1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. Salles de sieste : 5 entreprises qui donnent l’exemple

Salles de sieste : 5 entreprises qui donnent l’exemple

salles-de-sieste--5-entreprises-qui-donnent-lexemple

Quentin Velluet

09/05/2016

Le coup de mou du milieu de matinée ou celui d’après déjeuner, tout le monde connaît. Quand certains luttent alors pour ne pas s’endormir sur leur clavier, d’autres ont la chance d’avoir à disposition une salle de repos, mise en place par leur entreprise. En voici cinq qui devrait vous donner envie d’aller vous recoucher.

La sieste obligatoire en entreprise : une question de temps ? En France, le cabinet Occurrence a noté qu’en mars 2016, près d’un actif sur dix avait fait une sieste au bureau au cours des six mois précédents : soit sur son bureau, soit en salle de pause, soit…aux toilettes. Parallèlement, un récent rapport publié par le think tank Terra Nova, dont nous vous parlions la semaine dernière dans notre Semaine de l’emploi, préconise de généraliser la pratique en mettant en place des micro-siestes de 15 minutes. Quelques entreprises ont déjà pris les devants et proposent des salles de repos plus ou moins sophistiquées : en voici cinq qui bichonnent leurs collaborateurs.

Le calm space de Renault

       

Inauguré en décembre 2014 dans les locaux du Plessis-Robinson, au Sud-Ouest de Paris, le calm space du constructeur automobile français, accueille en moyenne 60 personnes par jour venant tomber dans les bras de Morphée : « Nous sommes passé en un an de 40 à 60 personnes par jour en moyenne, ce qui est remarquable pour un sujet anciennement tabou », relève un porte-parole de Renault. Tout de pourpre vêtu, l’espace est accessible à tous les salariés du groupe de 9 heures à 20 heures. Seule règle : respecter les 20 minutes de sieste.

Zen et silence de mise chez Criteo

       

Figurant parmi les fameuses Great Place to Work 2016, l’entreprise spécialisée dans le reciblage publicitaire s’est dotée de plusieurs espaces de repos dans ses locaux du IXe arrondissement de Paris. S’il n’y a pas précisément une salle dédiée à la sieste, plusieurs espaces de repos, deux en particulier sont propices à un petit somme : la zen room inaugurée dès l’installation de l’entreprise dans ces locaux et la plus petite quiet room créée en février 2015.

RetailMeNot recharge ses collaborateurs

       

Ambiance cocon, bouquin et matelas moelleux. Implantée à Vannes en Bretagne où elle possède son siège social, l’entreprise spécialisée dans les codes de promotion et bons plans possède une salle de sieste baptisée Reload [recharger, Ndlr] dans ses locaux parisiens où elle s’est implantée en 2013. « Nous l’avons mis en place après le déménagement en août 2015. Elle est certainement moins utilisée que la salle de jeux mais très appréciée pour un moment de détente ou pour passer un coup de fil », relève un porte-parole de l’entreprise.

L’espace Zen d’Adidas

       

Au cinquième étage de son siège français à Landersheim, près de Strasbourg, les collaborateurs sportifs Adidas s’accordent parfois un instant de repos dans l’espace zen. À droite, une partie composée de grands coussins moelleux où l’on peut se vautrer nonchalamment, à gauche des sièges massants. Les seules règles à respecter pour les collaborateurs ne sont pas vraiment contraignantes : enlever ses chaussures, ne pas manger, éteindre son téléphone et surtout…ne pas travailler.

Un espace flashy pour Colliers International France

       

Avis aux serial siesteurs qui ne craignent pas la lumière pour dormir. Sans être complètement propice à la sieste qui n’en finit plus, la salle de repos de Colliers International France, créée en 2011 dans les locaux de Levallois-Perret, a de quoi attirer les collaborateurs somnolents par ses poufs et autres chaises longues colorées. À noter qu’en pratique, elle sert aussi de salle de confidentialité pour des points informels ou des coups de téléphone personnels.

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+