Votre allocation chômage va-t-elle augmenter ?

Sylvie Laidet

Depuis le 1er juillet, les allocations chômage ont augmenté de 2,9 %. Mais contrairement aux effets d’annonce, tous les demandeurs d’emploi ne sont pas concernés par cette revalorisation. Et pour vous, ça augmente ou pas ? Cadremploi a interrogé l'Unedic pour vous aider à faire vos calculs.

Les allocations chômage sont revalorisées de 2.9% au 1er juillet 2022 mais pas pour tout le monde.

Votre allocation chômage va-t-elle augmenter ?
Les allocations chômage sont revalorisées de 2.9% au 1er juillet 2022 mais pas pour tout le monde.

Hausse de 2,9 % des allocations chômage


Depuis le 1er juillet, les allocations chômage versées aux demandeurs d’emploi indemnisés ont augmenté de 2,9%. Une hausse en dessous des demandes initiales des syndicats mais une décision actée par le conseil d’administration de l’Unédic, l’organisme paritaire qui pilote le régime de l’assurance chômage. Néanmoins, ne vous réjouissez pas trop vite. Cette hausse ne concerne pas tous les allocataires...

Cela pourrait vous intéresser :

 

🔴 Pas de hausse de 2,9 % si vous percevez des allocations chômage depuis moins de 6 mois 


En effet, cette revalorisation concerne 2,1 millions de personnes soit 95% des demandeurs d’emploi indemnisés. 5% en sont donc exclus. « Un allocataire de l’assurance chômage qui perçoit une indemnisation depuis moins de 6 mois n’est pas concerné par la revalorisation, peu importe le montant de son allocation », précise-t-on à l’Unedic.

 

🟢 Une hausse de 2,9 % si vous percevez des allocations chômage depuis plus de 6 mois 

Parce que des exemples valent mieux que de longs discours, Cadremploi a demandé à l’Unedic de chiffrer deux cas pratiques de revalorisation.

Cas 1

Profil : un cadre, inscrit depuis plus de 6 mois, qui touchait 2400 € bruts d’allocation chômage mensuelle avant le 1er juillet.
🟢 A partir du 1er juillet, son allocation de retour à l’emploi passe à 2470 € bruts par mois.

Cas 2

Profil : un cadre qui touchait 5000 € bruts d’allocation mensuelle avant son 6ème mois d’indemnisation. Avec le système de dégressivité des allocations chômage, après son 6ème mois d’indemnisation, il touchait 3500 € brut avant le 1er juillet.
🟢 A partir du 1er juillet, son allocation de retour à l’emploi passe à 3 601, 50 € bruts par mois.

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Journaliste indépendante, je réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de mes sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :