1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. Les cadres de plus en plus recherchés à Lyon et Lille

Les cadres de plus en plus recherchés à Lyon et Lille

les-cadres-de-plus-en-plus-recherches-a-lyon-et-lille

Elodie Buzaud

26/08/2014

Ce n’est pas parce que la plupart des cadres vivent et travaillent à Paris qu’il n’y a pas d’opportunités pour les cols blancs en province. Ces derniers mois, le nombre d’offres d’emploi cadres, même s’il reste inférieur en volume, y progresse davantage qu’à Paris.

Quitter Paris ne restera peut-être pas qu’un vœu pieux pour les 86 % de cadres franciliens qui en rêvent. Et pour cause : les entreprises reprennent doucement leurs recrutements de cols blancs sur tout le territoire et de façon plus spectaculaire en région que dans la capitale. En un an, le volume d’annonces cadres a progressé de 59 % à Lille, de 50 % à Lyon, contre seulement 9 % à Paris. C’est ce qui ressort du 6e baromètre du cabinet de recrutement spécialisé dans le placement des cadres et dirigeants Robert Walters publié le 25 août 2014. « Les régions gagnent en poids et en autonomie sur les fonctions-clés, soutenues par deux phénomènes : d’une part, la vague de délocalisation de sièges sociaux industriels vers la province (aéronautique) qui augmente les besoins en top management ; d’autre part, l’importance croissante accordée à la gestion des carrières en province pour retenir les talents, notamment des experts », explique le cabinet.

En fiscalité, RH, logistique et finance

Les besoins explosent dans quatre secteurs en région. En fiscalité, où le volume des offres d’emploi a bondi de 61 % à Lyon et 44 % à Lille, « porté par un besoin d’expertise (prix de transfert, TVA) », précise Robert Walters.

En ressources humaines, le nombre d’offres a presque doublé à Lille et augmenté de 18 % à Lyon, à cause d’un « engouement pour le talent management, qui s’étend au-delà de Paris » et qui incite les entreprises des grandes métropoles françaises à étoffer leurs équipes.

Dans le secteur logistique et achats, c’est à Lille, que les besoins se font sentir : le nombre d’offres y a progressé de 30 %. « L’impact de la mondialisation sur les matières premières et le succès du e-commerce dans les circuits de distribution obligent les entreprises à structurer leurs équipes logistiques et achats autour de profils haut de gamme (ingénieurs diplômés d’un bac +5, notamment) », explique Robert Walters.

Enfin, le secteur de la banque et des services financiers, très parisien, commence lui aussi à étendre ses besoins en province. À Lyon, le nombre d’offres a augmenté de 12 % et de 17 % à Lille. Des chiffres qui correspondent à « une reprise des demandes sur les postes de l’exploitation bancaire, à nouveau sollicités par les banques mutualistes et FBF », ajoute le cabinet. Cette tendance de reprise des recrutements cadres en région devrait se poursuivre, d’après le cabinet.

Elodie Buzaud © Cadremploi

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+