1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité de l'emploi >
  4. Viens travailler chez moi, je loue mon salon

Viens travailler chez moi, je loue mon salon

viens-travailler-chez-moi-je-loue-mon-salon

Elodie Buzaud

08/09/2014

Avec Airbnb, les particuliers ont pris l’habitude de louer leur logement pendant les vacances. Bientôt, ils pourront le faire la journée, pour que des pros viennent y travailler. Un premier service est sur le point d’être lancé à San Francisco… et à Paris.

Vous connaissez Airbnb, la plateforme de location de logements entre particuliers ? « OfficeRiders.com, c’est pareil, mais pour la journée, et pour travailler », explique Florian Delifer, co-fondateur du site. Partant du principe que de nombreux logements sont vides la journée, il propose à leurs occupants de les louer. Une façon de rentabiliser leur toit, et d’offrir des bureaux à moindre coût pour les professionnels. « On s’engage à être 50 % moins cher que le marché, promet Florian Delifer. À la journée, ça reviendra à peu près à 10 euros, précise-t-il, et 200 euros par mois, avec une assurance jusqu’à 500 000 euros de dommages pour l’hébergeur. Le service sera opérationnel à partir du mois d’octobre 2014 et nous aurons une cinquantaine d’espaces à louer à Paris et une trentaine à San Francisco. »

L’un des appart-bureaux qui sera mis en location à Paris. © DR. 

Une réponse aux « nouveaux besoins des modes de travail »

Ce service se veut une réponse aux « aux nouveaux besoins des modes de travail ». Il s’ajoute ainsi aux autres espaces de travail alternatifs qui se développent depuis quelques mois. Comme les bureaux inoccupés que certaines entreprises louent sur BirdOffice et les bureaux dans des espaces de co-working qui se multiplient sur le territoire. S’il s’adresse en premier lieu « aux entrepreneurs et free-lances », comme le précise OfficeRiders, il n’exclut pas les salariés nomades. Car les entreprises aussi s’intéressent à ces tiers-lieux. La preuve : « Total nous a approché, ils étaient intéressés pour leur incubateur de start-up », confie Florian Delifer.

L’un des appart-bureaux qui sera mis en location à San Francisco. © DR.

Et vous, ça vous dirait de travailler chez un particulier ?


 

Elodie Buzaud © Cadremploi

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte