Le cabinet Onepoint affiche son manque de femmes partners afin... d'en attirer (et d'autres infos)

Sylvie Laidet

#HAPPY PARITE SEPTEMBRE 2022 – Drôle d'initiative de la part du cabinet OnePoint. Son président publie une photo dénonçant le manque de parité de son entreprise. Coup de gueule ou coup de com' ? Voici 10 actus sur la parité, sélectionnées par la rédaction afin de pointer ses avancées et ses reculs en entreprise. Retrouvez en fin d'article les 10 actus des mois précédents.
Le cabinet Onepoint affiche son manque de femmes partners afin... d'en attirer (et d'autres infos)

Onepoint affiche son manque de mixité dans le but... d'en guérir

« A votre avis, combien y a-t-il de femmes sur cette image ? »

Pas la peine de compter, David Layani, le président fondateur de Onepoint donne la réponse dans son post : 14 femmes et 89 hommes. Voici donc le niveau de mixité des partners de ce cabinet conseil. Plutôt que de se gargariser uniquement de son score (88) à l’index égalité, le dirigeant joue cartes sur table : oui, il y a très peu de partners femmes alors que le cabinet compte 40% de femmes. Il lance donc un appel aux candidates et s’engage à afficher chaque mois une nouvelle photo. Coup de com’ ou engagement sincère ? A suivre. 

Les gros salaires toujours trustés par les hommes

Quelques chiffres valent mieux que de longs discours. Parmi les 10 % des salariés les mieux payés, 28 % sont des femmes et 72 % des hommes. L’Observatoire des inégalités a compilé des données Insee et constate que les hauts salaires dans le privé continuent d’être trustés majoritairement par les hommes. Le “plafond de verre” s’est à peine fissuré, puisque les femmes restent très minoritaires parmi les dirigeants et dans les états-majors des grandes entreprises.

Les jeunes ingénieures peinent à décrocher un emploi stable en sortie d’études

Les employeurs nous rebattent les oreilles avec leurs galères de recrutements et des difficultés qu’ils ont à embaucher des femmes pour respecter leurs obligations en matière de mixité. Or selon la dernière enquête du Cereq sur les sortants du supérieur, seulement 54% des ingénieures accèdent à un emploi stable après leur titre en poche contre 70% pour les ingénieurs hommes. Cherchez l’erreur !

 

Mesdames les agents publics, donnez de la voix !

Vous êtes une femme, vous bossez dans la fonction publique et vous voulez faire entendre votre voix ? Vous avez jusqu’au 22 décembre pour postuler en vidéo (180 secondes pour pitcher votre projet pro) au concours d’éloquence A voix égales organisé par l’Académie de Montpellier. Les cinq lauréates gagneront 10 séances de coaching pour tenter de mener à bien leur projet professionnel.

 

Un collectif de start up au chevet de la santé des femmes

Dans la famille des lobbies de la French Tech, on vous présente Femtech France. Ce collectif ambitionne d’aider les start-up dédiées à la santé féminine à mieux se financer et à trouver des business models pérennes. L’association compte déjà plus de 100 jeunes pousses. Aux manettes de Femtech France, trois entrepreneures (Christel Bony, Delphine Moulu, Juliette Mauro) aux profils complémentaires.

 

Deux livres-enquêtes qui lèvent des tabous

1- Paroles de « filles » en 2022

Une femme qui dit ce qu’elle pense est souvent raillée, parce que les stéréotypes veulent qu’elle soit calme, discrète... au final superficielle.
Florence Pagneux

En suivant les mots de plus de 800 jeunes filles dans « Ce que nos filles ont à nous dire. La première génération post metoo » (Éditions La Mer Salée, 2022, 20 €), la journaliste Florence Pagneux enquête sur ce qu’une société ne peut plus ni ignorer ni tolérer : deux tiers des jeunes filles d'aujourd'hui ont été victimes de harcèlement. L’enquête explore comment le mouvement me-too les a rendues plus conscientes et matures que les générations précédentes. Elle révèle aussi leur finesse d’analyse, leur bienveillance en dépit des injustices, leur avis sur le féminisme, leur vision du genre, les métiers qu'elles ambitionnent, nos filles s’affranchissent des codes.

 

2- Autopsie de la rivalité féminine

On recommande également « En finir avec la rivalité féminine », signée Élisabeth Cadoche et Anne de Montarlot ( Les Arènes, 2022). Les deux auteures convoquent l’histoire, la psychologie et la biologie pour nous aider à comprendre comment l’intériorisation d’une pensée misogyne et la peur

de passer pour une « hystérique » empêchent les femmes de voir la rivalité comme un processus sain et naturel.

La PDG de la RATP démissionne pour devenir proche aidante

A la surprise générale et alors que son mandat devait prendre fin en 2024, Catherine Guillouard, la PDG de la RATP a annoncé sa démission pour le 30 septembre. Au départ pour « raisons personnelles », on a finalement appris qu’elle quittait le navire pour s’occuper de ses parents vieillissants. Devenir proche aidante !

  

L’index égalité change de braquet

Depuis le 1er septembre, les entreprises ayant un index égalité inférieur à 85 doivent afficher des objectifs de progression pour améliorer la note. Et celles en deçà de 75, ont l’obligation de publier des mesures correctives.

Le top management des banques européennes peu féminin

Entre les bonnes intentions affichées en matière de mixité à la tête des banques européennes et la réalité, il y a un gap. Citant le média américain Bloomberg.org, Courrier International souligne que depuis deux ans “aucune femme n’a été nommée à la direction d’une des 30 premières banques européennes, alors que près de la moitié de leurs PDG ont été remplacés au cours de la même période”. Selon l’étude de l’agence de notation DBRS Morningstar, les banques les vertueuses sur le sujet sont les pays du Nord.  La France occupe la 6eme position.

Comex switch : les nominations de femmes dirigeantes en septembre 2022

Depuis le 1er septembre 2022 :

  • Audrey Derveloy est devenue Présidente de Sanofi France.
  • Caroline Guillaumin a été nommée Directrice exécutive de la Communication d’Orange.
  • Angélique de Vries est la toute nouvelle Présidente EMEA de Workday.
  • Claire Léauté assume les fonctions de Directrice générale de Suravenir Assurances.
  • Céline Acharian est la nouvelle Directrice générale de La Fabrique de la Cité.
  • Onélia Lamarre est nommée directrice Partenariats entreprises et développement BtoB d'Excelia.
  • Hélène Yvert prend le fauteuil de Directrice du développement et de l'accompagnement RH de l'Ucanss.
  • Galliane Touze est devenue Directrice Générale Déléguée aux Finances, Risques et Acquisitions de Berger-Levrault.
  • Et le président de la République a nommé Catherine Vautrin comme présidente de l’ANRU.
Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Journaliste indépendante, je réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de mes sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :