1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. Quitter Paris pour Lyon : ce qu'il faut savoir sur l’emploi et l’immobilier

Quitter Paris pour Lyon : ce qu'il faut savoir sur l’emploi et l’immobilier

quitter-paris-pour-lyon--ce-quil-faut-savoir-sur-lemploi-et-limmobilier-

I. Besbès, S. Di Pasquale, E. Franco Da Cruz, O. Marin

29/08/2019

X

[Vidéo] Comme 34 % de cadres parisiens, vous songez à quitter la Capitale pour rallier Lyon ? L’équipe de Cadremploi vous aide à peaufiner votre projet avec des infos utiles sur le marché de l’emploi et sur l’immobilier à Lyon.

Ce qu’il faut savoir sur le marché de l’emploi des cadres à Lyon 

Cette année, 31 340 postes seront à pourvoir selon les dernières prévisions de l’Apec, soit 11 % des recrutements cadres en France. Certes, la part des recrutements n’est pas comparable à celle de l’Ile-de-France (46 %), mais la diversité et le choix y sont plus larges que dans d’autres régions. A tel point qu’on dit souvent de Lyon qu'elle est le “petit Paris” des cadres. La métropole concentre 39 % des emplois cadres, ce qui signifie qu’il vaut mieux rester ouvert sur les opportunités dans les villes moyennes alentours. Côté entreprises, il y en a pour tous les goûts ... Des grands groupes, des filiales étrangères, des ETI ou encore des PME. Parmi elles, des entreprises emblématiques comme Sanofi, BioMérieux, Descours et Cabaud ou encore Hyparlo.

Les secteurs qui recrutent en Auvergne-Rhône-Alpes 

Les métiers qui recrutent (chiffres Apec)

  • 20 % Etudes-R&D
  • 19 % Informatique
  • 17 % Commercial/marketing
  • 12 % Production industrielle
  • 8 % Exploitation tertiaire
  • 8 % Supply chain 

>>  Retrouvez toutes nos offres d’emploi à Lyon 

Zoom sur les filières porteuses à Lyon et aux alentours 

Les recrutements sont tirés par l’ingénierie R&D, l’informatique, les télécommunications et le conseil avec deux tiers des recrutements prévus. Mais de belles opportunités se présentent dans des filières spécifiques à la région. 

Lyon est avant tout, le second bassin industriel français. D'ailleurs, les industries traditionnelles se refont une beauté pour se métamorphoser en usines 4.0 en s’équipant de cobots ou encore d’imprimantes 3D. Signe que pour les ingénieurs R&D, il y a de l’emploi. Mais pas que ! Responsables méthodes, maintenance ou industrialisation, vous êtes wanted... Surtout si vous avez fait vos classes à Paris. Cette année, 18 % des recrutements cadres se font dans ce secteur, en particulier dans le caoutchouc, le plastique, la chimie, la pharmacie ou encore l’environnement. 

Les entreprises étrangères embauchent ! En 2018, 116 entreprises se sont installées à Lyon grâce aux efforts de l’agence de développement économique locale (Aderly)*. Parmi elles, 51 étant étrangères. La Chine est le pays ayant le plus investi dans la métropole avec des firmes comme Ehang (drones-taxis) qui a installé son centre de R&D à Lyon ou encore la Bank of China. On trouve l'italien Nuncas (fabricant de produits d’entretien), le Suisse Lem-Tech, champion de l'électronique de puissance, mais aussi des Japonaises ( Uniqlo, Nagase et Kosé). L’ensemble des nouvelles entreprises sur le territoire lyonnais promettent d’amener 2 530 emplois d’ici à trois ans. 

*Source : Aderly

>> Lire aussi : foodtech, une expertise en croissance qui a besoin des cadres lyonnais

Les 7 commandements pour réussir son entretien d’embauche de Parigots

Soyez clair sur vos motivations au départ : le recruteur va chercher à savoir si vous êtes parti sur un coup de tête ou s’il s’agit d’un véritable projet de vie.

Montrez que vous n’êtes pas là par hasard en parlant du dynamisme éco-culturel de la ville par exemple.

Montrez-vous préparé : un changement de vie ça s’organise (vous en avez parlé avec votre conjoint / déménagement envisagé dans un second temps après la période d’essai…)

Règle d’or : vous pouvez tout justifier mais ar-gu-men-tez...

Attention à l’étiquette « Vient d'une grosse boîte parisienne » : ne vous sentez pas supérieur car vous avez travaillé à Paris.

Posez des questions sur la ville, mais ne comparez pas tout le temps à Paris !

Le mot “province” est à consommer avec modération.

Soyez prêt sur vos prétentions salariales : Si votre métier est recherché, ne réduisez pas vos prétentions. Des témoignages de cabinets de recrutement parlent de personnes qui ont été augmenté. Tout dépend de votre degré de “rareté” sur le marché et de votre niveau de responsabilité. Les personnes qui négocient leur salaire à la baisse ont tendance à dire -15 % à -20 %, mais pas toujours... A vous de jouer ! 

>> Lire aussiChanger de région : 5 conseils pour trouver un travail 

L'immobilier à Lyon

La capitale des Gaules séduit pour sa culture culinaire, artistique, patrimoniale et sa position géographique. Etant au carrefour des grands axes européens et à seulement deux heures de TGV de Paris. Les 6 000 nouveaux habitants qui arrivent, chaque année, ont un prix à payer : l’immobilier. Selon notre étude Cadremploi*, les prix ne cessent d'augmenter. 

Les quartiers “les plus chers” : Edgar Quinet, 2e et 4e arrondissement, La Tête d’Or et La part Dieu.

Les “plus abordables” : La Duchère, 8e arrondissement, Gerland. 

>> Lire aussi : Lyon une ville dynamique alliant histoire et modernisme

>>Lyon, le rêve d’une ville mondiale 

En conclusion : plongez-vous dans nos articles et osez bouger ! 

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+