Recherche d’emploi : scrutez les annonces, soignez votre réseau

Publié le 09 juin 2015 Ingrid Falquy

Pour recruter des cadres, les entreprises publient désormais quasi systématiquement une annonce. Mais cela ne signifie pas que les candidats doivent négliger leur réseau. Bien au contraire.

8 postes à pourvoir sur 10 font l’objet d’une annonce

Les entreprises publient de plus en plus d’offres d’emploi,  selon l’enquête annuelle "Sourcing" de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec)* publiée le 28 mai 2015. En 2014, 85 % des postes à pouvoir ont fait l’objet d’une offre d’emploi, contre 82 % l’année précédente. Un chiffre qui s’élève même à 96 % pour les entreprises de plus de 1 000 salariés. En conséquence, le nombre de cadres recrutés après avoir répondu à une annonce augmente, lui aussi (+ 6 points en 3 ans). Aujourd’hui, plus d’un cadre sur deux (53 %) a été recruté après avoir répondu à une offre d’emploi.  Ce qui explique cette tendance ? L’offre apporte les candidatures les plus pertinentes, selon les recruteurs interrogés.

Annonce, réseau, CVthèques : les recruteurs sont sur tous les fronts

La préférence des recruteurs pour les annonces ne les empêche pas d’utiliser d’autres moyens de recrutement. Au contraire, ils en utilisent de plus en plus. Deux canaux ont particulièrement la cote, avec une forte progression entre 2013 et 2014 : le vivier de candidatures interne (anciens stagiaires, etc.) et les réseaux sociaux professionnels, qui se sont banalisés dans les processus de recrutement.

La fin du marché caché ?

L’annonce étant devenue presque automatique, le marché caché de l’emploi – celui qui repose uniquement sur le réseau ou la chasse de têtes - est en forte régression. Seuls 5 % des recrutements se sont faits sur ce terrain en 2014, contre 8 % en 2013. Cette discrétion reste cependant de mise dans le recrutement des dirigeants d’entreprise.

Continuer à soigner son réseau

Alors, plus besoin d’entretenir son réseau ? Faut-il arrêter de prendre des nouvelles de ses anciens collègues et renoncer aux soirées des anciens de l’école ? Pas du tout. Rares sont les recrutements qui se font uniquement par annonce. Celle-ci permet de provoquer la rencontre, pas le coup de foudre. Le réseau joue un rôle important dans la suite du processus. Dans plus d’un tiers des recrutements, le candidat était connu de l’entreprise ou recommandé par un tiers. L’annonce est la meilleure porte d’entrée dans le processus de recrutement, mais le réseau reste une boussole pour arriver à l’embauche.

Un processus de recrutement strict

Parmi les cadres recrutés en 2014, plus de la moitié ont été présélectionnés par téléphone. 45 % d’entre eux ont été soumis à des tests pour vérifier leurs compétences. Et 63 % ont dû justifier leurs diplômes.

 

 

 

*Méthodologie :enquête réalisée par téléphone par l’Apec auprès de 1 400 entreprises. 

Ingrid Falquy
Ingrid Falquy

Vous aimerez aussi :