1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. Quitter Paris pour Nantes : ce qu'il faut savoir sur l’emploi et l’immobilier

Quitter Paris pour Nantes : ce qu'il faut savoir sur l’emploi et l’immobilier

quitter-paris-pour-nantes--ce-quil-faut-savoir-sur-lemploi-et-limmobilier-

I. Besbès, S. Di Pasquale, E. Franco Da Cruz, O. Marin

29/08/2019

X

[Video] 48 % de cadres parisiens rêvent de quitter la capitale pour s’installer à Nantes, selon notre dernier sondage sur leurs désirs de mobilité régionale. Et pourquoi pas vous ? La rédaction de Cadremploi a rassemblé des infos utiles sur le marché de l’emploi cadres et sur l’immobilier à Nantes.

5 % des prévisions de recrutement cadres en Pays de la Loire 

La région Pays de la Loire ne concentrera que 5 % des projets d’embauches de cadres cette année, loin du niveau de l’Ile-de-France (46 %) selon les dernières prévisions de l’Apec. En 2019, 13 600 cadres devraient y être recrutés. Mais Nantes et sa métropole offrent de belles opportunités à ceux qui savent s’y intéresser. Et même si le turnover y est très faible – les cadres en poste ont tendance à y rester –, il ne faut pas avoir peur de consulter les offres d'emploi, d’enquêter et de faire jouer ses contacts. 

Si vous rêvez de quitter Paris pour vous rapprocher de l’océan ou de la verdure, Nantes est la bonne destination. A condition de ne pas vous focaliser sur la capitale et d’accepter d’élargir vos recherches. Nantes et sa métropole ne concentrent en effet que 44 % des emplois cadres.  Comme nombre de capitale régionale, son tissu économique est surtout constitué de TPE, de PME et d’ETI. L'économie ligérienne a tout de même plusieurs grandes filières et ses entreprises emblématiques comme les chantiers navals de Saint-Nazaire, Airbus, Lu ou Tipiak. 

>> Lire aussi : Faguo quitte Paris pour Nantes

Les secteurs qui recrutent en Pays de la Loire

Les métiers qui recrutent (chiffres Apec)

  • 23 % Informatique
  • 17 % Commercial/marketing
  • 14 % Etudes R&D
  • 12 % Exploitation tertiaire
  • 12 % Supply Chain
  • 8 % Production industrielle 

 

Les postes à pourvoir en ce moment

 Retrouvez les offres d'emploi à Nantes 

 

Zoom sur quelques filières porteuses en Pays de la Loire

Le numérique en tête de course ...

Incubateurs, pépinières, accélérateurs, espaces de coworking... Depuis dix ans, Nantes surfe sur l’économie numérique et dynamise son territoire pour accueillir un maximum de startuppers. On trouve en particulier des biotech, des ESN comme Sopra Steria et une myriade de start-up labélisées Frenchtech.  Les activités en mutation du fait de la transition énergétique et numérique sont aussi en pleine croissance dans des secteurs comme le tourisme, le BTP ou l’agriculture. 

… se mêle à la culture 

La croissance éco-culturelle nantaise bat son plein. Le design, l’architecture, la mode, le multimédia, l’édition, etc.  sont des domaines qui sont aussi boostés par le numérique notamment par le cluster du Creative Factory et la technopole Atlanpole avec un dispositif d’accélérateur de projets. Dès 2020, un campus de la création va s’installer et accueillir près de 4 000 étudiants et une centaine d’enseignants-chercheurs pour faire émerger le potentiel créatif du coin. 

Des industries 4.0 

Des entreprises comme Airbus, Naval Group, les Chantiers de l’Atlantiques investissent dans les usines 4.0. Des projets de transformation sont lancés pour intégrer des technologies comme les cobots ou l’impression 3D pour fabriquer des prototypes. Alors forcément, ça recrute dans les services de R&D. 

>> Lire aussi : Nantes : une ville portée par l'industrie et le high tech

L’économie bleue, un secteur prometteur 

On en entend moins parler, pourtant l’économie bleue est tout particulièrement dynamique à Nantes avec l’activité portuaire, la production à partir de déchets, l’éolien en mer ou l’énergie houlomotrice... 

>> Lire aussi : Nantes et alentours : les cadres les plus recherchés 

Les 7 commandements pour réussir son entretien d’embauche de Parigots 

Soyez clair sur vos motivations au départ : le recruteur va chercher à savoir si vous êtes parti sur un coup de tête ou s’il s’agit d’un véritable projet de vie.

Montrez que vous n’êtes pas là par hasard en parlant du dynamisme éco-culturel de la ville par exemple.

Montrez-vous préparé : un changement de vie ça s’organise (vous en avez parlé avec votre conjoint / déménagement envisagé dans un second temps après la période d’essai…)

Règle d’or : vous pouvez tout justifier mais ar-gu-men-tez...

Attention à l’étiquette « Vient d'une grosse boîte parisienne » : ne vous sentez pas supérieur car vous avez travaillé à Paris.Posez des questions sur la ville, mais ne comparez pas tout le temps à Paris !

Le mot “province” est à consommer avec modération

Soyez prêt sur vos prétentions salariales :  Si votre métier est recherché, ne réduisez pas vos prétentions. Des témoignages de cabinets de recrutement parlent de personnes qui ont été augmentés. Tout dépend de votre degré de “rareté” sur le marché et de votre niveau de responsabilité. Les personnes qui négocient leur salaire à la baisse ont tendance à dire -15 % à -20 %, mais pas toujours...  A vous de jouer !

>> Lire aussi : Quitter Paris pour travailler dans l'Ouest

>> Lire aussiChanger de région : 5 conseils pour trouver un travail 

L'immobilier à Nantes  

Entre les massifs et les plages à proximité, les beaux jours non pollués, les espaces verts, l’éléphant mécanique géant... C’est clair, la Cité des Ducs offre une meilleure qualité de vie qu’à Paris... Avec un climat tempéré et océanique : la ville étant continentale fluviale.

Sa situation géographique est stratégique. A deux heures de TGV de la capitale ou de Bordeaux par exemple.

Côté loyers, c’est deux à trois fois moins cher qu’à Paris, mais le dynamisme de la ville se fait populaire et les prix sont en hausse. La demande ne faiblit pas, l’offre se raréfie même.

Les quartiers "les plus chers" : Saint Donatien, Monselet Guist'hau, Pavé Saint Félix.

Les "plus abordables" : Doulon, Bellevue, Dervalière.

>> Lire aussi : Vivre à Nantes : une ville aux nombreux atouts 

En conclusion, plongez-vous dans nos articles et osez bouger ! 

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+