Les salariés de Metro France vont rouler plus vert

Sylvie Laidet

ACTU AVANTAGES EN NATURE - Exit les voitures de fonction à la papa, entendez thermiques ! Metro France propose à ses cadres de remplacer leur auto de fonction par un « pass crédit mobilité », autrement dit un budget à dépenser pour des déplacements plus respectueux de la planète. A eux le vélo, la trottinette, le train mais aussi les locations de voiture pour aller bosser, et partir en week-end. Alors ça roule ou ça râle pour l'éco mobilité chez Metro France ?
Les salariés de Metro France vont rouler plus vert

Le « Pass crédit mobilité » : un budget plutôt qu’une voiture

Renoncer à leur voiture de fonction et se tourner vers d’autres moyens de transport pour aller au boulot ? C’est désormais possible sans trop d’effort pour certains salariés de Metro France. Le grossiste propose un « pass crédit mobilité » à ses cadres sédentaires qui se voient attribuer un budget mobilité, via la carte Betterway, utilisable pour les trajets professionnels, personnels et familiaux.

A la place de leur voiture de fonction ou en complément, les volontaires vont pouvoir activer cette carte afin de régler des notes de taxis, de transport en commun, un abonnement de vélos en libre-service, de trottinette, ou l’achat d’un vélo, des billets de train, la location d’un véhicule thermique… Le tout pour leurs trajets domicile-travail, mais aussi pour leur usage personnel.

Le crédit mobilité fonctionne sous deux formes

"Le modèle de la voiture de fonction "statutaire" est ancien et ne correspond plus aux besoins de certains cadres. Ce dispositif permet de couvrir les besoins de ceux qui ne souhaitent plus disposer d'un véhicule de société", explique Denis Saada, cofondateur de Betterway

Mélaine Pouchain-De Vita

Mais Metro France n’a pas choisi de supprimer totalement la possibilité de garder une voiture de fonction : « Ceux qui souhaitent conserver un véhicule de fonction le peuvent. Ils choisissent alors un véhicule électrique d’une gamme inférieure et reçoivent le delta en crédit mobilité, à dépenser avec leur carte », souligne Mélaine Pouchain-De Vita, responsable mobilité de déplacement et environnement de travail chez Metro France.

 

Combien de volontaires ?

Pour l’heure, 130 salariés de Metro France sont éligibles à ce pass crédit mobilité, assimilé à un avantage en nature donc imposé sur le revenu. Depuis le lancement en avril dernier, 16 personnes ont passé le cap, dont 3 ont décidé de renoncer totalement à leur véhicule de fonction. Les autres ont opté pour un mix voiture hybride – crédit mobilité.

L’entreprise mise sur une progression constante dans les mois à venir mais on voit bien que cela n’est pas totalement gagné.

 

Comment encourager sans forcer ?

Alors pour amener ses salariés à encore davantage de mobilité durable mais en douceur, Metro France encourage les petits trajets en vélo et en trottinette via un système de partage. Pour les déplacements de moyenne distance, comme un Paris-Bordeaux – le train est privilégié. Enfin, pour leurs vacances, leurs collaborateurs peuvent emprunter un véhicule au sein d’un parc en autopartage.

 

Quel impact environnemental ?

Même si l’entreprise n’a pas réalisé d’étude d’impact environnemental préalable, elle atteste d’une baisse d’émission de CO2 grâce à la réduction de fait de la taille de sa flotte auto et la régression de « l’autosolisme » au profit de trajets partagés.

 

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Journaliste indépendante, je réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de mes sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :