Webinar post-confinement : Et maintenant, vers de nouvelles pratiques de recrutement ?

Publié le 26 mai 2020 Sylvia Di Pasquale

VIDEO - Trois recruteurs partagent leurs expériences et éclairent le marché de l'emploi post-covid. Poursuite/gel des recrutements, process revisités, profils recherchés, comportement des candidats sont parmi les sujets abordés pendant ce webinar d'une heure organisé par Figaro Recruteur et Cadremploi.
  1. Les invités
  2. Est-ce que vous poursuivez/gelez/ reprenez vos recrutements ?
  3. Vos process de recrutement vont-ils être revisités ? (entretiens d’embauche / test d’évaluation)
  4. Des changements dans les profils recherchés (comportements spécifiques ?)
  5. Comment voyez-vous la situation évoluer côté candidats ?

Les invités

  • Céline Amblot Feral, DRH de SoftWay Medical (éditeur de logiciel de esanté)
  • Salima Mandi, responsable recrutement, MAIF
  • Guillaume Saintagne, Directeur recrutement et marque employeur, Mirakl (editeur d'un logiciel de Marketplace)
    Un webinar organisé par Figaro Recruteur et Cadremploi le 19 mai dernier.

Est-ce que vous poursuivez/gelez/ reprenez vos recrutements ?

Guillaume Saintagne (Mirakl)

Sur les 150 recrutements prévus en 2020, 50 sont décalés en 2021. "Par prudence car nous traversons plutôt très bien la crise." Deux preuves de cette bonne santé : Mirakl n'a pas eu recours au chômage partiel pendant la crise et les augmentations de salaire ont été maintenues en avril. 300 personnes travaillent actuellement dans cette start-up du Next40 partout dans le monde.

Céline Amblot-Feral (Softway Medical)

Les 70 recrutement prévus en 2020 sont maintenus. "Nous continuons à recruter des tech, des sales et des consultants pour déployer nos solutions dans les établissements hospitaliers français et les cabinets de radiologie."

Salima Mandi (Maif)

Sur les 280 recrutements externes prévus en 2020 (hors alternance), 170 sont en cours. Seuls ceux des conseilleurs en assurance sont gelés, tant qu'ils ne peuvent bénéficier de la formation qu'ils doivent obligatoirement suivre dès leur arrivée. Par ailleurs, la Maif compte recruter 220 alternants pour septembre.

Vos process de recrutement vont-ils être revisités ? (entretiens d’embauche / test d’évaluation)

 

Entretiens d’embauche

Céline Amblot-Feral (Softway Medical)

Pas de changement majeur. Les équipes de recrutement de Softway Medical basées à Aix-en-Provence avaient déjà l’habitude de faire passer des entretiens à distance via Teams. Mais le process inclut au moins 1 entretien physique pour rencontrer le candidat. « Même si l’entretien à distance nous permet d’évaluer plein de choses, nous avons besoin de voir les gens. » Deux contrats d’embauche ont été néanmoins signés pendant le confinement car les personnes avaient été vues avant. Depuis la semaine dernière, des contrats de travail ont recommencé à être signés , puisque les candidats ont pu être reçus à Aix ou à Lyon.

Guillaume Saintagne (Mirakl)

Chez Mirakl, on ne badine pas avec le respect des valeurs, qui ne sont pas du tout des mots creux. De plus, cette start-up du Next40 en hypercroissance est suffisamment attractive pour se permettre une hypersélection de ses candidats. Le process de recrutement est donc assez lourd et un entretien s'est même ajouté aux 6 entretiens déjà en place avant le confinement. Après ce marathon, le candidat est certes « un peu rincé » mais il obtient une réponse très rapide en 48 heures. « Il n’y a pas de short list, on ne le fait pas attendre en attendant d’en voir d’autre, pas de « on vous rappellera », insiste Guillaume Saintagne. Le candidat a ensuite une semaine pour se décider à son tour.

Salima Mandi (Maif)

A la Maif, les candidats au poste de management passent 4 entretiens. Le premier entretien se fait par téléphone, puis un 2e en face à face avec le manager et un RRH (donc par Skype pendant le confinement). Ensuite, le candidat est évalué via un assessment confié à un prestataire externe. « Nous cherchons à détecter des personnes en phase avec notre culture Maif ». Avec le déconfinement progressif, Salima Mandi espère retrouver des entretiens en présentiel.

Pour les conseillers commerciaux en assurance, les sessions de recrutement collectives, avec mises en situation commerciales, ont été faites à distance. Les candidats retenus ont ensuite passé un entretien par skype. Ce process sera maintenu après le déconfinement, annonce Salima Mandi, car « cela nous permet de lui faire de feed-back ».

 

Test d’évaluation

Céline Amblot-Feral (Softway Medical)

Pour recruter des commerciaux, l’entreprise invite les candidats à passer d’abord un test d’évaluation à distance avant même d’envoyer son CV. Durant le confinement, la DRH de Softway a observé une hausse de 20% des candidatures via ce test. Vu le succès, ce test deviendra un préalable obligatoire pour avoir la possibilité de passer un premier entretien par Skype.

Les autres questions abordées :

Des changements dans les profils recherchés (comportements spécifiques ?)

Comment voyez-vous la situation évoluer côté candidats ?

Sylvia Di Pasquale
Sylvia Di Pasquale

Je suis rédactrice en chef de Cadremploi depuis 2006, en charge de la rubrique actualités du site. Je couvre des sujets sur la mutation des métiers, l'évolution des rapports recruteurs/recrutés, les nouvelles pratiques managériales ou les avancées de la parité. A la fois sous forme de textes, d'émissions video, de podcasts ou d'animation de débats IRL.

Vous aimerez aussi :