Parité femmes-hommes : un congé parental payé à 100% chez MSD (et d'autres infos)

Sylvie Laidet

#HAPPY PARITE - Voici une sélection de 10 infos brèves sur les avancées de la parité en entreprise parmi lesquelles un labo qui vient d’instaurer le congé parental rémunéré, un collectif qui milite pour une femme "Première ministre" ou encore une proposition de loi pour instaurer un "délit de non-partage des tâches domestiques" (rien que ça !). A partager sans modération dans l'open space et orbi !

10 infos que les avancées et les reculs de la parité en entreprise en avril 2022

Parité femmes-hommes : un congé parental payé à 100% chez MSD (et d'autres infos)
10 infos que les avancées et les reculs de la parité en entreprise en avril 2022

Un congé parental payé à 100% chez MSD France

Dans la série des entreprises où il fait bon être parent, on demande MSD France. Depuis début avril, le labo pharmaceutique propose à ses salariés parents, présents depuis plus d’un an, de prendre un congé parental rémunéré à 100% du salaire de base, à l’arrivée d’un enfant (naissance ou adoption), et ce jusqu’à 12 semaines. Pour mémo, le congé parental correspond à une interruption totale (si on souhaite s'arrêter à plein temps) ou partielle (si on souhaite diminuer de quelques heures on activité professionnelle), après l’arrivée d’un enfant dans son foyer. Les période non travaillées ne sont normalement pas payées.

Cela pourrait vous intéresser :

Discrimination salariale : et si on inversait la charge de la preuve ?

C’est en tout cas, le sens d’un rapport adopté à une large majorité par le Parlement européen le 5 avril dernier. Si les préconisations sont un jour transposées en directive, ce serait à entreprise de démontrer qu’elle a bien respecté le principe de l’égalité salariale si un (ou une) salarié se plaint en justice d’une discrimination sur le sujet.

Non les femmes ne sont pas nulles avec l’argent

On boit du petit lait en découvrant la newsletter de Vives qui casse l’idée reçue selon laquelle les femmes et l’argent ça ferait deux. En fait, c’est beaucoup plus subtil que ça. Les femmes savent bien gérer l’argent mais n’en tirent pas de pouvoir économique. La preuve avec les inégalités salariales persistantes entre les femmes et les hommes. 

Les femmes pensent enfin à la tech

Si elles ne sont encore que 17% à exercer dans le numérique selon la dernière étude Gender Scan, les mentalités semblent évoluer. Aujourd’hui, les trois quarts des femmes recommanderaient les métiers de la tech à leurs filles. Et plus d’une femme sur deux est prête à se reconvertir dans la tech. A condition que les formations soient gratuites.

Les femmes grandes perdantes du prélèvement à la source ?

Avant de remplir vos déclarations de revenus, jetez un coup d’œil sur cet article « Impôt à la source : est-ce qu’on se fait avoir ? » qui explique la différence entre un prélèvement à taux personnalisé et un autre à taux individualisé. Pour vérifier si l’on ne paie pas plus qu’il ne faut, ça vaut le coup de s’intéresser à la réponse, non ?

Des femmes au sommet de l’État

Dès le 29 avril dernier, le collectif 2GAP, représentant une soixantaine de réseaux de femmes et mixte a adressé une lettre ouverte au président de la République fraîchement élu pour demander une gouvernance équilibrée entre femmes et hommes au sommet de l’État. Et ce, en commençant par la nomination d’une « femme Première ministre » et la parité à la tête des ministères régaliens et techniques, ainsi qu’au sein des cabinets ministériels et à leur direction. Réponse dans quelques jours !

Daddy cool en congé paternité

Tellement (encore trop) rare donc on en parle. Robin Caillaud, directeur e-commerce de Chefclub témoigne de la prise de son congé paternité. Oui c’est possible. En fin de post, il milite d’ailleurs pour la création d’un congé court pour les deux parents suite à une fausse couche.

Délit de non-partage des tâches domestiques : les Français disent oui

Une femme sur deux (et 44% des hommes) se dit aujourd’hui favorable à l’instauration d’un délit de non-partage des tâches domestiques, selon l’Observatoire Ifop-Consolab  du 5 avril. Il permettrait de sanctionner le conjoint qui ne prend pas sa part des tâches ménagères ou parentales. Et pour beaucoup, la proposition de l’écologiste Sandrine Rousseau, ne serait pas de l’ordre du symbole : « 14% des personnes en couple pourraient y avoir recours, soit un potentiel d’un million de plaintes si l’on extrapole le pourcentage de personnes « certaines » d’y avoir recours sur la base de 30 millions de personnes vivant actuellement en couple », soulignent les auteurs de l’Observatoire de la répartition des tâches ménagères.

Mixité, 100 idées pour y parvenir

Celle qui planche depuis plus de 10 ans sur les sujets parité et mixité au travail, vient de publier « La mixité en entreprise. Tout savoir pour agir » (Ellipses, 2022). Catherine Bonneville-Morawski donne 100 réponses aux questions qu’on doit se oser pour mettre en place un stratégie mixité qui marché et pour développer sa carrière quand on est une femme.

Comex switch : les nominations de femmes dirigeantes en avril 2022

  • État des lieux d’arrivée à venir pour Caroline Evans de Gantès, nommée directrice générale du groupe AVIV France (Meilleurs agents, Groupe SeLoger).
  • Une femme, Aurélie Clemente-Ruiz prend la direction du Musée de l’Homme.
  • Depuis le 1er avril, Gaëlle de la Fosse exerce ses fonctions de Présidente Monde de LHH.
  • Ca roule pour Marion Vergent qui prend la direction du site Troc Vélo.
  • Enfin, Hootsuite annonce la nomination de Natalia Williams au poste de chief product officer (CPO)
Tags : Parité
Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Journaliste indépendante, je réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de mes sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :