1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. SAV du manager #49 : Une collaboratrice est victime de violences conjugales

SAV du manager #49 : Une collaboratrice est victime de violences conjugales

sav-du-manager-49--une-collaboratrice-est-victime-de-violences-conjugales

Imene Besbes

03/01/2020

X

Chaque année près de 220 000 femmes subissent des violences physiques ou sexuelles. En 2019, 149 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint selon l’association Nous Toutes. Heureusement les consciences s'éveillent pour lutter contre ce fléau. En entreprise aussi, les managers, mais aussi les collègues et les RH, peuvent agir chacun à leur échelle. Françoise Brié, directrice de la Fédération nationale solidarité femmes, conseille d'en parler en respectant la confidentialité de l'histoire.

Françoise Brié est directrice de la Fédération nationale solidarité femmes qui permet aux femmes victimes de violences, d'appeler le numéro d'écoute 3919 Violences femmes info. Depuis le Grenelle contre les violences conjugales, l’utilisation du 3919 a triplé.
La fédération réunit 67 associations spécialisées dans le suivi de femmes victimes de violences en centres d’accueil et d’hébergement et qui mène des actions de formation et de prévention des violences sexistes. Elle est aussi membre du Grevio chargé de l’évaluation et de l’application de la convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique depuis 2015.

Comment réagir en tant que manager ?

Si une collaboratrice semble avoir subi  des violences dans sa vie privée, le manager peut proposer adroitement de l'aide. Le sujet étant sensible, il peut entamer la discussion par des questions comme “comment ça va à la maison ? J’ai pu remarquer quelques blessures... Est-ce que vous voulez m’en parler ?”. 

La personne concernée doit comprendre qu’elle peut disposer d'une aide s’il elle le souhaite, au sein de l’entreprise (assistante sociale, une personne des RH formée à ces questions) ou à l’extérieur. Néanmoins, ce n’est pas au manager de suivre de près les histoires de violences conjugales d'une salarié. 

 

Il n’est pas du rôle du manager de prendre en charge cette situation complexe, mais plutôt de la prendre en considération.

 

N'est-ce pas trop s'immiscer dans la vie privée d'une collaboratrice ?

Il est compliqué d’aborder certains sujets dans le cadre du travail, d’autant plus dans ce genre de situation. Ainsi, il est important que le manager parle à sa collaboratrice dans un lieu qui respecte  la confidentialité et tienne compte de son refus d'en parler le cas échéant. Il n’est pas du rôle du manager de prendre en charge cette situation, mais plutôt de la prendre en considération. 

Faut-il s'adresser en premier à la collaboratrice ?

Oui, afin de respecter l’anonymat et la confidentialité de la situation. Lorsque la discussion est lancée, le manager peut montrer à la collaboratrice que des solutions s’offrent à elle. Si le manager est inquiet pour la personne mais qu’il n’est pas à l’aise à l’idée d’en parler avec elle, il peut se tourner vers les RH, sans en parler au reste de l’équipe. 

L'entreprise peut-elle avoir un rôle de prévention dans les violences faites au femmes ?

Oui, d'abord en prenant en compte l'existence de ces violences. Ensuite en sensibilisant sur ces sujets notamment au travers de formations. Des partenaires extérieurs tels que la FNSF proposent des formations aux professionnels de l’entreprise sur les conduites à tenir face aux femmes victimes de violences, les réponses à organiser, les associations de proximité à contacter, etc. Des campagnes d'information les 25 novembre et 8 mars peuvent aussi être organisées pour montrer que l'entreprise s'implique contre les violences faites à l'encontre des femmes.C'est important que les femmes sachent que des personnes ressources sont disponibles à l'interne mais aussi à l'extérieur de l'entreprise.

Ne restez pas sans agir

  • 39 19 - numéro d’écoute gratuit et anonyme national destiné aux femmes victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés. 
  • commentonsaime.fr ce site dispose d’un tchat qui permet d’être mis·e en relation avec des professionnelles qui écoutent, conseillent, et redirigent vers les structures souhaitées.
  • 0800059595 - SOS Viols Femmes Informations, numéro gratuit et anonyme est destiné aux femmes victimes de viol ou d’agressions sexuelles 

 

Le SAV du manager : un podcast de Cadremploi

Chaque semaine, le Service après-vente du manager vous aide à gérer vos dilemmes au boulot. Un podcast-fiction goupillé par la rédaction de Cadremploi avec la complicité de différents spécialistes du sujet. 

Pour écouter les autres épisodes et s’abonner, rendez-vous sur PippaSpotifySoudcloud ou iTunes

Journaliste, réalisation sonore et montage : Imene Besbes

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+