1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. MBA : les meilleurs programmes ne sont pas les plus rentables

MBA : les meilleurs programmes ne sont pas les plus rentables

mba--les-meilleurs-programmes-ne-sont-pas-les-plus-rentables

Quentin Velluet

04/10/2016

Le comparateur de salaires britannique Emolument.com vient de livrer son classement des 25 MBA internationaux les plus rentables. Et pour une fois, ce n’est pas l’Insead qui arrive en tête.

Intégrer un MBA coûte cher, c’est le moins que l’on puisse dire. Pour celui de l’Insead par exemple, comptez 73 500 euros l’année. Si ce dernier est considéré comme le meilleur par le Financial Times, il n’arrive pas premier en termes de rentabilité. C’est ce que conclut le classement Emolument.com des 25 MBA les plus rentables au monde. En croisant le coût des formations avec les rémunérations et bonus de 1 020 diplômés de MBA (promotions 2011, 2012 et 2013), le comparateur de salaires en ligne, montre que le MBA le plus rentable est celui de la Chicago Booth School of Business, devant celui de la Warwick Business School et de la National University of Singapore. L’explication ? Leurs frais d’inscriptions sont bien moins élevés que ceux des Harvard (14e), Columbia (13e) ou autre London School of Economics (15e) pour des revenus tout aussi conséquents à la sortie.

 

Lire aussi : Quel retour sur investissement pour un MBA ?

Des chiffres à remettre dans leur contexte

Avec sa neuvième place, l’Insead assure tout de même sa présence dans le top 10. Et si son MBA est moins rentable, c’est peut-être parce qu’il accueille à la fois peu de profils issus des milieux financiers (26 % en 2016) mais plus de nationalités. La promotion en compte ainsi 96 en 2016, dont 31 % d’étudiants d’Asie de l’Est et 30 % venant d’Europe de l’Ouest. Autant de diplômés qui travaillent ensuite dans des pays où les salaires ne sont pas aussi élevés qu’aux État-Unis, d’où une rentabilité plus faible. Surtout, selon un récent témoignage au Monde de Graham Hastie, vice-doyen chargé des formations à l’Insead, ce mélange des nationalités ne se retrouve pas forcément dans les MBA américains. Entre diversité culturelle et rentabilité, il faut donc choisir son ROI.

 

Avez-vous déjà envisagé de vous lancer dans un MBA ? Qu’est-ce qui vous a retenu ? Racontez-nous en commentaire.

Lire aussi : Choisir un MBA : les bonnes questions à (se) poser

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte