Cadremploi.fr  > Actualités > L'actualité de l'emploi > Quand les cadres glandent au bureau en toute discrétion…

Quand les cadres glandent au bureau en toute discrétion…

quand-les-cadres-glandent-au-bureau-en-toute-discretion

Ennui ou envie de ne rien faire, il existe de drôles de techniques pour tuer le temps devant son ordinateur sans passer pour un tir au flanc.

Faire semblant de travailler est un art que les cadres manient avec plus ou moins de talent. Pour leur éviter de se faire prendre en train de regarder des vidéos de chat sur Youtube ou de draguer sur Facebook, des solutions étonnantes existent.

Des jeux où l’on fait semblant de travailler

Professeur de l’université de Montréal, Pippin Barr, comme il se surnomme, a développé It is as if you were doing work. Inutile de chercher le but, il n’y en a pas, à part celui d’effectuer des tâches bien connues des cadres : rédiger des mails, cliquer, double-cliquer, copier-coller, patienter pendant de longues barres de chargement, mais pour de faux. Bref, dans ce jeu vous faites comme si vous travailliez vraiment, sans vraiment travailler. Du coup, on a des doutes sur le côté divertissant de la chose…

Pour plus de fun, le site cantyouseeimbusy.com propose, lui, de casser des briques sur un document Word ou piloter un mini vaisseau spatial sur un graphique Excel.

Le simulateur de bruit de bureau

Avec l’application pour iphone iNap@Work, vous avez des chances de concurrencer votre collègue qui tape bruyamment sur son clavier toute la journée. L’application simule les bruits courants du travail : cliquer, taper sur son clavier, chiffonner une feuille, agrafer. Vous choisir la récurrence de chaque son et les faire tourner en boucle. De quoi surfer sur Youtube ou faire une sieste tout en passant pour un bourreau de travail. 

Votre page Facebook sur Excel

Si votre bonheur est de passer votre temps sur Twitter et lire des articles toute la journée, Spreadtweet peut-être d’une grande utilité. L’idée ? Transformer votre fil Twitter en un tableur Excel. Tout comme sur le réseau social, les tweets sont classés du plus récent au plus ancien avec une colonne pour l’auteur, une pour le contenu du tweet et une troisième pour l’heure et la date du tweet.

Sous-traiter en Chine

Sinon, vous pouvez toujours opter pour la solution radicale : sous-traiter toutes vos tâches en Chine. C’est ce qu’a osé faire un ingénieur américain qui payait une société chinoise pour faire son travail de développeur à sa place. À raison de 50 000 dollars par an, soit 20 % de son salaire, ce dernier passait même pour un employé modèle et productif, régulièrement félicité par sa hiérarchie. Il a finalement été démasqué par l’équipe sécurité de l’opérateur Verizon, gérant du réseau interne de son entreprise qui enquêtait sur une mystérieuse connexion depuis la Chine. L’escroquerie a tellement étonné les enquêteurs qu’ils ont décidé de la rendre publique sur le blog de l’opérateur.

Et si vous voulez carrément vous éclipser du bureau : Un site fait bugger votre ordi pour que vous alliez profiter du soleil

 

2

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

henri

02/08/2017

à 12:32

Eh oui, les meilleurs ne sont pas toujours aux meilleures places !

> Répondre

Jean

25/07/2017

à 12:16

Ca me rappelle une voisine de bureau...enfin quand elle est là!...

> Répondre

+