Parentalité : ces entreprises qui rallongent les congés des parents

Sylvie Laidet

INNOVATIONS RH – Qu’ils soient déjà parents (congés parental), nouveau père (congé paternité) ou face à une situation parentale contrariée (interruption de grossesse ou traitement de la fertilité), les salariés de certaines entreprises ont droit à une rallonge des congés légaux. Des pionnières ?

Certaines boîtes donnent un coup de pouce aux parents ou à ceux qui rêvent de le devenir malgré les difficultés de fertlité qu'ils rencontrent

Parentalité : ces entreprises qui rallongent les congés des parents
Certaines boîtes donnent un coup de pouce aux parents ou à ceux qui rêvent de le devenir malgré les difficultés de fertlité qu'ils rencontrent

Congé parental : 4 semaines supplémentaires payées pour les jeunes parents chez Blablacar

Le contexte

Allez plus haut, allez plus loin ! Sans doute la devise de BlaBlaCar en termes de gestion de la parentalité pour ses collaborateurs. Début 2020, le pionnier du covoiturage a fait partie des entreprises qui ont signé le « ParentalAct » étendant le congé du second parent à un mois. En juillet 2021, la loi a évolué en ce sens en passant le congé paternité à 25 jours calendaires. Blablacar décide donc de renchérir (dans le bon sens du terme) et de rallonger de 4 semaines le congé maternité et le congé second parent. Soit 8 semaines, quel que soit le sexe du salarié.

Quel maintien de salaire ?

« Durant les 4 semaines supplémentaires proposées par BlaBlaCar, la rémunération est maintenue à 100% pour tout le monde », précise-t-on en interne. Et les absents devraient être remplacés.

Congé paternité : 10 semaines rémunérées pour les jeunes parents chez Mobidys

Le contexte
Pour limiter les discriminations à l'embauche et l'hypocrisie d'un droit qui, aussi indispensable soit-il, pénalise évidemment les candidates en âge de procréer, Mobidys vient de signer un accord d’entreprise portant la durée légale du congé paternité et d’accueil du jeune enfant à 10 semaines (vs 28 jours prévus par la loi). L'influence du progressisme suédois (l’un des investisseurs est l'entreprise suédoise ILT) en matière de droit social n'est pas étrangère à l’initiative de cette entreprise spécialisée dans le développement de livres numériques accessibles aux publics DYS. Pour l’heure, aucun salarié n’a encore profité du congé paternité officiel. Mais l’entreprise souligne qu’à ce jour, 4 femmes et un homme salarié ont aujourd’hui entre 29 et 36 ans.

Quel maintien de salaire ?
A 100% durant les 10 semaines d’absence. Le remplacement des pères absents sera étudié au cas par cas en fonction de la charge de travail et du moment.

Congés pour situation parentale complexe : Des congés pour perte ou interruption de grossesse et traitement de la fertilité chez Kellogg France

Le contexte

Pour gérer les situations personnelles complexes autour de la parentalité, Kellogg France décline des mesures déjà en place dans le groupe au Royaume-Uni. Tous les collaborateurs et les partenaires affectés par une perte ou interruption de grossesse, quelle que soit la durée de la grossesse, ou mortinatalité, ont droit à un congé de 2 semaines, et ce, sans limite d’ancienneté.

De plus, les salariés concernés par un traitement de fertilité et l’assistance médicale à la procréation, y compris la fécondation in vitro (FIV), peuvent prendre un congé allant jusqu’à 15 jours par période de 12 mois. Ce congé sera également accessible pour les partenaires des personnes en traitement. Enfin, les managers de l’entreprise vont être formés afin d’aborder convenablement ces situations familiales complexes. « Ils veilleront également à ce que les rendez-vous médicaux et prises de congés des collaborateurs concernés ne soient pas reportés ou empêchés », assure-t-on chez Kellogg France.

Quel maintien de salaire ?

Durant tous ces congés autour de la parentalité sont rémunérés à 100% par l’employeur.

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Journaliste indépendante, je réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de mes sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :