1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. Chez Whoz, les salariés font des pauses café à distance

Chez Whoz, les salariés font des pauses café à distance

chez-whoz-les-salaries-font-des-pauses-cafe-a-distance

Imene Besbes

06/12/2019

Chez Whoz, le télétravail n’empêche pas les pauses café ! Les collaborateurs peuvent se connecter au « coffee break » organisé à heure fixe grâce à un canal visio spécialement dédié au farniente. Cadremploi s’est également connecté pour discuter avec les breakers. Témoignages.

Chez Whoz, la grande majorité des salariés travaille en remote, c'est-à-dire intégralement en télétravail.  Alors quand l’envie de faire une pause café se fait sentir,  n’importe lequel d’entre eux partage un lien avec avec un autre collègue. Et qui veut souffler rejoint la visioconférence "coffee break". « On boit son café, on discute un peu boulot mais surtout de tout et de rien pour se détendre et ça en un clic », témoigne Bastien Siebman, développeur embauché il y a trois ans dans cette ESN spécialiste de la gestion agile des compétences. En général, le break ne dure pas plus de 15 minutes. Habituellement, ils sont une dizaine sur le canal farniente. Mais le premier jour de grève, le 5 décembre dernier, ils étaient jusqu’à 25 !   

Une pratique qui évite l’isolement 

Ce qui peut ne pas paraître naturel pour certains est indispensable pour d’autres. Pour Émilie Dewintre, développeuse, « le danger du télétravail, c’est l’isolement. La communication est super importante dans ces cas-là. » Entre les réunions et les petites pauses, elle ne ressent pas cet inconvénient. Ce qui n’est pas le cas de tous les cadres.   

Selon le 6e baromètre Paris Workplace 2019 réalisé par l'Ifop et SFL, 36 % des télétravailleurs se plaignent du travail à domicile, qui favoriserait  l’isolement et la crainte du licenciement.

La vidéo, lien naturel et informel 

Les deux développeurs pointent l’importance de la vidéo durant les pauses, un moyen plus naturel et moins formel pour communiquer entre collègues.  

Bien sûr, pour être au plus près de la pause en face à face, il faut une liaison video parfaite. Ce qui est le cas chez Whoz où 100% des salariés sont équipés pour télétravailler de manière efficace.  « Une des bases du télétravail est d’avoir du bon matériel et de bons logiciels », ajoute Bastien. 

Ces instants de pauses 2.0 peuvent paraître anodins. Pourtant, ils ont permis à Émilie de nouer des liens avec ses collaborateurs. N’étant dans la boite que depuis deux mois et demi en full remote, les vidéoconférences lui ont permis de mettre des noms sur ses collègues. Les pauses dans ces cas-là sont un véritable moyen de renforcer les liens malgré la distance.  

Se voir en vrai aussi

L’entreprise Whoz est habituée aux cadres en 100% télétravail. Un avantage proposé à tous les développeurs n’ayant pas envie de vivre dans la capitale. Un budget permet tout de même aux collaborateurs de venir dans la boîte une fois par mois s’ils le souhaitent. Car si les pauses café digitales sont appréciées, ils aiment aussi les évènements dans la vraie vie où l’on se retrouve en chair et en os. 

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+