Parité femmes-hommes : les 10 infos qu’il ne fallait pas manquer en avril 2021

Sylvie Laidet

#HAPPY PARITE - On ne s'en lasse pas. Chaque mois, la rédaction de Cadremploi repère 10 infos qui pointent les avancées – et les reculs – de la parité et de la mixité dans les entreprises et leur environnement.
Parité femmes-hommes : les 10 infos qu’il ne fallait pas manquer en avril 2021

Davantage de femmes que d’hommes dans les métiers de la data

Alors que seuls 20% des postes de la tech sont occupées par des femmes, une étude Michael Page Technology en partenariat avec Choose Your Boss*, révèle qu’elles s’orientent davantage que les hommes vers les métiers de la data (data analyst, data scientist…) même si ce n'est pas une déferlante : 7 % des femmes de la tech s’orientent vers ces métiers émergents contre à peine 3 % des hommes.

*Site emploi du groupe Figaro spécialisé sur les métiers de la tech

Lire aussi sur Choose Your Boss >> Les femmes et la tech : en progrès mais peut mieux faire

Les Assises de la parité parodient une pub auto

On aime ce spot de pub parodique pour les Assises de la parité. Un fauteuil à roulettes y est filmé comme une voiture, avec zoom sur chaque détail et commentaire d’une voix d’homme qui se force à être sensuelle : « roulettes qui roulent, siège qui tourne et retourne, accoudoir pour s’accouder… ». Pour finir par constater que ce fauteuil de bureau n’a rien de spécial et balancer une super punch line « Bien occupé, ce fauteuil peut rapporter 10% de croissance. Plus de femmes aux postes clés, on a tous à y gagner ». Alors on siège ?

Sofagate à Ankara

Goujaterie ? Misogynie ? Machisme ? Masculinisme ? On cherche ses mots pour qualifier le geste de Charles Michel, le président du Conseil européen à l’égard de la présidente allemande de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen. Le 6 avril dernier, lors de la réunion des présidents des institutions de l’UE avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, elle a en effet été reléguée sur un divan de côté, tandis que les deux hommes s’installaient confortablement sur deux fauteuils pour discuter. Faux pas ou affront, cette scène a en tous cas créé un différend qui perdure entre les deux édiles, alors qu’ils doivent continuer à travailler ensemble jusqu’en 2024. La présidente a choisi de ne pas tourner la page sans en faire un symbole des difficultés rencontrées par les femmes pour faire respecter leurs droits.

Plan de relance : où sont les femmes ?

Dans son rapport d'étude publié le 29 mars dernier, la Fondation des femmes alerte sur les risques de régression de l’égalité femmes-hommes sur le marché de l'emploi. Selon cette organisation qui sert en quelque sorte de "banque" aux associations féministes de terrain, le plan France relance destiné à "bâtir la France de 2030" est porteur de déséquilibres de genre. Les reproches concernent les investissements jugés partiaux du gouvernement dans des secteurs d'activité où "les femmes sont particulièrement sous-représentées", comme le numérique ou la transition écologique.

Sur les 35 milliards des plans de relance sectoriels de juin 2020, seulement 7 milliards sont dédiés à des emplois occupés par des femmes. Alors que les secteurs féminisés sont les plus touchés, la relance les oublie. Le décrochage des femmes est donc un risque réel et alarmant.
Rapport d'étude "Impact du Covid 19 sur l'emploi des femmes"

L'organisation plaide pour "un plan de relance féministe" dans lequel les aides publiques seraient notamment accordées selon des critères de mixité, de parité ou d'égalité professionnelle. Plus de détails dans le rapport d'étude à télécharger ici.

Les femmes gèrent 10% d'emails en plus et passent plus de temps en réunion

Certes, on passe tous plus ou moins notre temps à bosser derrière notre écran : 3 heures en visio en moyenne par jour, et 80 mails à traiter au quotidien. Mais cette digitalisation du travail est-elle égalitaire ? Sommes nous tous égaux devant un mail ? A en croire les résultats de l’étude menée par le Collectif Usages numériques et égalité, pas vraiment ! « Les femmes ont 10% de plus d’e-mails à gérer et passent +5% de leur temps en réunion que les hommes. En outre, si l’hyper réactivité et l’instantanéité sont aujourd’hui valorisées, elles représentent un coût cognitif important : elles impactent l’organisation du travail et la priorisation des tâches, et peuvent être un facteur de stress important », souligne l’étude.

 

Congé parental, échec et mâle

Cinq ans après l’entrée en vigueur de la loi sur l’égalité réelle d’août 2014, moins de 1% des pères optent pour un congé parental à temps plein après la naissance de leur enfant selon une étude de l’OFCE. Rappelons que l’objectif de cette réforme était de porter ce taux à 25%. Les hommes préfèrent donc ne pas s'éloigner du boulot pendant l'enfance de leur progéniture.

 

Un nouvel annuaire mondial des expertes du genre

Pas assez de femmes dans les conférences, dans les médias, dans les think thanks pour parler de l’égalité entre les femmes et les hommes ? Qu’à cela ne tienne, un annuaire mondial vient de voir le jour qui recense des Expertes Genre.

Une entreprise française offre un congé menstruel


La Société coopérative La Collective a décidé d’octroyer à ses collaboratrices un jour de congé supplémentaires par mois en cas de règles douloureuses. Ce jour off est facultatif mais a déjà fait couler beaucoup d’encre chez les anti comme chez les pro congé menstruel. Et vous, vous en pensez quoi ?

Cela pourrait vous intéresser :

Le cerveau a-t-il un genre ?


« Pourquoi le cerveau des femmes ne les prédispose pas à réussir en entreprise » ! Derrière ce titre un brin provocateur Raphaël H. Cohen explique via leurs neurosciences pourquoi on ne part pas tous et toutes avec le capital « récompense ». Mais heureusement, ce n’est pas une fatalité. Ouf !

Comex switch : les nominations de top manageuses en avril 2021

  • Hélène Moreau-Leroy est nommée PDG d’Hutchinson.
  • Generix Group a nommé Valérie Berjonneau DRH du groupe.
  • Pour la première fois, une femme, Marie Guillemot dirige l’un des big four en France. Elle est désormais Présidente du directoire de KPMG France.
  • Asmita Dubey devient directrice générale chargée du numérique, membre du comité exécutif du groupe L'Oréal.
  • Marion Rouso est nommée directrice générale de la banque de détail de La Banque postale.
  • Brune Poirson rejoint Accor en qualité de directrice du développement durable.
  • Cathy Pianon est nommée Directrice Générale Affaires Publiques et Communication et Directrice du cabinet du PDG Thierry de la Tour d’Artaise.
  • Laurence Poirier-Dietz est promue directrice générale de GRDF 

 

Tags : Parité
Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Au quotidien, Sylvie Laidet, journaliste indépendante, réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de ses sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :