Discours d’Emmanuel Macron du 24 novembre : quelles annonces pourraient concerner les salariés ?

Sylvia Di Pasquale

Si ce soir à 20 heures, le président de la République devrait autoriser l’ouverture des commerces non essentiels, le télétravail devrait rester de mise au moins jusqu’au 1er janvier. Passage en revue des possibles, et prévisibles, assouplissements de confinement qui concernent le monde du travail grâce à l'amélioration de la situation sanitaire.

Emmanuel Macron en 2020

Discours d’Emmanuel Macron du 24 novembre : quelles annonces pourraient concerner les salariés ?
Emmanuel Macron en 2020

Tout le monde est prévenu : ce deuxième confinement ne s’arrêtera pas brutalement, et les Français ne seront ni libérés ni délivrés ce soir à 20 heures. C’est du moins la teneur des quelques fuites qui ont précédé, comme à chaque intervention élyséenne, l’allocution d’Emmanuel Macron ce soir à 20 heures.

Dispense d’attestation de déplacement ?

Pour la fin de la sacro-sainte attestation de déplacement pour aller au travail, il faudra attendre. Comme il faudra attendre la levée des consignes en ce qui concerne le télétravail. Elizabeth Borne en a discuté hier avec les partenaires sociaux et leur a indiqué que le télétravail à 100% doit perdurer jusqu’à la fin de l’année. Le retour du présentiel ? Pour la ministre du Travail, il devrait attendre le mois de janvier, et encore. Elle affirme que des discussions seront ouvertes « pour savoir s'il faut aménager les rythmes de télétravail à partir de la rentrée ».

Assouplissement du télétravail à 100% ?

En attendant, tout ceux qui le peuvent doit travailler à la maison. C’était le cas des 45% des salariés qui affirment, dans un sondage Louis Harris pour le ministère du Travail avoir télétravaillé au début du mois de novembre. Mais pas toute la semaine puisqu’ils ne sont que 25% dans ce cas. Pour autant, les règles ne devraient pas être plus strictes que jusqu’à présent, l’exécutif se heurtant à des difficultés législatives pour rendre ce télétravail obligatoire. Emmanuel Macron n’ayant aucune raison de déjuger sa ministre, il ne devrait donc pas annoncer d’autres mesures en matière de travail à domicile ce soir.

Ouverture des commerces non essentiels

En revanche, l’autorisation d’ouverture des commerces non essentiels semble acquise, même si la date d’entrée en vigueur de cette mesure n’est pas connue. Sera-t-elle effective dès ce week-end ou au 1er décembre seulement ? Le mystère devrait être levé à 20 heures. Un soulagement pour les commerçants, mais aussi pour les chaines logistiques dont certaines sont à l’arrêt. Les transports devraient donc reprendre pour livrer les magasins en temps et en heures pour le rush de Noël.

Hormis dans quelques secteurs, comme l’automobile où les stocks débordent. Les concessionnaires de la plupart des marques ont déjà prévenu leurs constructeurs que toute nouvelle livraison est inutile et qu’ils ont de quoi tenir plusieurs semaines avec les modèles en stock.

Pourra-t-on zoomer/skyper/meeter… coiffé ?

Les garages, libraires et magasins de jouets devraient donc rouvrir leurs portes rapidement, ainsi que les coiffeurs. Ce qui pourrait également faire l’affaire de tous les télétravailleurs, qui pourront enfin assister à leurs réunions zoom en toute sérénité, et sans bonnet.

Cela pourrait vous intéresser :
Sylvia Di Pasquale
Sylvia Di Pasquale

Je suis rédactrice en chef de Cadremploi depuis 2006, en charge de la rubrique actualités du site. Je couvre des sujets sur la mutation des métiers, l'évolution des rapports recruteurs/recrutés, les nouvelles pratiques managériales ou les avancées de la parité. A la fois sous forme de textes, d'émissions video, de podcasts ou d'animation de débats IRL.

Vous aimerez aussi :