1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. Quitter Paris pour Bordeaux : ce qu'il faut savoir sur l’emploi et l’immobilier

Quitter Paris pour Bordeaux : ce qu'il faut savoir sur l’emploi et l’immobilier

quitter-paris-pour-bordeaux--ce-quil-faut-savoir-sur-lemploi-et-limmobilier-

I. Besbès, S. Di Pasquale, E. Franco Da Cruz, O. Marin

29/08/2019

X

[Vidéo] Bordeaux est toujours la métropole préférée des cadres parisiens : 54 % d'entre eux rêvent de s’y installer selon notre dernier sondage sur leurs désirs de mobilité régionale. Si c’est votre cas, voici quelques infos clés sur le marché de l’emploi et de l’immobilier bordelais en 2019. Résumé en vidéo et en détails ci-dessous.

5 % des prévisions de recrutement cadres en Nouvelle-Aquitaine 

Bordeaux reste la ville la plus populaire auprès des cols blancs, selon notre dernier sondage sur les villes préférées des cadres parisiens. Les entreprises de la Nouvelle-Aquitaine prévoient de recruter entre  13 830 et 14 990 cadres* en 2019, un volume qui représente environ 5 % des projets de recrutement de cadres en France. Certes, on est loin des volumes d’offres disponibles en Ile-de-France (qui concentre à elle seule 46 % des offres d’emploi en France) mais la Nouvelle-Aquitaine est la région où les prévisions de recrutements progressent le plus fortement en France (+5% à +14%)*.

La métropole bordelaise concentre 35 % des emplois cadres de la région*.

>> Lire aussi : Ex-Parisiens, nouveaux Bordelais : ils témoignent  

>> Lire aussi : “Nous voulions vivre là où nous partions en vacances” 

Les secteurs qui recrutent en Nouvelle-Aquitaine

Les métiers qui recrutent  en Nouvelle-Aquitaine*

  • 19 % Commercial, marketing
  • 19 % Etudes - R&D
  • 15 % Informatique
  • 14 % production industrielle
  • 12 % exploitation tertiaire

Les postes à pourvoir en ce moment

>> Retrouvez les offres d'emploi à Bordeaux et en Nouvelle Aquitaine à pourvoir actuellement 



Zoom sur quelques filières porteuses en Nouvelle-Aquitaine 

L'écosystème bordelais est très dynamique dans le marché de l’e-santé. Cette filière est en pleine croissance et évolue au fil des avancées technologiques. Des startups, des entreprises et les organismes régionaux l’ont compris… et développent des solutions multi-technologiques comme Bfordoc, Maincare Solutions, Edevice ou encore Satelia.

La Cybersécurité est un marché très porteur pour les commerciaux BtoB car, il faut démarcher toutes les PME locales. La PME Advens se place en premier pure player français en termes de cybersécurité. Elle vient d’ouvrir son quatrième bureau à Bordeaux et affiche une nette progression dans ses chiffres. Elle veut recruter une dizaine de consultants fonctionnels en analyse de risque et techniques, ainsi que des spécialistes de la conformité au RGPD.

Bordeaux à son tissu d’industries manufacturières. D’ailleurs, Lectra, une industrie 4.0 et leader mondial de la découpe de matériaux souple pour la mode, l’automobile et l’ameublement possède son centre de R&D et une partie de ses équipes à Cestas. Elle cherche actuellement des responsables d’offres marketing, des analystes, des sales manager, des ingénieurs support...    

La Nouvelle Aquitaine est la troisième région pour les emplois dans l’aéronautique selon l’INSEE. Si vous êtes dans ce domaine, n’hésitez pas à vous renseigner sur les possibilités de mobilité. Les recrutements pour les grands groupes comme Ariane Group, Thales ou Dassault se font souvent de la capitale. L’Aerospace Valley, à cheval entre la Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie est un véritable pôle de compétitivité. Elle a pour ambition de développer des emplois dans l’aéronautique, l’espace et les systèmes embarqués. Un indice du poids de cette industrie dans la région... L’école Elisa Aerospace va ouvrir un campus à l’ouest de Bordeaux en 2020 et l’école d’ingénieurs l’ESTACA ouvre un troisième campus dans la métropole en 2021.   

On ne peut pas finir, sans parler de la filière vinicole à Bordeaux ! Ce n’est pas une surprise, la métropole attire pour sa culture du vin. Depuis quelques années, des pionniers le font rentrer dans le numérique, la data et la robotique. Des startups regroupées dans le mouvement Winetech, ou dans le cluster Inno’vin sont à suivre. Il faut rester alerte et s’informer des levées de fonds qui peuvent déboucher sur des ouvertures de postes. 

>> Lire aussi : Bordeaux : un marché de l'emploi cadre dynamique... mais caché !

Les opportunités dans les grands groupes du numérique

Cdiscount est le deuxième acteur du e-commerce en France derrière Amazon et compte 1 800 emplois. La filiale du groupe Casino a même lancé son propre incubateur de startups, The Warehouse, spécialisé dans la logistique... 

Ubisoft est en recrutement permanent et souhaite à terme compter 200 salariés. Ce poids lourd du divertissement se place sixième dans le palmarès des entreprises où il fait bon de travailler “ Great Place to Work". Signe révélateur : Cartoon Movie, le forum international dédié aux films d’animation, ne se tient plus à Lyon mais à Bordeaux. 

La filiale bordelaise d’IBM travaille notamment avec l’Ecole nationale supérieure de cognitique sur ce que les nouvelles technologies et le digital peuvent apporter à notre société. Elle est en recherche active de profils type ingénieurs ou développeurs.

Le site de paris sportifs Betclic, installé à Bordeaux depuis janvier 2019, compte déjà 200 salariés et souhaite recruter près de 50 personnes cette année. Signe de son influence locale, la filiale française de Betclic Everest Group est le nouveau nouveau sponsor des Girondins de Bordeaux. 

AT Internet, l’entreprise de conseil en e-marketing, continue de recruter pour son siège à Mérignac. On retrouvera aussi Infomania, Deezer ou encore OVH...

 

Les 7 commandements pour réussir son entretien d’embauche de Parigots 

Soyez clair sur vos motivations au départ : le recruteur va chercher à savoir si vous êtes parti sur un coup de tête ou s’il s’agit d’un véritable projet de vie.

Montrez que vous n’êtes pas là par hasard en parlant du dynamisme éco-culturel de la ville par exemple.

Montrez-vous préparé : un changement de vie ça s’organise (vous en avez parlé avec votre conjoint / déménagement envisagé dans un second temps après la période d’essai…)

Règle d’or : vous pouvez tout justifier mais ar-gu-men-tez...

Attention à l’étiquette « Vent d'une grosse boîte parisienne » : ne vous sentez pas supérieur car vous avez travaillé à Paris.

Posez des questions sur la ville, mais ne comparez pas tout le temps à Paris !

Le mot “province” est à consommer avec modération.

Soyez prêt sur vos prétentions salariales :  Si votre métier est recherché, ne réduisez pas vos prétentions.  Des témoignages de cabinets de recrutement parlent de personnes qui ont été augmenté. Tout dépend de votre degré de “rareté” sur le marché et de votre niveau de responsabilité. Les personnes qui négocient leur salaire à la baisse ont tendance à dire -15 % à -20 %, mais pas toujours...  A vous de jouer!

Lire aussi >> Changer de région : 5 conseils pour trouver un travail 


En conclusion, plongez-vous dans nos articles et osez bouger !


L’immobilier en Nouvelle Aquitaine

La proximité avec l’océan, le climat, la tranquillité, son riche patrimoine architectural et la cité du vin... Son cadre de vie et son dynamisme fait rêver et pour cause, Bordeaux est victime de son succès. Le prix de l’immobilier ne cesse d’augmenter et a pris +15.8 % en seulement un an.  

“Les quartiers les plus chers" sont l’hypercentre, places des Quinconces et Saint Pierre.

“Les plus abordables" sont Saint Michel, Les Chartrons, le Bassin à flot, Floirac et Brazza. 

 

>> Lire aussi : Nos bon plans pour investir dans l’immobilier

>> Ces grandes villes où les prix grimpent encore

>> Vivre à Bordeaux : dynamisme, diversité et richesse 


* Source : Panorama 2019 de l'emploi cadres en Nouvelle-Aquitaine, direction Données, études et analyses (DDEA) de l’Apec, Mai 2019

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+