » 

Une autre problématique se présente dans le recrutement : le niveau des exigences des entreprises. « Elles recherchent des spécialistes d’un domaine qui fassent aussi preuve de polyvalence tout en étant capables d’évoluer de manière verticale ou horizontale, » note Bruno Fadda En clair, les entreprises cherchent le candidat idéal, avec la volonté de le faire évoluer en interne, pour limiter le turn-over. 

Séverine Dégallaix © Cadremploi.fr

15

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Nico

11/01/2015

à 16:28

Tout à fait d'accord avec vous!! Le problème vient aussi des entreprises.

> Répondre

Docteur zen

28/06/2014

à 09:27

Bonjour
les recruteurs veulent des jeunes maniables, pas ds confirmés
Trois solutions pour vous :
1 - vous créez votre structure
2 - Partir , chercher là où i y des postes
3 - Faire autre chose
Ne pas se lamenter pendant des mois, les choses sont ainsi. Agissez !!!
Joel

> Répondre

Audit66

27/03/2014

à 12:57

Bonjour,
J'ai plus de 20 ans d'expérience en audit interne.
J'ai été Directeur de l'Audit Interne de grands groupes de la distribution.
Je suis mobile, je suis toujours aussi passionné par ce que je fais et super dynamique (beaucoup plus que la plupart des jeunes auditeurs que j'ai recrutés).
Pourtant, je peine à décrocher ne serait-ce que des entretiens.
Alors, il y a peut-être une pénurie, mais alors c'est une pénurie de moutons à cinq pattes !
Ou de cadres expérimentés low cost ...

> Répondre

Audit66

27/03/2014

à 09:59

Bonjour,
J'ai plus de 20 ans d'expérience en audit interne.
J'ai été Directeur de l'Audit Interne de grands groupes de la distribution.
Je suis mobile, je suis toujours aussi passionné par ce que je fais et super dynamique (beaucoup plus que la plupart des jeunes auditeurs que j'ai recrutés).
Pourtant, je peine à décrocher ne serait-ce que des entretiens.
Alors, il y a peut-être une pénurie, mais alors c'est une pénurie de moutons à cinq pattes !
Ou de cadres expérimentés low cost ...

> Répondre

Audit66

27/03/2014

à 09:53

Et aux séniors ...
J'ai 50 ans, passionné par mon métier, mobile et super dynamique.
J'ai plus de 20 ans d'expérience dans l'audit interne et je peine à décrocher des entretiens.
Et quand j'en décroche un, la question du salaire est un souci.
Pourtant, l'expérience a un prix

> Répondre

Emoreaux

24/03/2014

à 19:37

A voir

> Répondre

paulo7850

23/03/2014

à 09:53

Trouver un comptable est devenu quasi impossible vu les champs de matière à couvrir. Préalablement aux écritures, l'analyse du document justificatif doit se faire compte tenu de la fiscalité directe et indirecte. La connaissance actuarielle est de plus en plus indispensable. La maîtrise juridique est également indispensable. Or, chacune de ces matières sont traités de pls en plus par des spécialistes n'ayant cure de la compta. Ayant roulé ma bosse dans la révision des comptes, la TVA, la fiscalité directe, ... je peux affirmer qu'un "comptable" au sens strict du terme n'est plus la fonction traditionnelle du passé. Il devrait y avoir une spécialisation en 5 ans, outre des stages. Vu l'existant, je prévois un manque de plus en plus important de "comptables" qui ne fera que s'intensifier au vu de la complexité sans cesse croissante de chacune des matières concernées ( ne serait-ce que les produits financiers complexes).

> Répondre

@lexis2012

23/03/2014

à 09:35

Bac + 5 ne veut pas dire grand chose... Avoir des diplômes ne veut en effet pas forcément dire que l on saura s adapter au monde du travail ou à l exigence de l entreprise que l on intègre... De + il faut aussi un bon savoir-être, les candidats sur diplômes attendent un salaire en inadéquation avec ce que peut leur proposer les entreprises, tout simplement car les uns pensent qu ils commencent tard dans la vie active donc ils méritent une compensation, les autres savent qu avec le salaire que demande un bac+5 au démarrage il peut debaucher un confirme dans une entreprise concurrente... A quand une remise à plat des valeurs de chacun ?

> Répondre

milose

22/03/2014

à 23:02

Je suis le profil recherche, 10 d'XP dans le risque de marche... en Asie & aux USA sur des marches différents. Le PB c'est que même a NYC ou London le banques européennes refusent de payer correctement alors en France... Les banques non européennes peuvent vous donner +5% a +15% d'une année sur l'autre pour peut que vous soyez bons (les expats français sont très souvent les parmi les meilleurs d'ailleurs). C'est un peu dommage quand meme, la Fance gache un peu ses atouts mais les gros salaires on en veut pas alors il faut partir.

> Répondre

AK69

22/03/2014

à 14:06

Les meilleurs sont déjà partit bosser en GB ou aux States.

> Répondre

kot

22/03/2014

à 13:49

les entreprises cherchent le candidat idéal, mais n'ont pas grand chose à proposer au retour

> Répondre

Bac+5etaucunproblème

22/03/2014

à 11:45

ha bon, il y a des bac+5 qui ne trouvent pas d'emploi ??? Et évidemment il suffirait simplement d'avoir un master et HOP, on se retrouve inondé d'offre ? Les bac +5 sans emploi ont-ils préparé leurs profils, ciblé les bons stages, obtenus les bons contacts ?
Le diplôme est une chose mais il ne fait pas tout contrairement à ce que pense beaucoup...

> Répondre

auditator

22/03/2014

à 11:06

s'ils sont diplômés en psycho-sociologie, ça s'explique peut-être...

> Répondre

al

20/03/2014

à 11:34

C'est de toute évidence surtout une question d'exigence car des candidats il y en a ! Seulement il faut donner leur chance aux jeunes diplômés.

> Répondre

dilemblue

20/03/2014

à 10:46

Quand je pense qu'il y a des bac+5 et plus qui ne trouvent pas d'emploi !

> Répondre

+