1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. Recrutements dans l’agriculture : des cadres (vachement) recherchés ?

Recrutements dans l’agriculture : des cadres (vachement) recherchés ?

recrutements-dans-lagriculture--des-cadres-vachement-recherches--

Emission animée par Sylvia Di Pasquale

27/02/2019

X

[Emission TV en direct du Salon de l’agriculture] Pus de 11 000 postes de cadres et ingénieurs sont à pourvoir chaque année dans ce vaste secteur. Dans cette émission tournée en direct au Salon de l'agriculture 2019, nos 6 invités vous font découvrir les besoins des différentes filières et leurs besoins en compétences. Et pourquoi pas rêvez à une nouvelle carrière au vert !

Plus de 11 000 postes de cadres et ingénieurs sont à pourvoir chaque année dans ce vaste secteur, selon l’Apecita, l’association de référence pour les emplois agri et agro. C’est beaucoup, comparés aux 50 000 recrutements annoncés au global (cadres et non cadres) au Salon international de l'Agriculture qui se tient jusqu'au 3 mars à la Porte de Versailles à Paris.

 

Rendez-vous à 15 h sur la page Facebook de Cadremploi

Et si vous voulez nous rendre visite, l'émission est tournée en direct entre 15h et 15h30 sur le stand Village Semence numéro B 024 dans le Hall 2.2.


Loin des clichés, les postes à pourvoir attirent de plus en plus de cadres soucieux de quitter un « bullshit job »,  de se rendre utiles à la planète et à ses concitoyens et de troquer le yucca de l’open space contre la nature, la vraie.

Tous les métiers sont concernés, avec en tête la R&D et les métiers de l’export/marketing/commercial/achats qui regroupent 40 % des postes à prendre. Le conseil, l’éducation, les directions de centre et la production se partagent les autres opportunités dans toutes les filières.

L’Apecita estime la répartition des offres entre les filières ainsi (chiffres 2018. Le total excède 100% car les offres peuvent relever de plusieurs filières) :

 

Nos 6 invités ce mercredi 27 février à 15 heures en direct du Salon de l’agriculture :

Deux anciens cadres reconvertis dans l’agriculture :

  • Un ex cadre de Renault à la tête de 245 hectares de céréales
  • Un ex-informaticien passé au maraichage

Yves Coppé

Passer de l’industrie auto à la culture de céréales, Yves Coppé l’a fait !

Charles Oksenhendler

Créer une pépinère qui héberge des maraichers bio après avoir été informaticien, Charles Oksenhendler l’a fait !

 

Des  experts de l’emploi cadre et des recrutements agri/agro

Mylène Gabaret, directrice de l’Apecita, l’association de référence pour les emplois agri et agro.

Créée en 1954, agréée par l’ANPE en 1970 et reconnue d’utilité publique en 1971, l’Apecita est devenue en 1981, par la volonté des partenaires sociaux, une association paritaire au service de l’ensemble de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de l’Environnement. L’Apecita recense chaque année environ 11 000 offres d’emploi pour 14500 postes (donc plusieurs postes par offre) dans les secteurs agricole, agroalimentaire et environnement

  • Quels sont les secteurs agri/agro qui recherchent plus particulièrement des cadres ?
  • Quelle place pour les femmes cadres dans l’agriculture ?
  • Les reconversions d’ex cadres sont-elles plus fréquentes aujourd’hui ?

 

René Fontaine, vice-président de l’Aprodema

L’Aprodema est une association d’une vingtaine de bénévoles passionnés qui œuvrent pour la promotion des métiers du machinisme agricole. De la tondeuse à la moissonneuse batteuse pour faire simple. La filière réunit environ 150 000 salariés dont environ 35% de cadres.

Dans la filière, on trouve :

  • d’un côté les constructeurs de machines agricoles (John Deere, Massey Ferguson, Claas, Dacia,  Fendt, etc.)
  • de l’autre, les distributeurs, notamment les concessionnaires.

 

  • Quels cadres recherche les entreprises de l’agro-équipement ?
  • Quels sont les salaires proposés ?
  • Les reconversions d’ex cadres sont-elles plus fréquentes aujourd’hui ?

 

Olivier Claux, Directeur général de MG Consultants

MG Consultants est spécialisé depuis plus de 20 ans dans l'accompagnement des structures agricoles en recrutement par approche directe et en formation au management. C’est aujourd'hui l'un des tout premier acteur spécialisé dans la filière au sens large (agriculture, élevage, viticulture, productions spécialisées, etc...) et sur l'ensemble de ses métiers (direction, production, services, commercialisation,..). Olivier Claux est lui-même fils d’agriculteurs et agriculteur à titre secondaire.

>> Retrouvez d'autres infos sur le site de MG consultants

Pourquoi les entreprises du secteur crée-t-elle des emplois d’encadrement ?

Est-ce difficile d’attirer des cadres vers ce secteur ?

Les cadres sont-ils tentés de s’y reconvertir ?

Les salaires pratiqués ?

 

Sébastien Giraudeau, Directeur général de la Chambre d’agriculture des Côtes d’Armor et DGA des chambres d’agriculture de Bretagne.

Les chambres d’agriculture recherchent beaucoup de conseillers en installation et de conseillers en entreprise. Elles ont du mal à attirer les candidats qualifiés car ce sont des métiers où il faut être proche des exploitants donc loin des grandes métropoles.

En règle générale, ce sont des candidats avec un diplôme d’ingénieur agricole mais possible passerelle en venant d’autres univers comme la banque par exemple. Pour cela, les candidats devront suivre une formation continue en école d’agriculture car ils doivent maitriser la technique pour être efficace auprès des exploitants agricoles.

  • Observez-vous des reconversions de cadres en néo-paysans ?
  • Vos conseils aux futurs reconvertis ?

 

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte