Oui, le digital embauche des profils séniors !

Sylvie Laidet

CAS PRATIQUES – Dans une tribune parue le 2 décembre dernier, Hymane Ben Aoun, CEO du cabinet de recrutement Aravati, affirmait : « oui, dans le digital il y a de la place pour les séniors et ça vaut la peine de regarder les offres qui y sont proposées ».A la rédaction, nous avons donc décidé de la prendre au mot. A partir de 3 vrais profils séniors récemment embauchés dans l’univers du digital, nous lui avons demandé ce qui a joué en leur faveur. Ils ont entre 45 et 52 ans et cumulent chacun entre 15 et 23 ans d’expérience. Zoom sur leur parcours, leur valeur ajoutée et le package de rémunération qu'ils ont négocié (ou pas).
Oui, le digital embauche des profils séniors !
Hymane Ben Aoun

A priori, il n’y a aucune raison pour qu’un profil sénior – c’est-à-dire ayant plus de 10 ans d’expérience – n’intéresse pas le secteur du digital. « Au contraire, ils sont attendus pour leur capacité à manager, à structurer des process, à « scaler » certains sujets qui doivent être accélérés, » observe Hymane Ben Aoun, CEO du cabinet Aravati qui recrute majoritairement pour le digital.   S’ils démontrent en plus leur capacité à travailler de façon agile, en clair à ne pas rester coincé sur un mode de travail à l’ancienne avec ceinture et bretelle mais plutôt en mode essai/erreur, alors ils s’adapteront facilement. « A eux les directions marketing (CMO), les directions commerciales (Chief business officer) ou de direction des opérations (COO), » détaille l’experte. Pour preuve, voici 3 exemples de profils de CTO, qui ont séduit pour leur séniorité, chacun à sa manière.

Julia Poublan, 45 ans, 15 ans d’expérience

Lors des entretiens, elle a démontré sa capacité à concevoir une stratégie de marque plus globale qu’une simple marque digitale.
Julia Poublan

Son poste actuel depuis février 2020
Directrice marketing et communication du site LesFurets.com (site comparateur de tarifs et de services d’assurances)

Son parcours 
Avec un bon début de carrière dans des secteurs plutôt traditionnels (tourisme et banque en ligne) sur des postes toujours en lien avec le e-commerce et/ou le marketing digital, Julia Poublan tente l’aventure chez un pure player du net.

Sa valeur ajoutée
« Son expérience dans des entreprises avec une forte image de marque et une grande notoriété l’a aidée à se démarquer des autres candidatures. Lors des entretiens, elle a démontré sa capacité à apporter des méthodes, à organiser mais aussi à concevoir une stratégie de marque plus globale qu’une simple marque digitale », retient Hymane Ben Aoun, CEO du cabinet Aravati.

Son package rémunération
« Sur ce sujet, elle a fait un gap anecdotique malgré le risque pris. En revanche, elle a la promesse de devenir actionnaire quand elle aura démontré sa performance », conclut la recruteuse.

Yves Renoue, 48 ans, 22 ans d’expérience

En entretien, il a démontré, exemples à l’appui, sa capacité à aider les gens à modifier leur posture sans les brusquer.
Yves Renoue

Son poste actuel depuis juillet 2020
CTO (Chief Technical Officer) de Geneatnet.org (site collaboratif de généalogie)

Son parcours 
Après 22 ans passés au sein de grands groupes dans le secteur internet et/ou de la téléphonie, Yves Renoue bascule dans une start-up en 2018. Mais l’entreprise ne réussit pas sa levée de fonds, il recherche donc une autre aventure.

Sa valeur ajoutée
« Côté technique, ce candidat avait une légitimité indiscutable mais c’est son expertise de management qui a fait la différence. Il avait déjà des expériences réussies dans l’accompagnement du changement d’équipes, qui à la base, ne voyaient pas l’intérêt de changer quoi que ce soit dans un modèle qui fonctionnait. En entretien, il a démontré, exemples à l’appui, sa capacité à aider les gens à modifier leur posture sans les brusquer », explique Hymane Ben Aoun, CEO du cabinet de recrutement Aravati.

Son package rémunération
Compte tenu de l’urgence à quitter sa précédente entreprise, il n’a pas négocié de hausse de salaire particulière.

Emmanuel Quéré, 52 ans, 23 ans d’expérience

De par son expérience, il était capable d’une certaine hauteur de vue et pouvait se targuer d’une dimension très stratégique par pays.
Emmanuel Quéré

De par son expérience, il était capable d’une certaine hauteur de vue et pouvait se targuer d’une dimension très stratégique par pays.

Son parcours 
Après 23 ans passés à différents postes dans de grandes structures high tech, Emmanuel Quéré créé sa start up, avant de rejoindre un éditeur plus « light » qui finit par être racheté. Se retrouver dans une structure de nouveau plus importante ne lui convient pas et il part donc en quête d’un poste offrant davantage d’autonomie en termes de responsabilité et plus d’impact.

Sa valeur ajoutée
L’entreprise recherchait un profil capable de manager et d’accompagner des managers, le tout avec une dimension un peu « sales ». « Venant du business, Emmanuel avait cette fibre commerciale déjà très orientée satisfaction clients. De par son expérience, il était capable d’une certaine hauteur de vue et pouvait se targuer d’une dimension très stratégique par pays. Son expertise de management a également été décisive. Il savait manager des managers et pouvait de suite appliquer des méthodes de management opérationnelles », détaille Hymane Ben Aoun.

Son package de rémunération
«La négociation a été serrée car dans son précédent poste, il avait une part variable très importante. Pour ce nouveau poste, son salaire fixe reste identique. En termes de variable, s’il atteint ses objectifs, il perdra un peu par rapport à son package précédent. S’il surperforme, il retrouvera son niveau d’avant. Emmanuel a eu l’intelligence d’accepter de prendre un risque pour ne pas s’ennuyer et retrouver du plaisir au travail. Dans un an, s’il continue de surperformer, il pourra négocier à la hausse son package de rémunération », argumente la chasseuse de tête.  

* Tribune d’Hymane Ben Aoun : Y-a-t-il une place pour les seniors dans le digital ?

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Au quotidien, Sylvie Laidet, journaliste indépendante, réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de ses sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :