Manager tue-t-il l’entrepreneur qui est en vous ?

Elodie Buzaud

Une étude suggère que les managers développent un esprit rationnel peu compatible avec celui de l’entreprenariat. Un ex-manager a pourtant reçu le prix de « l’entrepreneur le plus audacieux de l’année » en ce premier jour du Salon des entrepreneurs.

N’est pas entrepreneur qui veut. Surtout pas les managers. C’est le postulat du professeur de la MIT Sloan School of Management Maurizio Zollo et de ses confrères. Selon leur étude, publiée ce mois-ci et relayée par Business Insider, les managers n’ont pas l’étoffe, ou plutôt le cerveau, des entrepreneurs.

Après avoir observé les lobes de 63 managers et entrepreneurs, grâce à l’imagerie par résonance magnétique, les chercheurs se sont rendu compte que les managers développeraient surtout l’utilisation de leur cerveau gauche, celui de la logique et du rationnel. Les entrepreneurs auraient recours aux deux parties du cortex préfrontal, à la fois la gauche, mais aussi la droite, la partie de la créativité et de l’imagination. « Cela ne veut pas dire que les entrepreneurs sont plus intelligents ou qu’ils réfléchissent plus que les managers », note le professeur Zollo sur son blog. Les managers auraient surtout recours à leur logique, leur sens mathématique en quelque sorte. Un esprit rationnalisé par des fonctions d’encadrement serait donc bien loin de celui d’un entrepreneur, prêt à prendre des risques.

Cela n’a pourtant pas empêché Julien Le Bigot, ancien directeur marketing à la Compagnie des Alpes (grande société de remontées mécaniques), de créer sa boîte, Resto Flash, avec un associé, cette année. Il a même été élu « entrepreneur le plus audacieux de l’année » par 1200 internautes et Réseau Entreprendre (structure d’aide à la création d’entreprise). Son expérience de manager ne l’a pas empêché d’entreprendre, bien au contraire : il estime qu’elle l’a aidé. « Il faut une certaine assurance dans les négociations,  une maîtrise des techniques de vente, savoir s’exprimer en public », estime-t-il. Des compétences qu’il a développées en tant que directeur marketing. Pour lui, le seul blocage que peut éprouver un manager à passer entrepreneur, c’est la peur de perdre un salaire garanti. Ce qu’il faut donc, c’est du courage et de l’audace. Malheureusement, le professeur Maurizio Zollo ne précise pas dans quelle partie du cerveau ces qualités se situent…

Elodie Buzaud © Cadremploi.fr

Elodie Buzaud
Elodie Buzaud

Le travail et l’écologie sont mes thématiques de prédilection. En tant que journaliste indépendante, je cherche notamment à répondre aux questions que posent ces deux sujets pour mieux comprendre comment le travail, et les travailleurs, peuvent contribuer à la transition écologique.

Vous aimerez aussi :