Nouveau job le 4 janvier 2021 : Lionel Chatelet, 46 ans, associate partner chez Infosys Consulting

Sylvie Laidet

Série #NouveauJob2021 – Après un brillant parcours – en France et à l’étranger – dans un grand groupe, Lionel Chatelet aspire à un renouveau professionnel. Une rupture conventionnelle en poche, il part en quête de nouvelles opportunités. En poste depuis le 4 janvier, il nous raconte sa recherche d’emploi, sa prise de poste en télétravail et les enseignements qu’il tire de cet épisode. Retrouvez tous les témoignages de la série #NouveauJob2021 en bas de l'article.
Nouveau job le 4 janvier 2021 : Lionel Chatelet, 46 ans, associate partner chez Infosys Consulting

Le contexte de son départ

Il ne voyait plus de convergence entre ses aspirations professionnelles et la trajectoire proposée par son employeur. Alors Lionel Chatelet a enclenché un processus de rupture conventionnelle durant l’été 2020.

On est alors en pleine pandémie, ça fait peur et on m’a prévenu que ma recherche d’emploi pourrait prendre du temps. Après discussion avec ma femme, on convient que si je veux avoir des opportunités intéressantes, je devrais peut-être rechercher au-delà de Marseille.

Une recherche d'emploi dans 3 directions

A partir d’octobre 2020, ce cadre supérieur envisage trois pistes :

  • se positionner sur des postes de codir dans des ETI
  • se lancer dans le consulting
  • ou reprendre une entreprise.
Mon ancien poste comprenait des projets de transformation digitale. Je baignais parmi les consultants et j’avais pris mes marques via des partenaires extérieurs. Ces cabinets m’avaient vu à l’œuvre et étaient flattés que je pense à eux pour la suite de ma carrière.

Via son réseau, Lionel Chatelet entre donc en discussion avec Infosys Consulting. Et, après un grand oral, il est adoubé par un panel d'associés. Il assure ses nouvelles fonctions depuis le 4 janvier dernier.

Ses premiers pas dans son job

Pour moi la période d’essai n’est pas un facteur d’inquiétude car cela laisse aux deux parties une certaine liberté d’action. Je dois faire mes preuves et surtout avoir l’humilité nécessaire pour apprendre, car je suis junior sur cette fonction de conseil.

En télétravail depuis Marseille, il devrait – dès que la situation sanitaire le permettra – faire des allers-retours plus fréquents à son bureau parisien.

Je m’accorde jusqu’à la rentrée 2021 pour faire un premier bilan et décider d’une éventuelle relocalisation à Paris.

Les enseignements de sa recherche d’emploi

Tout en étant très focus sur son nouveau job, Lionel Chatelet entend continuer à entretenir son réseau.

  Ma récente recherche d’emploi m’a appris qu’il fallait être en permanence à l’écoute du marché de l’emploi et ne pas disparaitre des radars des cabinets de chasse et de recrutement.

 

Il reconnait que cette dimension réseau a également un sens pour son nouveau job.

 

Cela pourrait vous intéresser :

A qui l'tour ?

Si vous allez bientôt prendre un nouveau poste et que vous souhaitez partager votre expérience (à visage découvert ou anonymement), écrivez-nous et un journaliste de la rédaction de Cadremploi prendra contact avec vous :

info@cadremploi.fr

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Au quotidien, Sylvie Laidet, journaliste indépendante, réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de ses sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :