Seulement 12% de femmes dirigent des PME ou des ETI (et d'autres infos sur la parité)

Sylvie Laidet

#HAPPY PARITE – Voici une copilation des 10 dernières infos sur les avancées et les reculs de la parité dans les entreprises, sélectionnées par la rédaction. Avec, entre autres, la faible présence des femmes à la tête des PME et des entreprises de taille intermédiaire, l'Espagne qui adopte le congé menstruel ou le premier palmarès des entreprises en croissance dirigées par des femmes. N'hésitez pas à partager !

Lers 10 infos sur la parité femmes-hommes qu'il ne fallait pas manquer en décembre.

Seulement 12% de femmes dirigent des PME ou des ETI (et d'autres infos sur la parité)
Lers 10 infos sur la parité femmes-hommes qu'il ne fallait pas manquer en décembre.

Seulement 12% de femmes dirigent des PME ou des ETI

Elles ont beau représenter 49% de la population active, les femmes dirigeantes de PME/ETI (entreprises de taille intermédiaire) sont sous-représentées à la tête de ces boîtes par rapport aux hommes : elles ne sont que 12% selon la passionnante étude « Dirigeantes et dirigeants de PME/ETI : quelles différences ? » réalisée par Bpifrance Le Lab et FCE France. Et on les retrouve essentiellement dans les boites de petite taille (moins de 50 salariés).

(1) Insee (2021)

(2) Statistiques de l’OCDE sur la santé (2019)

(3) Observatoire des femmes ingénieures, Ingénieurs et Scientifiques de France, enquête nationale (2021).

La bonne nouvelle (malgré tout) est que les secteurs dans lesquelles ces femmes dirigent ne sont pas genrés : on les retrouve aussi bien dans l’industrie que dans le BTP par exemple.

Je pense que les cheffes d’entreprise aujourd’hui ont ce rôle à jouer, de montrer l’exemple, de se faire médiatiser, d’être sur le devant de la scène. Et s’il faut, pour être sur le devant de la scène, jouer du fait qu’on est une femme, ce n’est pas un problème, il faut y aller.
Muriel Fournier, Espace Propreté (Membre du réseau FCE), Services aux entreprises, 35 salariés (source : Bpifrance Le Lab et FCE France)

Les femmes de la tech, des rôles modèles inspirants

On parcourt volontiers Le French Women Entrepreneurs 40 (FWE40), le premier palmarès annuel des 40 entreprises françaises en croissance dirigées par des femmes, lancé par BNP Paribas et le Women’s Forum.

Ce trophée m’enthousiasme parce qu’il rend compte du dynamisme entrepreneurial de notre pays. Il m’a permis de découvrir de nombreuses entreprises saines et en croissance dans tous les secteurs. Que ces aventures entrepreneuriales inspirantes soient portées par des femmes est important. Car quand l’équilibre hommes-femmes progresse, ce sont toutes les diversités qui progressent ; c’est un accélérateur de performance, d’innovation, d’engagement bénéfique pour tous.
Catherine Barba-Chiaramonti, Pionnière du digital, serial entrepreneure, fervente promotrice de la diversité, business angel et marraine du FWE40

Transparence des salaires : la fin des inégalités femmes-hommes ?

Selon une étude Figures, appli de rémunération en temps réel, menée auprès de 445 entreprises européennes, plus les boites sont transparentes sur les rémunérations, moins les écarts femmes-hommes au même poste sont importants.

 

Écart salarial pour un même poste :

  • 3,5% pour les entreprises non transparentes
  • 2,4% pour les entreprises dont la politique d'entreprise est transparente
  • 2% pour les entreprises dont la politique d'entreprise et la grille salariale sont transparentes 0% pour les entreprises dont la transparence est totale

Mais attention, on est encore loin de l’égalité salariale « Le rapport démontre également que l'écart de rémunération entre hommes et femmes reste assez élevé (13,4%) sur des postes différents, même dans les entreprises totalement transparentes (vs 18,9% dans les entreprises non transparentes) », soulignent les auteurs de l’étude.

L’Espagne adopte la création d’un congé menstruel

Le 15 décembre dernier, les députés espagnols ont adopté (en première lecture), la création d’un congé menstruel. Une première en Europe. En France, ce sujet n’est toujours pas à l’agenda du Parlement. Alors certaines entreprises prennent les devants.

Cela pourrait vous intéresser :

Après la « charge mentale », la « charge esthétique » ?

La charge esthétique, kezako ? « Elle concerne toutes les dépenses financières relatives aux soins esthétiques du corps et à l’apparence (produits de beauté, soins esthétiques, prestations chez le coiffeur ou en institut de beauté…) »,  peut-on lire sur Passeport Santé. Une injonction supplémentaire qui pèserait sur la santé mentale des femmes.

 

Quand la qualité du sommeil pèse sur l’ambition

Qu’ils dorment bien ou mal, les hommes affichent la même ambition. En revanche, quand les femmes dorment mal, elles sont plus enclines à revoir leurs aspirations professionnelles à la baisse. Pour expliquer la cause de la différence entre les sexes dans le lien ambition-sommeil, les chercheurs cités dans Forbes, suggèrent plusieurs possibilités. « Les femmes et les hommes réagissent différemment aux émotions. On apprend généralement aux hommes à contrôler leurs émotions, de sorte qu'ils peuvent être plus aptes à réguler leurs émotions et à maintenir leur ambition, même les jours où un mauvais sommeil entraîne une mauvaise humeur. Les femmes, en revanche, peuvent être plus susceptibles de réagir à l'amélioration de l'humeur qui résulte d'une bonne nuit de repos ».

Le potentiel des femmes sous-estimé par les managers

Mieux notées que leurs homologues masculins, les femmes sont pourtant moins promues à des postes supérieurs. Cherchez l’erreur ! Dans une étude sur les données d'évaluation et de promotion d'une grande chaîne de vente au détail, le professeur Kelly Shue et ses co-auteurs ont découvert que les femmes obtenaient des notes de performance plus élevées que les hommes, mais étaient systématiquement – et à tort – jugées comme ayant moins de potentiel de leadership.

Ces salariés qui changent de genre au boulot

Dans cet article des Echos Start, on suit la transition de genre de Kaï, employé de Google qui a eu la chance d’être soutenu en interne dans sa démarche. Si certaines entreprises s’activent sur le sujet, d’autres font l’autruche.

Euronext met à l’honneur les bons élèves de la mixité

Seules 19 entreprises du CAC40 ont pu intégrer le nouvel indice boursier Euronext basé sur l’égalité des sexes baptisé Euronext Equileap Gender Equality France 40. Pourtant, ces géantes du CAC affichent des scores plutôt bons en matière d’index égalité. Vous avez dit bizarre ?

Comex switch : les nominations de femmes dirigeantes en décembre 2022

  • Valérie Jouatel rejoint The Ascott Limited en tant que vice-présidente ressources humaines Europe.
  • Cécile Morel prend la direction générale d’Hyperspread.
  • Fujitsu France nomme Karine Garcini au poste de directrice générale.
  • La direction générale de Sodexo Santé revient à Hind Bendaoud.
  • Pauline Bailly-Delaporte est nommée directrice chez idoko, cabinet de conseil en ressources humaines.
Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Journaliste indépendante, je réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de mes sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :