Les postes cadres les plus recherchés pour les 8 ans à venir seront…

Publié le 08 juillet 2014 Elodie Buzaud

Un rapport du Ministère du Travail prévoit 800 000 postes à pourvoir par an d’ici 2022. Parmi eux, de nombreux emplois cadres. Focus sur les métiers qualifiés qui offriront le plus d’opportunités ces 8 prochaines années.

Dans les 800 000 postes à pourvoir chaque année d’ici 2022, outre les des jobs d’agents d’entretien et d’aides à domicile, on trouve de nombreux postes pour les cadres. Dans les services administratifs, comptables et financiers (environ 250 000 entre 2012 et 2022) et dans les métiers commerciaux (200 000). La fonction publique offrira aussi de nombreux postes pour les cols blancs (155 000 de catégorie A et assimilés). 140 000 postes sont aussi envisagés pour les ingénieurs en informatique. C’est ce que prévoit le rapport « Les métiers en 2022 », dévoilé par France Stratégie et le Ministère du Travail le 2 juillet 2014.

 

Une croissance des métiers cadres deux fois plus forte que l’ensemble des jobs

Si les perspectives d’emploi s’avèrent plutôt bonnes pour les cadres, c’est parce que leurs métiers vont connaître, ces  8 prochaines années, une croissance presque deux fois plus forte que celle de l’ensemble des emplois (+1,2 % chaque année, contre 0,7 % en moyenne). Une conséquence de la « polarisation » des métiers déjà à l’œuvre, qui favorise les jobs peu ou pas qualifiés et les emplois hautement qualifiés, au détriment des postes intermédiaires.

 

220 000 emplois supplémentaires de cadres dans l’industrie, la R&D et l’IT

Dans l’industrie, la R&D et l’informatique, 220 000 emplois seront créés ces 8 prochaines années, le développement des nouvelles technologies aidant. L’essor du multimédia et des activités audiovisuelles devrait, quant à lui, booster la création d’emplois pour les cadres des professions de l’information et de la communication et dans les arts et spectacles.

 

Des opportunités liées aux départs à la retraite

Dans les métiers de l’administration (cadres administratifs, comptables et financiers), en revanche, ce sont les départs à la retraite qui expliquent les 240 000 postes à saisir. La moitié des cadres de ce secteur ont déjà plus de 47 ans. C’est pareil du côté des dirigeants d’entreprises, des managers et des cadres en banque-assurance et dans la fonction publique, dans une moindre mesure.

Ce rapport rejoint ainsi les prévisions de l’Apec. Celle-ci prévoit une reprise progressive de l’emploi des cadres avec 163 200 recrutements en 2014 et 181 900 en 2015

 

Elodie Buzaud
Elodie Buzaud

Le travail et l’écologie sont mes thématiques de prédilection. En tant que journaliste indépendante, je cherche notamment à répondre aux questions que posent ces deux sujets pour mieux comprendre comment le travail, et les travailleurs, peuvent contribuer à la transition écologique.

Vous aimerez aussi :