L’Oréal, Spie Batignolles, Algeco : comment ils veulent vous recruter

Sylvie Laidet

COMMUNICATION DE RECRUTEMENT – Crise ou pas crise, ces employeurs déploient des trésors d’ingéniosité pour vous séduire. La preuve par ces 3 campagnes de recrutement repérées par la rédaction de Cadremploi. Pourquoi tant d’œillades ? Etes-vous dans la cible ? Et comment ces entreprises comptent vous amener vers leurs offres d’emploi. Décryptage.

3 images issues des campagnes de recrutement de L'Oréal (#NOFILTER), Algeco (Le module à questions) et Spie Batignolles (Le discours d'un candidat)

L’Oréal, Spie Batignolles, Algeco : comment ils veulent vous recruter
3 images issues des campagnes de recrutement de L'Oréal (#NOFILTER), Algeco (Le module à questions) et Spie Batignolles (Le discours d'un candidat)

Elles témoignent

  • Anne-Laure Thomas, directrice diversités et inclusion de L’Oréal en France
  • Carolina Mantelli, responsable partenariats écoles et projets innovation RH de Spie Batignolles
  • Marie-Alix Roussotte, directrice marketing et communication et Eva Dumont, DRH d’Algeco

L’Oréal France : des interviews de collaborateurs pour casser les clichés

Quels que soient son origine, son handicap, sa génération, son apparence physique, son genre et son orientation sexuelle, tout le monde peut postuler et faire carrière dans notre société
Anne-Laure Thomas, directrice diversités et inclusion de L’Oréal en France
La série d'interviews video #NoFilter de L'Oréal Paris donne la parole aux collaborateurs quelle que soit leur origine, leur handicap, leur génération etc.

La campagne "Interviews #NoFilter"

L’Oréal expose 6 collaborateurs très différents dans des videos de 2-3 minutes (que l'on peut retrouver sous ce lien). #Nofilter a pour ambition de montrer que tout le monde à sa place chez L’Oréal. « Quels que soient son origine, son handicap, sa génération, son apparence physique, son genre et son orientation sexuelle, tout le monde peut postuler et faire carrière dans notre société, insiste Anne-Laure Thomas, directrice diversités et inclusion de L’Oréal en France. Certes, nous sommes une entreprise exigeante, mais tout est possible si on a les compétences, la motivation, la curiosité et l’envie. » Chaque collaborateur a été choisi pour l'une de ses particularités et y racontent pourquoi et comment il (elle) a postulé chez le géant mondial des cosmétiques, ses appréhensions, son étonnement, sa carrière malgré d’éventuelles galères, ses succès… Chacun des 6 participants a choisi le message qu’il souhaitait faire passer. D’où l’appellation #NoFilter qui suggère que les salariés ont pu dire ce qu’ils souhaitaient « sans filtre ».  

Quel dispositif ?

Cette campagne est diffusée sur Twitter, Facebook et LinkedIn, à raison d’un épisode par semaine, mais non sponsorisée.  « Avec la diffusion de 4 vidéos sur 6, nous atteignons 50 000 vues et 200 000 impressions, le tout en organique, ce qui montre que les personnes exposées ont eu envie de regarder la vidéo. En termes d’interactions, nous avons catégorisé la tonalité des commentaires qui est quasiment 100 % positive. Ce qui est rarement le cas sur les réseaux sociaux », assure Anne-Laure Thomas.

Les ++

La diffusion de cette campagne est l’occasion d’apprendre que l’entreprise mène environ 4 campagnes de testing interne chaque année pour s’assurer qu’il n’y ait pas de discrimination à l’embauche. « On envoie des CV – plus de 400 par campagne – et on fait varier des critères de discrimination comme l’origine du nom de famille… Nos recruteurs ne sont jamais prévenus. Cela nous permet de nous assurer qu’il n’y a pas de discrimination dans nos process de recrutement. Si jamais cela était constaté, je me rapprocherais du recruteur concerné pour échanger, lui expliquer et le former de nouveau sur le sujet », illustre Anne-Laure Thomas.

Etes-vous dans la cible ?

On l’aura compris, L’Oréal est ouvert à tous types de profils. Notamment pour pourvoir ses 1000 offres de stage et 830 postes en alternance. Ainsi que 790 CDI (ingénierie, recherche, marketing, digital …).

Spie Batignolles : un concours de pitch vidéo où tout le monde gagne

 

Pourquoi ce concours « Le discours d’un candidat »

Comme toutes les entreprises, avec la crise sanitaire, Spie Batignolles se retrouve coupée des étudiants. Exit la centaine d’événements organisés chaque année sur les campus d’écoles et d’universités. Pour garder le lien avec les jeunes (potentielles futures recrues), le groupe de BTP a eu l’idée de leur rendre un service en lien avec la recherche de leur premier emploi. D’où cette idée de concours de pitch vidéo destiné à leur apprendre à « marquer l’esprit du recruteur » lors d’un entretien d’embauche.  « Bien savoir communiquer est, de notre point de vue, une compétence essentielle de nos jours », explique Carolina Mantelli, responsable partenariats écoles et projets innovation RH de Spie Batignolles.

Cela pourrait vous intéresser :

Les ++

L’entreprise s’est associée à Adrien Rivierre, un expert en prise de parole en public. Avant de participer au concours, le candidat peut donc suivre un cours pour connaitre les clés d’un pitch réussi.

Comment participer ?

Pour participer, il suffit de se connecter au site carrière de l’entreprise et de répondre à l’annonce intitulée Le Discours d’un candidat. On reçoit ensuite un lien pour enregistrer 2 pitchs de 2 minutes chacun.

  • Une première vidéo de présentation classique (prénom, âge, études,…).
  • Une seconde pour présenter l’une de ses qualités ou l’un de ses traits de personnalité en parlant d’une passion, d’un voyage ou d’un moment clé de sa vie.

Les pitchs sont ensuite compilés et analysés par Spie Batignolles. Et dans quelques semaines (le timing n’est pas encore fixé), tous les participants pourront suivre une masterclasse dirigée par Adrien Rivierre. Un concours où tout le monde gagne.

 

Que deviennent les vidéos ?

Les vidéos ne seront pas exploitées sur les réseaux sociaux, ni ailleurs ! Pitch à usage interne uniquement. Si le candidat postule chez Spie, on imagine que la video enregistrée pourra lui servir.

 

Etes-vous dans la cible ?

Initialement adressé aux étudiants, ce "concours" est en fait ouvert à tous. Donc quel que soit votre profil (plus ou moins expérimenté), vous pouvez vous aussi vous lancer dans ce concours de pitch. C’est toujours formateur !

 

Algeco : des interviews de salariés en mode Kombini

Pourquoi cette campagne ?

A la base, cette série de vidéos intitulée Le module à questions n’était pas destinée à booster la notoriété d’Algeco mais à (re)créer du lien entre les collaborateurs du groupe disséminés sur toute la France et privés des grand’ messes annuelles par métier. Sauf que la covid en a décidé autrement.  Et ces vidéos ont été relayées en externe. Bilan, le dispositif s’est transformé de fait en campagne marque employeur qui ne dit pas son nom.

 

Quel dispositif ?

4 vidéos (1’30 chacune) en 2020, et autant cette année pour faire découvrir des métiers de l’intérieur. Le tout en mode Kombini avec des questions "dilemme" façon Fast and Curious ("faire ou faire faire") posées à des salariés volontaires exerçant des métiers différents dans les agences du groupe. Le tout relayé en interne donc mais aussi sur Facebook, LinkedIn, Twitter et YouTube.

 Exemples de questions "dilemmes" :

Les ++

« Dans la mesure du possible, on a enregistré en une seule prise afin de conserver la spontanéité des réponses », souligne Marie-Alix Roussotte, directrice marketing et communication du fabricant de constructions modulaires. Et ça se sent même si parfois, le trac ressort un peu.

 

Etes-vous dans la cible ?

Cette année, Algeco, comme beaucoup d'entreprises, se veut prudente sur ses recrutements. « En plus des 50 postes à pourvoir de techniciens d’exploitation, nous allons embaucher des cadres de production, des cadres pour nos bureaux d’étude et un ou deux commerciaux. Au total, une dizaine de nouvelles recrues », décompte Eva Dumont, la DRH d’Algeco. A vos CV !

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Au quotidien, Sylvie Laidet, journaliste indépendante, réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de ses sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :