Se former seul : pensez à activer votre Compte personnel de formation et à rapatrier votre DIF

Publié le 20 février 2020 Sylvie Laidet

Vous rêvez de changer de job mais votre employeur ne veut rien entendre ? Pourquoi ne pas vous former en utilisant l’argent qui sommeille sur votre Compte personnel de formation (CPF) ? Un joli petit pécule qui ne demande qu’à être utilisé, rappelle une étude de la Caisse des Dépôts parue hier. Mieux, vous pouvez l’abonder en quelques démarches grâce à un autre pécule qui dort sur votre compte DIF et que vous avez sûrement oublié. Mais il faut agir ! Les conseils de Cadremploi pour ne pas laisser filer le jackpot.
Se former seul : pensez à activer votre Compte personnel de formation et à rapatrier votre DIF
  1. Le CPF, un Compte personnel de formation prêt à être dépenser
  2. Comment enrichir son CPF avec ses heures de DIF
  3. Nos conseils : comment récupérer ses heures de DIF ?
  4. Un CPF peut être largement abondé

Le CPF, un Compte personnel de formation prêt à être dépenser

Fin octobre 2019, les 28 millions de salariés français ayant activé leur Compte personnel de formation (on vous explique ici ce qu'est le CPF) disposent de 1040 euros pour financer une formation éligible au CPF selon une étude* de la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Et ce, si vous avez rapatrié vos heures acquises au titre du Droit individuel à la formation (DIF) sur votre CPF. Si ce n’est pas le cas, votre cagnotte s’élève en moyenne à 840 euros. Qui, si vous bossez à temps plein, est augmentée de 500 euros par mois (dans la limite de 5000 euros). Bref, un bon petit pactole que vous pouvez dépenser pour suivre une des nombreuses formations éligibles au CPF, en libre accès sur l’application Mon compte formation. Selon cette même étude, en 2018, le coût moyen d’une formation s’élevait à 2400 euros. Mais comptez 2067 euros pour une formation en langues ou encore 1723 euros en informatique. 63% des salariés auraient d’ailleurs intégralement financé leur formation avec leurs « euros DIF et CPF ».

 

1 125 euros ! C’est la somme qui dort sur votre DIF et que vous pourriez ajouter à votre CPF.

 

Comment enrichir son CPF avec ses heures de DIF

1125 euros ! Voilà la somme que vous pourriez récupérer sur votre CPF si vous y rapatriiez vos heures acquises au titre du Droit individuel à la formation (DIF), toujours selon la même étude* de la Caisse des dépôts et consignations. Et il n’est pas trop tard pour le faire ! Comme 84 % des salariés qui n’ont pas encore effectué ce fameux transfert DIF vers CPF, vous avez encore jusqu’au 31 décembre 2020 pour rapatrier les fonds sur votre CPF.

 

Nos conseils : comment récupérer ses heures de DIF ?

  • Retrouvez votre bulletin de salaire de décembre 2014 ou de janvier 2015 sur lequel est indiqué votre solde d’heures DIF. Un chiffre que vous reportez alors sur votre CPF via l’application mise en ligne par le gouvernement moncompteformation.gouv.fr. Les heures DIF sont alors converties en euros.
  • Si vous avez égaré ces fiches de salaire, sollicitez la DRH (actuelle ou ancienne si vous avez changé de boulot) pour qu’elle émette une attestation de vos heures de DIF. Et là encore, reportez les données indiquées sur votre compte CPF. Conservez précieusement ces documents qui pourront vous être demandés par la Caisse des dépôts.

 

Un CPF peut être largement abondé

Si malgré le transfert de vos heures de DIF sur votre CPF, il vous manque toujours de l’argent pour financer votre formation, misez sur les multiples abondements possibles. :

Demandez un petit geste à votre employeur :

  • Si votre boîte compte moins de 50 collaborateurs, vous avez droit à un abondement de votre CPF dans le cadre du plan de développement des compétences. Mais ce n’est pas tout : l’OPCO (organisme qui collecte les fonds en faveur de la formation continue auprès des employeurs) peut également cofinancer votre demande.
  • Si votre société compte plus de 50 salariés, l’abondement est laissé au bon vouloir de votre employeur, ou, régi par un accord collectif d’entreprise, de branche ou de groupe.
  • BON A SAVOIR : Si vous n’avez pas été reçu en entretien professionnel depuis 2 ans et que votre employeur ne vous a pas proposé de formation (hormis les formations obligatoires) depuis 6 ans comme la loi l’y oblige, vous pouvez prétendre à un abondement correctif de 3000 euros.

Sollicitez le Conseil départemental et/ou la Région de votre lieu de résidence :

Ces collectivités peuvent également mettre la main au porte-monnaie. N’hésitez pas à formuler des demandes de cofinancement car les abondements peuvent se cumuler.

 

En dernier ressort, si le solde de votre CPF n’est toujours pas suffisant pour régler la totalité de la formation visée, il vous faudra sortir votre carte bancaire.

 

* Etude Retour sur les coûts de formation 2018, Février 2020, Caisse des Dépôts et Consignations

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Au quotidien, Sylvie Laidet, journaliste indépendante, réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de ses sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :