1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. Salaire 2018 : pourquoi votre net va augmenter dès cette fin janvier

Salaire 2018 : pourquoi votre net va augmenter dès cette fin janvier

salaire-2018--pourquoi-votre-net-va-augmenter-des-cette-fin-janvier-

Sylvie Laidet

22/01/2018

Bascule des cotisations oblige, votre bulletin de salaire de janvier 2018 pourrait vous réserver une agréable surprise d'ici quelques jours. Ligne maladie supprimée, assurance chômage réduite, CSG en hausse… Selon votre niveau de rémunération brut, vérifiez de combien votre salaire net pourrait mécaniquement augmenter dès ce mois-ci.

Même sans l’avoir négocié, votre salaire net va augmenter en janvier 2018. Dans quelques jours, comme près de 21 millions de salariés du privé, votre bulletin de paie reflètera le chamboulement en cours dans les cotisations sociales. Effet visible du projet de réforme du financement de la Sécurité sociale, c’est l’une des mesures phare du gouvernement Macron concernant la redistribution du pouvoir d’achat. Détail de leur traduction concrète sur votre bulletin de paie :

>> Lire aussi : Un bulletin de salaire plus clair

 

La plupart des salariés seront gagnants

-          Exit la cotisation maladie : ne cherchez plus cette ligne sur votre bulletin de salaire. Cette cotisation de 0,75 %, qui s’appliquait sur la totalité du brut, a définitivement disparu.

-          Réduction progressive de la cotisation d’assurance chômage : elle passe de 2,40 à 0,95 % sur les 13 244 premiers euros de salaire. Cette cotisation sera totalement supprimée en octobre 2018. Ce qui va impacter à la hausse les salaires net à compter de cette date.

-          Hausse de la CSG : calculée sur la totalité du salaire, elle augmente de 1,7 point pour passer de 7,5 % à 9,2 %. Elle est également due sur les cotisations patronales versées au financement des régimes de protection sociale (frais de santé et/ou prévoyance et/ou retraite supplémentaire), sur les sommes versées au titre de l’épargne salariale, etc. Votre net à payer en sera donc mécaniquement affecté. 

-          Réévaluation des taux de cotisations des régimes de frais de santé : « Il est probable que ces taux de cotisations augmentent en raison de la renégociation des contrats de mutuelle 2018 afin qu’ils respectent le cahier des charges des contrats responsables et/ou en raison du coût du forfait hospitalisation désormais pris en charge par les « mutuelles ». Ce qui mécaniquement ferait baisser le salaire net perçu par les collaborateurs », précise Elodie Tabel-Diffaza, responsable gestion sociale au sein du cabinet In Extenso.

-          A suivre, probable hausse des cotisations salariales au régime de prévoyance : en effet, la hausse du net à payer impactera le financement des régimes de prévoyance qui assurent un maintien net de la rémunération en cas d’absence maladie. Les assureurs auront à supporter un reste à charge plus important pour la garantie incapacité. « Les assureurs impacteront dès 2019 – si ce n’est déjà fait – ce surcoût sur les cotisations au financement de ces régimes. La hausse de la cotisation salariale réduira le net à payer, de même que la hausse de la cotisation patronale qui entre dans l’assiette de la CSG dont le taux est significativement relevé dès cette année », prévient-elle.

Exemples de gain selon 4 salaires de cadres (estimations)

 Lecture : un cadre rémunéré 4000 € brut par mois touchera 19,83 € de plus sur son salaire net de janvier 2018. Ce gain mensuel passera à 57,83 € à partir du 1er octobre prochain. Sur l'année 2018, ce cadre aura gagné 351,96 € net en plus, (compte non tenu de ses éventuelles augmentations individuelles).

Salaire brut mensuel (en euros)

 

Gain estimatif net mensuel
(en euros)

 

Gain estimatif net annuel (en euros)

 

 

Du 1er janvier au 30 septembre 2018

 

Du 1er octobre au 21 décembre 2018

 

 

3 000

14,87

43,37

+ 263,94

4 000

19,83

57,83

+ 351,96

10 000

49,58

144,58

+ 878,96

13 200

65,44

190,84

+ 1161,48

Conclusion

Vous allez gagner plus sauf si votre salaire brut mensuel dépasse les 19 915 euros. En effet, au-delà de ce salaire charnière, la hausse de la CSG n’est plus compensée par la baisse ou la suppression des cotisations salariales de maladie et d’assurance chômage.

 

33

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

jjjjanowski victor

29/11/2018

à 16:07

nous sommes retraités, avec trois enfants en activité; à eux trois, ils feront un gain d'environ 900Euros l'an, pendant que nous perdons à nous deux près de 3000E! C'est beau, la macronie! Mais nous serons tous perdants avec les hausses de carburant, de fuel, d'électricité etc.

> Répondre

EMMANUe

14/11/2018

à 17:34

bonsoir,
Je suis dans le secteur privé, donc l assurance chômage a bien été supprimé ,mais du coup mon net imposable du mois a augmenté,
es ce normal?
Merci pour votre réponse

> Répondre

marie bma

31/10/2018

à 10:20

Bonjour,

Je ne comprends pas pourquoi mon salaire a augmenté cet octobre de 170e pour un salaire net de 1650e. Tous mes collègue ont eu l'augmentation standard, soit environ 15e net. Je suis sure qu'une erreur du comptable s'est glissée, en attendant la réponse de ce dernier, pensez-vous que je puisse espérer qu'il n'y a pas eu d'erreur? (J'ai une classification et un coef supérieur à celui de mes collègues).

Merci d'avance pour vos suggestions.

> Répondre

mamifoto

17/03/2018

à 13:47

Et quid des retraités, cadres ou non ???? Ils perdent tout ce qu'ils veulent !!!

> Répondre

mormain fatima

10/02/2018

à 06:23

moi je travaille chez une boite de sécurité sont pas augmenter mon salaire ,sa rester stable de puis 3 ans et je sais pas comment je défendre mes droit.merci

> Répondre

En réponse à mormain fatima

Anonyme

23/03/2018

à 03:32

Bonjour Fatima,

Je vous invite à vous rendre directement à un point d'accès au droit.
Tapez sur google : Point d'accès au droit. <Suivie de votre ville>

Vous trouverez un point d'accès à proximité de votre lieu de résidence.

Vous avez la possibilité d'y consulter un juriste gratuitement.
Il vous conseillera dans les démarches à suivre.

Bon courage, ne vous laissez pas faire et faites valoir vos droits si jamais il y a "juridiquement parlant".

> Répondre

Manu

05/02/2018

à 13:40

Salut à tous,
Perso je perds 9.44€ sur mon net imposable pour un brut 2990€.
Ne regardez pas votre net à payer car des + et - peuvent apparaître comme les TR et autres indemnités qui varient d'un mois à l'autre.
Qui gagne réellement ?

> Répondre

Sabrina

01/02/2018

à 23:21

Bjr pour ma part j'ai perdu 10 euros sur mon salaire net ( 3200 euros brut )

> Répondre

Marie

01/02/2018

à 06:08

Bjr. Pour ma part, j'ai perdu 12 € sur mon salaire net de janvier 2018. Je suis cadre avec un salaire mensuel brut de 3 400 €. La conclusion "vous allez gagner plus" est fausse...

> Répondre

En réponse à Marie

William

02/02/2018

à 13:57

Je suis cadre avec un salaire brut de 3412 € et j'ai gagné environ 17€
Cela s'est donc vérifié pour ma part

> Répondre

En réponse à Marie

William

02/02/2018

à 13:57

Je suis cadre avec un salaire brut de 3412 € et j'ai gagné environ 17€
Cela s'est donc vérifié pour ma part

> Répondre

En réponse à Marie

LDV

02/02/2018

à 10:56

C'est pareil pour moi j'ai perdu 10 € sur mon salaire net
Conclusion : je gagne tous les ans un peu moins

> Répondre

thierry b

28/01/2018

à 20:10

faux mon salaire net de 1410 euros (cdi public non fonctionnaire) passe à 1407 je perd donc 3 euros soit 36 par an

> Répondre

SalaireCadre

26/01/2018

à 13:38

Que le salaire net imposable augmente par un jeu de vase communicant est une bonne chose et un "juste" rétablissement de la balance.
Mais qu'en est-il du brut ? Puisque les taux de marge se rétablissent, que les carnets de commandes se remplissent, que les entreprises peinent à recruter les bons profils, bref, que les choses vont globalement "mieux" (conjoncture, etc.). Et on le sens bien dans notre charge de travail d'ailleurs.....
Pourquoi les entreprises ne jouent-elles pas le jeu en réajustant à leur tour les salaires ?
Je crains le coup de: "on va pas augmenter les salaires puisque l'état s'en charge pour nous"...

> Répondre

Bbr0027

25/01/2018

à 13:53

c’est quoi une « augmentation »? Ça existe?

> Répondre

Encolére

23/01/2018

à 19:47

Donc le calcul est rapide et le tableau éloquent, ceux qui gagnent 13200 € par mois gagneront 1161 € de plus par an! Tandis que les petits salaires comme d’habitude des cacahouètes...

> Répondre

En réponse à Encolére

Romain

25/01/2018

à 09:26

Mais ils paieront aussi beaucoup plus d’impôts Que ceux qui gagnent moins ! C’est la vie !

> Répondre

En réponse à Encolére

Jorel

25/01/2018

à 06:01

Et normal c’est un pourcentage ! Ça marche aussi quand les petit salaire payent 50€ et les soi disant gros payent 500€ en travaillant 55 heures par semaine

> Répondre

En réponse à Encolére

Darty

24/01/2018

à 23:34

Bah c'est simplement des maths... avec des pourcentages... Rien d'anormal de ce côté là...

> Répondre

En réponse à Encolére

STEPH

24/01/2018

à 21:23

bienvenue dans l'air du macronisme
mais les gens ont votez pour alors...
mais comme nous n'avions pas mieux en face au deuxieme tour...
BOUGE JEUNESSE AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD

> Répondre

En réponse à Encolére

Lolo62

24/01/2018

à 19:42

Oui mais les petits salaires ne sont pas massacrés par les impôts sur le revenu que les salaires moyens doivent payer pour que ce qui n’ont pas beaucoup puissent bénéficier d’aides ce qui est totalement normal on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre et ainsi va là société.

> Répondre

En réponse à Encolére

L

24/01/2018

à 13:04

C'était écrit dans le programme...
Que ceux qui n'ont pas voté ou voté sans lire les programmes se mordent les doigts... jusqu'à l'épaule si possible !

> Répondre

En réponse à Encolére

Guy

24/01/2018

à 08:43

On parle en pourcentage donc effectivement plus le salaire est élevé et plus cela represente d'argent!

> Répondre

En réponse à Encolére

Laurent

23/01/2018

à 23:39

Le pourcentage est strictement le même donc les uns ne sont pas avantagés par rapport aux autres.

> Répondre

Ursula

23/01/2018

à 18:03

Donc à terme plus question de tomber malade ni d’être au chômage !
Je ne vois pas le gain pour la société

> Répondre

Canard 76

23/01/2018

à 15:48

On est content pour les "Privés"!

Quid des Agents du PUBLIC ??? (Non mais, c'est vrai, quoi!...)

> Répondre

En réponse à Canard 76

Philippe Deferre

23/01/2018

à 17:14

Donc, parce qu'on nous réduit des charges que VOUS ne payez pas, vous trouvez ça injuste ? C'est comme pour les impots, je suppose, quand on les réduit chez ceux qui en payent, ceux qui n'en payent pas se plaignent de ce "cadeau fait aux riches".
Et puis quand le budget est moins déficitaire, on parle de cagnotte.

Tant que certains réfléchiront comme ça (suivez mon regard), il y aura toujours une fracture de mentalité entre travailleurs français.

Rappelez-vous d'ailleurs que les salaires du privé sont plus bas que ceux du public (malgré tous les gros salaires des patrons du CAC40, bouh), c'est l'INSEE qui le dit
http://www.leparisien.fr/economie/salaires-l-ecart-se-creuse-entre-public-et-prive-22-02-2012-1872428.php
Ce qui signifie que les salaires des inspecteurs des finances doivent être gratinés...(ou s'y ajoutent des appartements pas chers du tout dans Paris intro-muros).

Et si vous insistez, on reparlera des retraites du public...qui sont donc basées sur des plus gros salaires que dans le privé, mais prises bien plus tôt (pour moi, ce sera 67 ans, 10 ans plus tard que mon père...)

La vraie question, c'est: que feront les salariés de cet argent ? Partiront-ils le dépenser en vacances à l'étranger ou pour acheter des TV fabriquées en Chine ou serviront-ils à payer des services non-délocalisables, dans des entreprises qui payent leurs impôts en France ?

Et là, peut-être que notre beau pays s'en sortira...au lieu de tomber à la 14ième place des pays les plus riches, derrière tous les pays d'Asie comme les experts le prévoit pour 2050...

> Répondre

En réponse à Philippe Deferre

canard76

24/01/2018

à 08:53

cher (!) Philippe,

Je ne parlais pas des hauts fonctionnaires, mais des simples Agents de la FPT. (et autres Administrations Publiques).
Quant à ma retraite, je vais moi aussi la prendre dans 18 mois, à mes 67 ans bien sonnés... afin d'assurer les études et le début de carrière de mes 5 enfants, qui, eux me sont vraiment "chers"!

Salut!

> Répondre

Marc.

23/01/2018

à 15:20

Ok... donc comme prévu, ça ne compense même pas l'augmentation du diesel pour 2 petits pleins par mois. Une belle plaisanterie fiscale comme nous en avons l'habitude.

> Répondre

En réponse à Marc.

Philippe Deferre

01/02/2018

à 14:31

Je suis d'accord, mais les chiffres sont tétus:
2 pleins de 40 litres plus chers de 15 centimes, ça fait 12 euros par mois. soient 144 euros par an.
Donc, ça dépend de votre salaire.

> Répondre

En réponse à Marc.

Philippe Deferre

23/01/2018

à 17:40

Je suis d'accord, mais les chiffres sont tétus:
2 pleins de 40 litres plus chers de 15 centimes, ça fait 12 euros par mois. soient 144 euros par an.
Donc, ça dépend de votre salaire.

> Répondre

ILEANA VANEL

22/01/2018

à 14:59

très bonne nouvelle !

> Répondre

En réponse à ILEANA VANEL

TANOP'S

23/01/2018

à 15:35

Pour vous ! Charité bien ordonnée commence toujours par soi-même.....

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte