Le secteur du vélo recrute des cadres

Publié le 16 septembre 2020 Sylvie Laidet

ENQUETE – Inutile d’être un cycliste professionnel et de briller sur le Tour de France, pour faire carrière dans l’univers du vélo. Portées par une incitation à une nouvelle mobilité douce, les ventes de bicyclettes explosent, y compris les vélos électriques (VAE). Et les créations d’emploi suivent ! Des postes de managers sont à pourvoir dans les boutiques mais aussi des jobs d’ingénieurs et de cadres dans les start-up, chez les gestionnaires de flottes de vélos d’entreprise ou encore les compagnies d’assurance. Nous avons interviewé des décideurs du secteur du vélo pour mieux comprendre leurs besoins en recrutement. Et les possibilités offertes aux cadres qui voudraient s’y reconvertir. Séquence inspiration…
Le secteur du vélo recrute des cadres

Le vélo, un marché en pleine ascension

Il suffit de se balader dans les rues de la Capitale et de toutes les grandes métropoles pour se rendre compte que les vélos gagnent du terrain. Les pistes cyclables « spécial Covid » ne désemplissent pas et s’imposent pour de nombreux citadins comme une alternative aux transports en commun, mois sécurisants en termes sanitaires.

Entre le 12 mai et le 12 juin, les ventes de vélos ont affiché une hausse de 117 %. Et même de 134 % la première semaine du déconfinement
Source : Union Sport & Cycle.

En 2019, l’univers du cycle revendiquait un chiffre d’affaires de 2,33 milliards d’euros. Soit une hausse de 10 % en un an. Et celui de 2020 s’annonce évidemment excellent. Cette course vers le sommet est essentiellement tirée par les vélos à assistance électrique (VAE) qui trustent plus de 45 % des parts de marché de la petite reine.   

 

Pour assurer la fabrication mais aussi la distribution de ces milliers de cycles, les entreprises staffent leur équipe. Pour le moment, les volumes ne sont pas énormes mais le marché est en plein développement.

Altermove recrute dans d'autres secteurs pour des postes de responsables de boutique

 

Altermove, distributeur de vélos et de trottinettes électriques, qui compte déjà une quinzaine de points de vente, compte ouvrir 5 nouveaux magasins en 2021.

A la clé, des postes de responsables de boutique. Le profil idéal ? « Des commerçants de proximité ayant une appétence pour la mobilité douce, précise Stéphane Baillet, directeur général d’Altermove. Donc des candidats qui se déplacent quotidiennement en vélo. On a récemment recruté un ancien chef de rayon d’une grande surface spécialisée dans le sport. Mais aussi un responsable d’une supérette alimentaire. En 2017, 70 % des acheteurs de vélos électriques avaient plus de 65 ans. Désormais, la clientèle est rajeunie (moins de 40 ans) et urbaine. Elle investit certes dans du bon matériel et achète également l’histoire d’un vélo. Il faut donc être capable de lui raconter cette histoire ».

Cyclelab recherche des acheteurs et des développeurs qui seront basés dans le Gers

 

Même son de sonnette chez Cyclelab qui détient les réseaux Culture Vélo, Bouticycle, Vélo Station. En 2021, le groupe qui compte déjà 120 boutiques devrait passer la vitesse supérieure avec 2 à 3 ouvertures par mois. « Nous recherchons des responsables de magasins ayant une fibre pour la gestion et le commerce et, idéalement, un minimum de liens avec l’univers du cycle, détaille Grégory Gesret, responsable communication de Cyclelab. Inutile d’être un cycliste de haut niveau mais cela reste un métier technique, il faut donc montrer un intérêt pour ce segment de marché ». Pour faire croitre ses enseignes, le groupe recherche également des professionnels du développement de réseau mais aussi des acheteurs et des développeurs informatiques. Entre 5 et 7 postes basés au siège à L’Isle Jourdain dans le Gers.

Velco recrute des profils tech

Velco, une jeune pousse spécialisée dans les guidons connectés à destination des fabricants de vélos, qui doit boucler une levée de fonds sur cette fin d’année, envisage également de renforcer ses équipes. « Notamment avec des ingénieurs pour la partie technique pure mais aussi pour du développement web et infrastructure », souligne Estelle Monnet, en charge de la communication.

 

L’assurance recrute des "chefs de produit assurance 2 Roues"

Ce boom des ventes de biclous dope également une multitude de services connexes. Par exemple, les assurances pour vélo. « Les VAE qui peuvent monter à 45 km/h sont assimilés à des mobylettes. L’assurance est pour le coup obligatoire. En deçà, c’est facultatif car la responsabilité civile fonctionne. En revanche, il est préférable de toujours assurer son vélo électrique contre la casse et le vol », conseille Stéphane Baillet d’Altermove. Sur ce marché, on trouve des assureurs spécialisés dans les deux-roues mais aussi tous les grands acteurs de la bancassurance.

 

Retrouver nos offres d'emploi dans l'assurance

Les gestionnaires de flotte de vélo d’entreprises ouvre des postes

Parmi les autres services en plein développement, la location de VAE à destination des salariés. Pour passer outre le coût parfois trop élevé pour certains ménages, de nombreux gestionnaires de flottes sont apparus sur le marché, soit tout nouveaux, soit filiales de groupes existants, pour proposer aux employeurs de mettre la main au porte-monnaie (par exemple Bee.Cycle propose aux employeurs de participer à la location de VAE pour le compte de leurs collaborateurs).

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Au quotidien, Sylvie Laidet, journaliste indépendante, réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de ses sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :