Nestlé, Croix Rouge, Grant Thornton : comment ces employeurs veulent vous recruter ?

Sylvie Laidet

MARQUE EMPLOYEUR – Cadremploi vous aide à repérer les entreprises qui cherchent à attirer l’attention des candidats. La preuve par ces 3 campagnes de communication repérées par la rédaction. Pourquoi ces messages ? Où les retrouver ? Pouvez-vous postuler ? Décryptage.

Les campagnes de 3 employeurs : Croix rouge française, Grant Thornton et Nestlé

Nestlé, Croix Rouge, Grant Thornton : comment ces employeurs veulent vous recruter ?
Les campagnes de 3 employeurs : Croix rouge française, Grant Thornton et Nestlé

Ils témoignent

  • Laurent Amiand, directeur communication de la Croix Rouge Française
  • Frédéric Zeitoun, directeur général de Grant Thornton en charge de la politique people & culture
  • Un porte-parole de Nestlé

Croix Rouge Française : des métiers méconnus slamés par des people

Pourquoi cette campagne « C’est mon métier et bien plus » ?

« On est très connu mais mal connu. La Croix Rouge Française est perçue comme une association de bénévoles mais jusqu’à présent on ne ressentait pas l’ampleur de la partie salariée. L’objectif de cette campagne est donc à la fois de valoriser nos salariés et leur engagement mais aussi de nous faire mieux connaitre en externe », explique Laurent Amiand, directeur communication de la Croix Rouge Française

 

Quel dispositif ?

Conçue par l’agence Zcomme, la campagne « C’est mon métier et bien plus », repose sur 9 vidéos de 2’30 (avec des versions plus courtes pour les réseaux sociaux et les job board) qui mettent en scène 9 collaborateurs de la CRF. Avec Derya, l’auxiliaire de puériculture, Thomas, le responsable qualité ou encore Hervé le kiné, les métiers de l’ONG sont racontés avec poésie, sur des textes écrits sur mesure et slammés par des personnalités comme les chanteurs Zazie, Patrick Fiori, Claudio Capeo, les journalistes Julian Bugier, Justine Salmon ou encore Marc Lévy… « Ce système de voix off valorise encore plus le parcours et l’engagement de nos salariés », insiste-t-il. Sans compter que les people se sont prêtés au jeu de manière bénévole.

 

Les ++

Vous l’ignoriez sans doute mais La Croix Rouge Française compte près de 17 000 collaborateurs et 700 établissements Avec la clé plus de 120 métiers différents. Des métiers du care évidemment mais pas que. On retrouve de nombreux postes aux fonctions support, des postes de formateurs…

 

Êtes-vous dans la cible ?

Vous le constaterez par vous-même dans les vidéos, les salariés de la Croix Rouge Française, sont là pour faire le job mais bien plus encore. Bosser dans cette ONG requiert une forme d’engagement différent d’une entreprise lambda. Même si le terme de quête de sens est aujourd’hui largement galvaudé, c’est évident, pour s’épanouir dans cette ONG, il faut un supplément d’âme. Peut-être une piste à suivre pour les jeunes recrues notamment. Dans le cadre du plan 1 jeune, 1 solution, la Croix Rouge Française entend recruter 1700 juniors (1200 en CDI, 500 alternants) .

Grant Thornton : changer les clichés sur les consultants

Pourquoi cette campagne « L’expérience de la confiance » ?

Avec « L’expérience de la confiance », une série d’affiches mettant en scène des situations de travail au sein du cabinet, Grant Thornton souhaite « mettre en mots pour l’interne et l’externe ce que nous sommes vraiment ». « Et bien sûr attirer de nouveaux talents. Après un sondage auprès du secteur, nous nous sommes rendus compte que nous étions insuffisamment connus », souligne Frédéric Zeitoun, directeur général de Grant Thornton en charge de la politique people & culture.

 

Quel dispositif ?

4 affiches illustrent les temps forts de la vie d’un collaborateur chez Grant Thornton. A savoir un entretien de recrutement, le travail en équipe, la qualité de vie au travail et la relation avec les clients. Le tout shooté dans des environnements comfy chic.

Notre préférée ? Celle qui montre un consultant en chaussettes en train de bosser en chaussettes sur son canapé. Bref, un consultant en télétravail, très loin du cliché de l’auditeur en costard coincé derrière son écran en flexoffice. « Nous avons signé un accord télétravail prévoyant 2 jours possibles de home office par semaine. Cette affiche en lien avec le télétravail dans le contexte actuel, montre que nous faisons confiance à nos collaborateurs », précise-t-il.

 

Les ++

Sur 7 personnes à l’affiche, 3 sont des femmes. « Notre taux de féminisation est aujourd’hui de 50%. Plus on monte dans la hiérarchie, moins on a de candidates mais on y travaille. D’ici à 5 ans, nous visons un tiers de femmes associées », illustre Frédéric Zeitoun.

 

Êtes-vous dans la cible ?

Si vous êtes diplômé d’une grande école de commerce, d’ingénieurs ou titulaire d’un master d’université, avec 5 ou 6 ans d’expérience, alors, oui, votre profil peut matcher avec les attentes de Grant Thornton. La moyenne d’âge oscille entre 31 et 32 ans. Sur les 500 recrutements prévus (350 CDI, 150 stagiaires), 80% vont concerner des juniors avec 5 ou 6 ans d’expérience.

 

Nestlé : rendre Nestlé moins impressionnant pour les candidats

Filtre Instagram "Place à l'action" Nestlé

Pourquoi cette campagne « Place à l’action » ?

En 2020, l’ensemble des sièges sociaux du groupe a été regroupé à Issy-les-Moulineaux dans un tout nouveau bâtiment baptisé « SHIFT ».  Un lieu connecté, collaboratif et ouvert mais surtout un nouveau chapitre dans l’histoire de Nestlé en France. Un déménagement qui a surtout permis de revitaliser la marque employeur : « Cette campagne est l’occasion de valoriser auprès des candidats et des écoles, nos actions pour créer un environnement de travail sain et stimulant (accompagnement managérial, respect de l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, création d’opportunités de carrière, offre de formations etc.) pour toujours mieux faire connaître en externe ce qui est véritablement vécu et incarné en interne », commente-t-on chez le géant de l’agroalimentaire.

Quel dispositif ?

Une campagne visuelle, un filtre Instagram personnalisable, une plateforme dédiée aux réseaux sociaux #WeAreNestlé, une plateforme conversationnelle et des « live chats » où les candidats peuvent échanger en direct avec les ambassadeurs Nestlé ... Bref, la totale ! « Pour construire cette campagne « Place à l’action ! » de la façon la plus authentique possible, nous nous sommes appuyés sur nos collaborateurs qui sont nos meilleurs ambassadeurs. Plus de 70 collaborateurs, représentatifs de toute la diversité de l’entreprise, ont ainsi pris part à cette démarche de co-construction en participant à des groupes de travail ou en prêtant leur image », illustre un porte-parole de Nestlé.

Les ++

Cette campagne désacralise en fait le géant Nestlé qui, de l’extérieur, peut paraitre inaccessible, voire opaque. « La plateforme conversationnelle où les candidats peuvent discuter en direct avec des collaborateurs du groupe sur les métiers, les conditions de travail chez Nestlé, les actions de l’entreprise en est un parfait exemple », assure-t-on en interne. Nestlé s’apprête également à ouvrir les portes de son nouveau siège social aux candidats.

 

Êtes-vous dans la cible ?

Sans doute car Nestlé recrute tous azimuts (marketing et vente, supply chain, achats, fonctions techniques, finance, ressources humaines, juridique … du niveau Bac à Bac +5) pour ses fonctions supports au siège, pour ses 18 usines et ses forces de vente. Avec une attention particulière aux jeunes. Dans le cadre de son programme dédié Nestlé Needs YOUth , la firme s’engage à recruter plus de 1600 CDI ou CDD de jeunes de moins de 30 ans à horizon 2025 et à accueillir et former chaque année 750 stagiaires et alternants et alternants.

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Au quotidien, Sylvie Laidet, journaliste indépendante, réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de ses sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :