1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. Les augmentations de salaire en 2014 à la loupe

Les augmentations de salaire en 2014 à la loupe

les-augmentations-de-salaire-en-2014-a-la-loupe

Nathalie Alonso

06/11/2013

Malgré la crise, les salaires bruts continueront d'augmenter en France en 2013 et 2014 de 2,8% en moyenne, affirme Towers Watson qui a publié mardi les résultats de son enquête Global Salary Budget Planning réalisée auprès de 10 500 entreprises dans plus de 100 pays. Cette hausse se situe juste en dessous de la moyenne européenne, située à 3%.

Alors qu'elles subissent la crise, les grandes entreprises et les filiales des multinationales "ont néanmoins des besoins de capital humain et de management des talents" qui se traduisent par des "politiques de rémunération attractives pour faire face à la concurrence", commente le cabinet Towers Watson, assumant son optimisme en dépit de la crise.

Tout est en effet dans la manière de présenter les coups de pouce salariaux. Car Towers Watson annonce des chiffres en apparence importants qui ne tiennent pas compte des prévisions de l'inflation (1,1% en 2013, 1,8% en 2014) : en euros courants, la hausse de gain ne serait donc "plus que" de 1,1 % et de 1,8 % pour les salariés des grandes entreprises, en 2013 et en 2014.

Un autre cabinet de conseil RH People case CBM, lui affiche d'emblée sa prudence : les augmentations (générales et individuelles) envisagées par les entreprises du panel étudié, toutes tailles confondues, atteindront en 2014 1,77%, inflation comprise, et 1,65% selon la prévision corrigée par le cabinet lui même. 11% des entreprises prévoiraient ainsi des gels de salaires en 2014. En 2013, les salaires ont effectivement augmenté de 2,04%.

Sur un plan international, selon l'étude de Towers Watson, la France est légèrement distancée par les États-Unis, l’Allemagne et le Royaume-Uni (+ 3 %), mais fait jeu égal avec l’Italie, la Belgique et les Pays-Bas. L’Espagne (+ 2,5 %), le Portugal (+ 2,2 %) et surtout la Grèce (+ 2 %) décrochent au sein de l’Europe.

Et c’est en Amérique latine que les plus fortes hausses salariales sont attendues par le cabinet : + 28 % au Venezuela en 2014, mais l’inflation, non prise en compte, y atteint des records (36,5 %). En Asie, le Japon n’est qu’à + 2,2 %, avec une quasi-stabilité des prix, tandis qu’en Chine, les salaires (+ 8,5 %) restent portés par une forte prévision de croissance (+ 7,3 %).

Méthodologies :

- L'étude People Base CBM a été réalisée sur  417 entreprises de toutes tailles représentant un effectif global de plus de 375 000 salariés.

- L'étude Towers Watson porte sur 10 500 grandes entreprises dans plus de 100 pays.

Nathalie Alonso © Cadremploi.fr

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte