1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. Ces villes où les cadres parisiens rêvent de travailler

Ces villes où les cadres parisiens rêvent de travailler

ces-villes-ou-les-cadres-parisiens-revent-de-travailler

Elodie Franco Da Cruz

28/08/2018

X

[Etude Cadremploi] Pour la 6e année consécutive, Cadremploi a sondé les désirs de mobilité des cadres parisiens. Sans surprise, ils rêvent majoritairement de quitter la capitale pour partir vivre et travailler en région. Quelles sont les raisons qui les poussent au départ ? Que sont-ils prêts à accepter ? Où souhaitent-ils s’installer ?

Ce n’est plus une surprise, les cadres sont globalement mécontents de leur vie parisienne. Ils sont 55% à se déclarer insatisfaits de leur situation actuelle. Cette insatisfaction se fait ressentir plus particulièrement sur les cadres qui vivent et travaillent en banlieue. Ils sont 57% à reconnaître être insatisfaits tandis que 52% des cadres qui vivent et travaillent à Paris sont eux satisfaits de leur situation.

Les motifs de leur insatisfaction sont nombreux. On retrouve en premier lieu, le coût de la vie (77%), ce qui n’a rien de surprenant lorsque l’on sait que Paris se hisse dans le top 20 du classement des villes les plus chères du monde. Le temps de transport constitue lui aussi une source de ras le bol pour 56% des cadres, en particulier pour ceux qui vivent en banlieue parisienne. D’autant qu’ils sont 64% à se rendre au travail en transport en commun et 73% à avoir un temps de trajet supérieur à 30 minutes pour un aller.

>>Vous faites partie des satisfaits ? Retrouvez nos offres d'emploi à pourvoir dès maintenant 

 

Un désir de mobilité évident mais fantasmé ?

Résultat de ces nombreuses insatisfactions ? 84% des cadres se disent prêts à quitter Paris pour vivre et travailler en région, dont 70% dans les 3 ans à venir. La recherche d’un meilleur cadre de vie (90%) et l’équilibre vie professionnelle vie personnelle (65%) sont les principaux facteurs qui poussent les cadres au départ.

Pour accéder à cela, les cadres sont enclins à faire des concessions. Plus d’1 cadre sur 2 serait prêt à démissionner de son poste actuel (56%) et 48% des cadres envisageraient même une reconversion professionnelle. Au-delà du gain en qualité de vie, la mobilité régionale peut également être perçue comme un tremplin professionnel permettant de donner un nouveau souffle à sa carrière.

Ce désir de mobilité a néanmoins un coût, mais il ne semble pas être un frein pour les cadres souhaitant quitter Paris. Afin de pouvoir partir en région, 47% des cadres sont prêts à accepter une baisse de salaire pouvant aller jusqu’à 5 000 euros pour 62% d’entre eux

Cette volonté de partir en région ne serait-elle pas légèrement fantasmée ? Bien que 84% des cadres déclarent être prêts à quitter Paris, dans les faits, seuls 55% d’entre eux admettent être insatisfaits de leur situation actuelle.

Bordeaux toujours indétrônable, Toulouse monte sur le podium

C’est encore une fois sans surprise la ville de Bordeaux qui se hisse à la première place du classement des villes préférées des cadres parisiens pour vivre et travailler. La ville a été plébiscitée par 56% des cadres pour ses qualités incontestées et notamment pour son climat (62%).

>>Découvrez les offres d'emploi bordelaises à pourvoir dès maintenant

Arrivent ensuite non pas une mais deux villes en 2e position. Lyon et Nantes séduisent 41 % des cadres et arrivent ex-aequo pour cette année 2018. Elles ne sont cependant pas à positionner sur le même plan. Lyon, 2e ville de France et 2e bassin de l’emploi, attire pour ses nombreuses opportunités professionnelles (53 %).

>>Envie d'une belle carrière à Lyon ? Consultez les offres d'emploi du moment

Quant à Nantes, forte de ses évolutions au fil des années, séduit particulièrement pour son dynamisme économique (53%).  

>>Profitez du dynamisme de Nantes et découvrez les offres à pourvoir

La ville rose fait sa grande entrée dans le classement de cette édition 2018. Toulouse a été plébiscité par 30 % des cadres notamment pour son dynamisme économique (36 %). La forte dominance du secteur de l’aéronautique et la présence de grandes entreprises telles qu’Airbus ou encore Thales sont deux éléments qui expliquent l’attractivité de Toulouse pour les cadres.

>>Avant de partir, consultez les offres d'emploi toulousaines à pourvoir maintenant

13

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

un stéphanois

31/08/2018

à 18:06

en complément du commentaire ci dessous. Il faut avoir une analyse méthodique et objective.

Accueil | Saint Etienne la ville de toutes les opportunités

https://keina44.wixsite.com/saint-etienne/accueil/g%C3%A9rez-votre-blog-depuis-votre-site-en-ligne-et-votre-t%C3%A9l%C3%A9phone

bien à vous.

il

> Répondre

Lyonnais d'adoption

30/08/2018

à 17:04

Parisien d'origine j'ai emménagé sur Lyon il y a une dizaine d'années après avoir envisager également la ville de Nantes.
Lyon est une ville idéale lorsqu'on a encore de la famille et des copains sur Paris car c'est une ville de passage contrairement à Bordeaux et Toulouse qui sont plus excentrées.
Sinon, le bassin d'emploi lyonnais permet de rebondir professionnellement. Les opportunités de poste et les salaires sont motivants et la situation géographique est idéale : 2 heures des stations de ski s'il n'y a pas d'embouteillage et 3 heures de Marseille. L'immobilier est beaucoup moins cher qu'à Paris (moitié prix environ dans les plus beaux quartiers). Au niveau culturel, il y a beaucoup d'événements comme les nuits de Fourvière, les nuits sonores, biennales d'arts contemporains, des musées et des théâtres pour tous les goûts.
Bref, pour rien au monde je repartirais vivre à Paris

> Répondre

titos

30/08/2018

à 11:31

Merci Alexis, pour ta superbe description de St Etienne.
J'avais gardé une image grisatre§
A bientot

> Répondre

Catherine

29/08/2018

à 12:02

Je rejoins Pierre, comment est construit le questionnaire ? je suppose que c'est une liste de choix. Au-delà de la question du choix multiple, n'y a-t-il pas de villes moyennes proposées ? qu'en est-il du milieu rural ?

> Répondre

Alexis

28/08/2018

à 23:35

J’étais cadre en région parisienne et j’habitais confortablement Paris centre. Pourtant, je suis parti il y a 13 ans (à 34 ans) à Saint-Etienne et j’ai coutume de dire que c’est la meilleure chose que j’ai faite dans ma vie.
J’incite ceux qui ont placé ma ville d’adoption en dernier choix à reconsidérer leur position plutôt que d’aller tous s’entasser au même endroit.

En effet, on l’ignore souvent mais Saint-Etienne est la 2ème ville de rhône Alpes Auvergne (170.000habitants hors agglo) devant Grenoble et a fortiori Clermont Ferrand. Le tissu de PME qui travaille à l’international est dense. On s’y loge sompteusement dans de très beaux appartements bourgeois en centre ville pietonnisé à 1000€ du m2. On y trouve de nombreux théâtres de qualité, de bonnes écoles (privées...), un bon enseignement supérieur (école des mînes, d’architecture, de design, université Jean Monnet, etc) et de bons musées.
La qualité de vie y est remarquable avec un très bon climat grâce à l’altitude de 500m qui dégage le ciel l’hiver (pendant que Lyon est dans la purée de pois). On dispose par exemple d’un très beau lac et centre nautique à 15 minutes du centre ville (st victor sur loire), de pistes de ski de fond ou de luge sur un massif à 1200m d’altitude à 20 minutes (le bessat), l’aéroport international lyon st exupery est à 45mn, la ville de Lyon est à 45mn avec 1 TER toutes les 30mn, Annecy et son lac unique à 1h45, marseille et la mer à 3h et l’Alpe d’huez à 2h.
Ca ne mérite t-il pas un examen un peu plus attentif?

> Répondre

En réponse à Alexis

Rose

29/08/2018

à 18:28

Vous donnez envie en tous les cas ! Merci pour ce partage.

> Répondre

En réponse à Alexis

Fredk

29/08/2018

à 18:08

Surprenant faire l éloge de Saint-Étienne. Une des villes les plus moches de France

> Répondre

En réponse à Fredk

Alexis

29/08/2018

à 20:28

Qu’en connaissez vous à part son périphérique qu’empruntent tous la vacanciers qui vont d’Est en Ouest? Vous croyez que Paris est « la plus belle ville du monde » vue de sin périph?

> Répondre

Pierre

28/08/2018

à 21:45

Je ne comprends vraiment pas vos pourcentages :
Bx : 56%
Lyon :41%
Nantes 41%
soit déjà 138%.. !!!
C'est des choix multiples.. quels est votre protocole?
Quel serait les résultats avec un choix unique?

> Répondre

En réponse à Pierre

Cadremploi

29/08/2018

à 15:34

Bonjour Pierre,

nous avons effectivement choisi de proposer une question à choix multiple afin de permettre au répondant d'indiquer plusieurs villes.
Etant donné la typologie de la question, nous n'avons pas la possibilité de vous donner les résultats avec un choix unique.

> Répondre

En réponse à Cadremploi

Rose

29/08/2018

à 18:27

Bonjour,

Ce qui aurait été intéressant à cette question, c'est qu'elle soit ouverte et non à choix multiple. Cela aurait été plus représentatif du souhait des participants (et peut-être que d'autres régions/villes de France auraient été représentées). Tel quel, je trouve que c'est trop orienté.

> Répondre

Marius

28/08/2018

à 20:05

Aix-Marseille ? Comment peut-on grouper les deux villes ?!

> Répondre

En réponse à Marius

Cadremploi

29/08/2018

à 15:35

Bonjour Marius,
nous avons choisi de regrouper les 2 villes car dans la liste des 22 nouvelles métropoles Aix et Marseille sont assemblées.

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte