Salaire : les stagiaires ne se contentent plus du minimum légal

Marion Senant

Début 2015, l’indemnisation minimum des stagiaires a été relevée de 20 % à 523 euros par mois… mais dans la réalité, les étudiants les plus diplômés ne se contentent plus de ces montants depuis plusieurs années. Leur indemnité moyenne tourne plutôt autour de 840 euros. Et les entreprises doivent s’adapter.
Salaire : les stagiaires ne se contentent plus du minimum légal

« Les meilleurs profils étudiants n’acceptent plus de toucher l’indemnité minimum pendant leur stage », constate Adrien Ducluzeau, fondateur de La Relève, un cabinet de recrutement spécialisé dans les jeunes diplômés. Au sein d’une population majoritairement constituée d’étudiants en école de commerce (72%), l’indemnité de stage moyenne en 2015 était de 840 euros par mois (en légère hausse de 2,8 % sur un an)… bien au-delà du minimum légal de 523,26 euros (augmenté de 20 % en début d’année 2015).

Les jeunes les plus diplômés qui postulent pour des stages de fin d’études « ont pris conscience de leur valeur », estime Adrien Ducluzeau. Et les entreprises qui proposent des stages « intéressants, avec des perspectives d’embauche, mais payés au minimum légal » en sont pour leur frais : « 70 % des étudiants les refusent ».

 

Marion Senant
Marion Senant

Vous aimerez aussi :