Cadremploi.fr  > Actualités > L'actualité de l'emploi > Les entreprises commencent à utiliser les Mooc pour recruter

Les entreprises commencent à utiliser les Mooc pour recruter

les-entreprises-commencent-a-utiliser-les-mooc-pour-recruter

L'actualité de l'emploi

60 % des entreprises veulent changer leur manière de recruter. Et, ça pourrait passer par les Mooc (massive open online courses), ces cours gratuits en ligne ouverts à tous. Alors que le phénomène prend de l’ampleur aux États-Unis, quelques entreprises s’y mettent en France.

Pour recruter ses stagiaires, la banque BNP Paribas a utilisé une toute nouvelle méthode. Elle a invité les 10 meilleurs participants inscrits au Mooc* analyse financière de la plateforme First Finance à venir passer un entretien d’embauche pour leur proposer le job (6 mois en finance d’entreprise). « Pascal Quiry, qui anime ce cours gratuit en ligne et a créé le certificat délivré à son issue, l’International certificate corporate finance (ICCF), est un ancien salarié de la BNP Paribas, explique Éric Chardoillet, fondateur de First Finance. La banque s’est donc particulièrement intéressée à notre formation. Elle a trouvé que c’était un très bon moyen de sélectionner des candidats, même si le cours n’a pas été créé pour ça à la base. »

Le cabinet de recrutement Aquent se sert de son Mooc pour recruter

La BNP Paribas n’est pas la seule à s’intéresser au Mooc comme nouveau canal pour repérer des talents. Le cabinet de recrutement Aquent a lancé son propre cours en ligne en 2013, spécialisé création et design. Il s’en sert désormais pour repérer les candidats parmi les inscrits. « On peut apprécier le savoir-être sur les forums, leurs motivations et leur assiduité. Nous contactons les 10 % des inscrits qui vont au bout du parcours », nous expliquait  Perrine Grua, directrice France et Pays-Bas du cabinet.

Un phénomène en plein boom aux États-Unis

« Le phénomène va prendre de l’ampleur, estime Matthieu Cisel, doctorant spécialiste des Mooc à l’ENS Cachan. Mais cela va prendre du temps. D’une part, parce que les Mooc qui existent en France ne sont pas faits pour recruter. Ils s’adressent à un maximum de monde et ne permettent pas de réaliser une vraie sélection. D’autre part, la principale plateforme de Mooc française, France Université Numérique, est contre la commercialisation des données des participants. Or, c’est sur ce principe que le marché du recrutement par les Mooc se développe aux États-Unis. Facebook, Google et AT&T, pour ne citer que les plus connues, achètent les données des participants inscrits aux formations en ligne qui les intéressent pour leur proposer des postes. Certaines plateformes (Udacity et Coursera, notamment) montent même des cours en fonction des besoins de recrutement de leurs clients. »

*massive open online courses, cours gratuits en ligne ouverts à tous.

Pour aller plus loin : Comment booster votre candidature grâce à un Mooc ?

Elodie Buzaud © Cadremploi

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+