Fabrice Allard : « Savoir manager à distance est désormais une compétence clé »

Sylvie Laidet

PAROLES DE PRO – Pour le président et co-fondateur du groupe Jobbery , pas encore de signe de réelle reprise des recrutements cadres, mais une certitude. La maîtrise du management à distance devient un incontournable dans la panoplie de compétences exigée par les entreprises
Fabrice Allard : « Savoir manager à distance est désormais une compétence clé »

Comment le Covid a-t-il impacté votre business pendant le confinement ?

Fabrice Allard : « Durant cette période, nous n’avons pas rentré de nouvelles missions car les clients souhaitaient voir les candidats en face à face et ce n’était pas possible. Donc stand-by de ce côté-là. D’autres clients ont poursuivi les process de sélection en se disant qu’ils rencontreraient les candidats durant leur période de préavis qui courrait après le déconfinement.


Depuis le déconfinement, les embauches reprennent-elles ?

Fabrice Allard : Depuis mi-mai, l’activité n’a pas vraiment redémarré. Nous sommes dans une phase d’incertitude.

Quid des process de recrutement post-covid ?

F.A. : La visioconférence va perdurer au sein des cabinets comme le nôtre mais également chez les clients. Seul le dernier entretien, voire les deux derniers, se dérouleront en présentiel afin de capter l’intelligence émotionnelle qui ne passe pas nécessairement à travers des échanges par caméra interposée.

 

Avez-vous une question fétiche aux candidats depuis le 11 mai ?

F.A. : Non pas vraiment de nouvelle question mais c’est vrai que l’on cherche à savoir ce que le candidat a ajusté durant cette période de confinement. Comment a-t-il fait preuve de davantage d’autonomie ? Comment a-t-il appréhendé le télétravail et le management à distance également.

Comment voyez-vous la situation évoluer en 2020 dans votre job d’intermédiaire du recrutement ?

F.A. : Je n’ai pas de boule de cristal. On y verra plus clair en juin une fois que les nouveaux budgets auront été calés. On connaitra les moyens alloués aux nouvelles embauches. Ce que je redoute le plus, c’est en fait l’attentisme des entreprises.

Allez-vous prendre des congés cet été ? Et vos clients ?

F.A. : C’est une grande question. Normalement oui, je vais prendre des congés. Mais si le marché repart cet été, on télétravaillera depuis notre lieu de vacances. Nous sommes désormais tous rompus au travail à distance. Chez les clients, la question des vacances n’est pas encore à l’ordre du jour.

Qu’est-ce qui naîtra de meilleur pour vos métiers ?

F.A. : Une réactivité accrue des clients et des candidats, grâce à la digitalisation des process de recrutement. Il est toujours plus facile de trouver des disponibilités communes en visio que de visu.

 

 

Le groupe Jobberry en quelques chiffres

  • 500 recrutements par an
  • 22 consultants en 2020
  • CA 2019 : 2,4 millions d’euros
Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Au quotidien, Sylvie Laidet, journaliste indépendante, réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de ses sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :