Pourquoi les femmes qui font carrière préfèrent cacher leurs cheveux gris (et d'autres infos sur la parité)

Sylvie Laidet

#HAPPY PARITE – Une chercheuse étudie la discrimination chez les femmes qui hésitent à teindre leurs cheveux gris, un père raconte sans filtre son congé parental de 9 mois, l'Europe s'aligne enfin sur la France pour ses "Women on board"... et d'autres actus sur la parité, sélectionnées par la rédaction, afin de pointer ses avancées et ses reculs en entreprise. N'hésitez pas à partager !

10 infos sur la parité femmes/hommes en entreprise que nous sommes heureux de porter à votre connaissance.

Pourquoi les femmes qui font carrière préfèrent cacher leurs cheveux gris (et d'autres infos sur la parité)
10 infos sur la parité femmes/hommes en entreprise que nous sommes heureux de porter à votre connaissance.

Cheveux gris = carrière en berne chez les femmes ?

 
Attention dilemme ! Au boulot, doit-on teindre ses cheveux grisonnants pour paraître moins âgée et donc plus employable ? Vanessa Cecil, chercheuse de l’Université d’Exeter étudie justement les liens entre âgisme, sexisme et apparence, nous signale le media "J'ai piscine avec Simone". Dans un article plus ancien intitulé "Les femmes âgées doivent-elles choisir entre se sentir authentiques ou avoir l'air compétentes", la chercheuse et ses co-auteures s'appuie sur la théorie de Goffman pour étudier les dégâts de la stigmatisation des femmes qui refusent de teindre leur cheveux. Vous n'irez plus jamais chez le coiffeur comme avant.

 

Nos participantes voulaient résister à la pression exercée sur elles pour qu'elles se conforment à une image impossible, éternellement jeune, et se présentent au contraire comme ayant des cheveux gris authentiques mais apparaissent donc inévitablement plus âgées. Cependant, cela n'est possible qu'au détriment de la valeur sociale : dans la mesure où les stéréotypes liés au sexe et à l'âge désignent les femmes âgées comme incompétentes, leur pertinence et leur statut social dépendent précisément du fait qu'elles ne paraissent pas agées.
Extrait de l'article paru dans "Journal des femmes et du vieillissement" (traduction maison)

Les femmes de la Tech tirent davantage la sonnette d’alarme que les hommes

Frances Haugen chez Meta, Janneke Parrish chez Apple, Susan Fowler chez Uber… ces noms ne vous disent peut-être pas grand-chose. Et pour cause. Dans la tech, les lanceuses d’alerte sont moins médiatisées que leurs homologues masculins. Pourtant, elles font le job et sont parfois plus vertueuses que les hommes selon une étude de deux chercheuses américaines relayée dans The Conversation. On y apprend que les femmes seraient plus éthiques et moins corruptibles. Et que si elles peuvent dénoncer des actes répréhensibles de manière confidentielle (et éviter des représailles), elles n’hésitent pas à le faire.

Les femmes décryptent la crypto

Non, les crypto monnaies ne sont pas qu’une affaire d’hommes. Au contraire. Selon une étude de Gemini, 47% des personnes « crypto curieuses » sont des femmes. Sur le site de l’ADN, on est ravie de découvrir que des nanas comme Amandine Claude, alias La Mineuse, ou encore Caroline Jurado avec Les Cryptos de Caro, réussissent à rendre clair et accessible un univers à la base bien compliqué. Décryptage garanti !

Tech : un pacte en avant, combien de pas en arrière ?

69 start up françaises du French tech 120 viennent de signer un pacte parité par lequel elles s’engagent (enfin, façon de parler) à davantage d’égalité dans leurs organisations (minimum de 20 % de femmes au board de l’entreprise d’ici 2025 puis 40 % d’ici 2028, équipe paritaire de speakers pour les prises de parole internes et externes…). Bonne idée car il y a encore du boulot au sein des boy’s clubs de la tech. Actuellement on ne compte que 7 dirigeantes (14 avec les cofondatrices) à la tête des start up du French Tech 120. Dommage que ce pacte n’ait pas force de loi. Et dommage que ce pacte n’est pas encore remporté davantage de suffrages au sein de la French Tech.

 

Retail : les hommes CEO plus influents sur les réseaux que les femmes

Contraints de se réinventer durant la pandémie et marqués à la culotte par des consommateurs de plus en plus responsables et en quête de transparence, les acteurs du retail (magasins et e-commerce) sont obligés de davantage prendre la parole sur les réseaux. Dans le classement des CEO les plus influents dévoilé par AmazingContent, une fois n’est pas coutume, on retrouve encore majoritairement des hommes.

TOP 10 ENSEIGNES - LES CEO LES PLUS ENGAGEANTS

 (sur la base du Score d’Influence*)

1 – E.Leclerc – Michel-Edouard Leclerc (Score d’Influence : 271 730)
2 – Magasins U – Dominique Schelcher (Score d’Influence : 97 907)

3 – Carrefour – Alexandre Bompard (Score d’Influence : 80 405)

4 – Picard – Cathy Geiger (Score d’Influence : 23 395)
5 – Biocoop – Pierrick de Ronne (Score d’Influence : 10 949)
6 – Fnac/Darty – Enrique Martinez (Score d’Influence : 9 784)
7 – Lidl France – Michel Biero (Score d’Influence : 9 334)

8 – Printemps – Jean-Marc Bellaïche (Score d’Influence : 9 248)
9 – Amazon France – Frédéric Duval (Score d’Influence : 8 690)
10 – Showroomprive – David Dayan (Score d’Influence : 7 235)

* Nombre moyen d’engagements par an et par leader.

Suite du classement et analyse des communications de chacun dans le Cahier d’Influence.

 

 

 

TOP 10 E-COMMERCE - LES CEO LES PLUS ENGAGEANTS

 (sur la base du Score d’Influence*)

1 – Nespresso – Guillaume Le Cunff (Score d’Influence : 18 441)
2 – Orange – Fabienne Dulac (Score d’Influence : 15 987)

3 – SFR – Grégory Rabuel (Score d’Influence : 15 493)

4 – Sephora– Martin Brok (Score d’Influence : 12 327)
5 – Alltricks– Gary Anssens (Score d’Influence : 12 087)
6 – Rakuten – Fabien Versavau (Score d’Influence : 11 029)
7 – Rue du Commerce – Karine Schrenzel (Score d’Influence : 10 754)

8 – ASOS– Nick Beighton (Score d’Influence : 9 935)
9 – Fnac.com/Darty – Enrique Martinez (Score d’Influence : 9 784)
10 – Amazon France – Frédéric Duval (Score d’Influence : 8 690)

* Nombre moyen d’engagements par an et par leader.

Suite du classement et analyse des communications de chacun dans le Cahier d’Influence.

Union européenne : enfin des quotas de femmes dans les conseils d’administration

10 ans ! Il aura fallu 10 ans pour que le Conseil et le Parlement européen adoptent enfin la directive « Women on boards ». D’ici mi-2026, les CA des entreprises européennes cotées en Bourse devront compter 33% de femmes ou 40% parmi les membres non-exécutifs du conseil. Grâce à la loi Coppé-Zimmermann, la France est déjà au-dessus de ces seuils. Donc les boards peuvent dormir tranquilles ! Enfin pas tous ! Ceux dont le siège social n’est pas basé en France, vont être soumis à cette nouvelle directive européenne. On pense par exemple à Airbus qui compte seulement 25% de femmes au sein de son CA et qui va donc devoir le féminiser davantage. Cette directive est également une opportunité pour les administratrices françaises qui voudraient siéger dans des entreprises européennes.

Un podcast en faveur de l’égalité

Avortement, diplomatie féministe, éducation à la vie sexuelle et affective… le podcast « Féminisme Initial » du Haut Conseil à l’égalité a pour objectif de faire connaître et de vulgariser des concepts et sujets relatifs aux droits des femmes. On aime le premier épisode consacré à l’égaconditionnalité. Autrement dit pas d’argent public sans égalité.

Les salaires des femmes cadres toujours inférieurs de 7% à ceux des hommes

Les entreprises ont beau dire qu’elles veillent au grain, qu’elles mettent en place des grilles, la loi a beau interdire la discrimination salariale par effet de genre… le résultat est là : les femmes cadres gagnent toujours 7% de moins que leurs collègues masculins selon le Baromètre Rémunérations 2022 de l’Apec. Et visiblement, le gap salarial n’attend pas le nombre des années. Les jeunes femmes cadres (< à 30 ans)  sont payées 6 % de moins que les jeunes hommes cadres. « Cet écart, qui s’explique en partie par des différences de filières de formation, de métiers ou de dimension de postes, s’accentue au fil du temps pour culminer au-delà de 50 ans », soulignent les auteurs d’étude.

Les conseils carrière de Christine Lagarde

Confiance en soi, amour et saisir les opportunités ! Voilà les conseils donnés par Christine Lagarde à un parterre d’étudiants néerlandais pour devenir un good leader et faire carrière. Alors on s’inspire ?

Un père raconte ses 9 mois de congés parental

Pierre K est papa et développeur et il vient de prendre 9 mois de congé parental. Et sur le site du Huffpost, il raconte, ses hauts, ses bas et aussi ses galères avec son employeur : « Mon congé pat’ n’a pas commencé sous de bons auspices. Quand je l’ai annoncé à mon chef, patron d’une petite association qui clame haut et fort qu’il est “family friendly”, il m’a dit qu’il n’était vraiment pas content et que c’était très dommage pour la boîte. Et quand je lui ai dit que j’étais en galère de crèche et que je devrais peut-être prolonger mon congé, il m’a dit qu’il considérerait ça comme une démission (ce qui est totalement illégal, soit dit en passant). »

Comex switch : les nominations de femmes dirigeantes en juin 2022

 

  • Caroline Marro est nommée directrice commercial e-commerce de mmv. Nomination de Catherine Helfenstein au poste de Directrice Talent et Communication de Publicis Media France.
  • Sendinblue nomme Laure Rudelle Arnaud au poste de Chief People and Impact Officer.
  • Hélène Diouf-Kuttruf nommée Directrice Générale Finance de BUT.
  • Cécile Coutens vient d’être nommée PDG de Royal Canin.
  • Withings, spécialiste de la santé connectée annonce l'arrivée de sa nouvelle directrice Marketing, Elizabeth Coleon.
  • Inès Gauvrit vient d’être nommée au poste de directrice commerciale de OuiLive.
  • Audrey Galland prend le poste de directrice générale de France Gaz Liquides.
  • Marie Sermadiras est la nouvelle CEO de Cosfibel, spécialiste français du packaging de luxe.
  • Véronique Saubot est nommée CEO de Simplon.co.
Tags : Parité
Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Journaliste indépendante, je réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de mes sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :