Nouveau job le 4 janvier 2021 : Pierre*, en CDI dans la logistique mais il garde un plan B au cas où...

Sylvie Laidet

Série #NouveauJob2021 – Le plus étonnant dans l'expérience de Pierre n'est pas qu'il a démissionné au tout début de la crise. Ni sa rapidité à retrouver un CDI dans son secteur. Ce qui frappe chez Pierre, c'est qu'il s'adapte à l'instabilité de l'époque. Face à son nouvel employeur qui lui impose une période d'essai à rallonge, Pierre adopte une stratégie secrète : il continue de chercher ailleurs et garde même un autre plan B. Résilience ou résistance ? Retrouvez les autres témoignages de la série #NouveauJob2021 en bas de l'article.

* le prénom a été modifié, "Pierre" préférant garder l'anonymat

Nouveau job le 4 janvier 2021 : Pierre*, en CDI dans la logistique mais il garde un plan B au cas où...
* le prénom a été modifié, "Pierre" préférant garder l'anonymat

Le contexte de sa démission

La crise ? Quelle crise ? On force un peu le trait mais Pierre* n’entendait pas se laisser malmener par les conséquences de la Covid. Durant le premier confinement, il démissionne de son précédent poste afin de régler des impératifs personnels. Et en septembre 2020, il débute une formation Green Belt en gestion de projet.

Une fois certifié, j’ai envoyé peu de CV mais j’ai fait savoir à mes réseaux que j’étais immédiatement disponible et opérationnel. Le monde de la logistique est tout petit donc j’ai rapidement été chassé.

L’ambiance en entretien d’embauche

Après 3 entretiens, il accepte la proposition d’un grand transporteur express pour gérer un dépôt nouvelle génération.

J’ai une période d’essai de 4 mois + 4 mois et comme le poste n’est pas dans ma région, j’ai tenté de négocier la prise en charge d’un appart-hôtel en semaine. J’ai d’abord essuyé un refus et à force d’argumenter, j’ai obtenu un package salarial permettant de compenser ces frais.

Une période d'essai en gardant... plusieurs plans B !

A ses amis qui le traitent « de malade » pour prendre autant de risques en ce moment, il répond qu’il est « un homme de challenge ». No stress donc. Enfin, pas tout à fait. Si ça tournait mal, cet expert en logistique a prévu un plan B. Ou plutôt des plans B.

Durant ma formation, j’ai créé une structure de conseil en transport et logistique que je pourrais tout à fait réactiver si besoin. Et puis, des sociétés s’intéressent toujours à moi.. Je continue d'ailleurs à passer des entretiens...

Dans les semaines à venir, il va d’ailleurs passer un 3e entretien avec un mastodonte du e-commerce. Histoire de garder la main au cas où son employeur actuel met fin à sa période d'essai. A suivre !

* A sa demande, le prénom a été changé afin de préserver son anonymat.

A qui l'tour ?

Si vous venez de prendre un nouveau poste et que vous souhaitez partager votre expérience (à visage découvert ou anonymement), écrivez-nous et un journaliste de la rédaction de Cadremploi prendra contact avec vous :

info@cadremploi.fr

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Au quotidien, Sylvie Laidet, journaliste indépendante, réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de ses sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :