Été 2015 : les prévisions de recrutement pour les cadres

Publié le 22 juillet 2015 Elodie Buzaud

L’Apec a interrogé un panel de 750 entreprises françaises sur leurs prévisions de recrutements cadres pour les mois de juillet, août et septembre 2015. Résultat ? Moins de recruteurs. Plus d’embauches. Surtout pour des profils commerciaux de 5 à 10 ans d’expérience, dans l’informatique.
  1. Les entreprises veulent recruter des commerciaux
  2. Des postes pour remplacer un départ

Alors que l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) annonce une reprise des recrutements chez les cols blancs en 2015, de moins en moins d’entreprises affirment vouloir recruter des cadres. 54 % en ont embauché au moins un au 1ᵉʳ trimestre, 51 % au second et 48 % prévoient de le faire au troisième trimestre 2015, selon le baromètre de l’Apec, publié le 22 juillet 2015 et réalisé auprès de 750 entreprises interrogées. C’est la proportion la plus faible enregistrée depuis début 2010.

Les entreprises veulent recruter des commerciaux

Si les entreprises sont moins nombreuses à embaucher, en revanche, celles qui prévoient de le faire (surtout dans le secteur informatique et l’ingénierie), vont recruter au moins autant, voire plus. 39 % d’entre elles anticipent autant d’embauches que le mois précédent, et 34 % davantage. Elles cherchent en majorité (48 %) des commerciaux et des profils en gestion-finance (37 %). Surtout des candidats confirmés (5 à 10 ans d’expérience). 

Les secteurs qui recrutent des cadres au 3e trimestre 2015

Activités informatiques (91 % des entreprises prévoient d’embaucher au moins un cadre)

Ingénierie et R&D (77 %)

Banque et assurance (68 %)

Industrie (54 %)

Médico-social (48 %)

Conseil et services aux entreprises (41 %)

Construction (33 %)

Commerce et transport (32 %)

 

Des postes pour remplacer un départ

La plupart des entreprises veulent recruter pour remplacer des départs. C’est le motif du évoqué pour une sur deux. Elles ne sont que 29 % à vouloir étoffer leurs équipes pour se développer. Or, tant que les entreprises recruteront pour remplacer des départs et non pour développer leur activité, les recrutements cadres ne seront pas vraiment en mesure de repartir davantage, selon l'Apec. Fin avril 2015, 313 500 cadres étaient inscrits à Pôle emploi, c’est  5,4 % de plus qu’en 2014. 

 

Elodie Buzaud
Elodie Buzaud

Le travail et l’écologie sont mes thématiques de prédilection. En tant que journaliste indépendante, je cherche notamment à répondre aux questions que posent ces deux sujets pour mieux comprendre comment le travail, et les travailleurs, peuvent contribuer à la transition écologique.

Vous aimerez aussi :