Les 10 fonctions les plus porteuses pour les cadres

Michel Holtz

Evidemment, quand on est le premier site emploi des cadres et qu’on met à leur disposition des milliers d'offres chaque jour, c’est plus facile de recenser les métiers les plus porteurs pour eux. Mais aussi ceux qu’ils plébiscitent le plus et, enfin, ceux pour lesquels ils sont le plus en concurrence. Ces Top 10 des métiers Cadremploi.fr 2013* permettent surtout de mettre en évidence qu’une fois encore, les commerciaux l’emportent. Et haut la main. Dans les 10 fonctions les plus porteuses, celles qui concernent le commerce trustent 5 places à elles toutes seules. Du commercial pur et dur au technico-commercial, à l’ingénieur commercial, en passant par le commercial grand compte et le directeur commercial, la place dévolue aux autres métiers devient succincte. On trouve tout de même le comptable, en 3ᵉ position, le contrôleur de gestion, le chef de projet – ingénierie, les études et la direction d’usine.

   

 

Cette omnipotence du commerce tombe bien néanmoins, puisque la fonction commerciale arrive en tête du deuxième Top10 qui concerne les métiers les plus plébiscités par les candidats. Les commerciaux sont les professionnels qui ont déposé le plus de CV sur le site. L’embarras du choix de part et d’autre, donc ?

    

   

Mais cette étude recèle un troisième top 10, forcément moins reluisant, puisqu’il concerne les métiers où la concurrence entre candidats est la plus forte. Moins reluisant car si concurrence il y a, c’est que le nombre de candidats est très important, et que le nombre d’offres ne l’est pas. Si l’on retrouve dans cette liste les professions habituelles dont les places sont rares et chères (communication - création, journalisme et direction artistique), certains métiers figurant dans cette sombre liste sont plutôt surprenants. Il en va ainsi des fonctions liées aux ressources humaines qu’une autre étude donnait pourtant en hausse de 15% en 2013. Autre surprise en matière d’offres raréfiées, l’Internet et l’e-commerce arrivent en troisième position des offres les plus concurrencées. De quoi émettre quelques doutes sur la contribution du numérique à l’inversion de la courbe du chômage envisagée par le ministre du Travail Michel Sapin.

   

   

* L’étude a été réalisée sur la base de l’ensemble des CV déposés et de l’ensemble des offres d’emploi mises en ligne sir cadremploi.fr durant toute l’année 2013.

Michel Holtz © Cadremploi.fr

Michel Holtz
Michel Holtz

Vous aimerez aussi :