15 000 emplois à prendre maintenant

Sébastien Tranchant

Ce n'est pas parce que le nombre d'offres d'emploi sur Internet est en baisse qu'il n'y a plus d'opportunités à saisir. En voici 15 000 qui concernent aussi bien les profils expérimentés, que les jeunes dip', l'Ile-de-France ou les autres régions. Faites votre marché !

Thibaut Gemignani, directeur général d'Adenclassifieds, éditeur entre autres des sites Keljob.com et Cadremploi.fr, « le marché de l'emploi des cadres est à distinguer du marché de l'emploi en général car il est structurellement porteur de trois effets : le renouvellement naturel lié à la démographie ; une mobilité croissante des actifs et un taux de chômage deux fois moins important (prévu à 4 % fin 2009). » Un coin de ciel bleu dans la morosité actuelle, même si le recrutement des cadres demeure lui aussi impacté par la crise. Selon l'Apec, une baisse de 17 % des embauches de cadres est à prévoir pour 2009, chiffre à relativiser toutefois car « le niveau de recrutement des cadres devrait s'établir autour de 160 000 entre 2009 et 2011, soit deux fois plus que dans les années 90 ».

Des offres d'emploi en baisse sur le Net

Le nombre d'offres d'emploi publiées sur Internet régulièrement en hausse depuis 2003 est actuellement en baisse : selon le baromètre Keljob enregistrant l'évolution du nombre d'offres d'emploi sur plus de 70 sites, entre janvier 2008 et janvier 2009, leur nombre est passé de près de 400 000 à près de 250 000, soit une chute de 40 %. Sur le site Cadremploi.fr spécifiquement, on note une baisse générale de 15 % des offres entre les périodes février-septembre 2008 et février-septembre 2009 avec toute de même de nombreuses spécificités sectorielles : ainsi le BTP recule seulement de 1 % ; l'industrie enregistre un -5 % ; le secteur des services -11 % ; l'informatique internet et télécom -17 % ; la distribution -21 % ; la banque finance assurance -38 % ; l'immobilier -41 %. Nuance plutôt encourageante pour l'avenir : « les fonctions liées aux investissements des entreprises (R&D, marketing) résistent mieux que les fonctions commerciales et financières dites traditionnellement de crise » précise Thibaut Géminiani. Signe que les entreprises restent, pour le moment, assez confiantes pour l'avenir.

De nombreux emplois à prendre tout de même

Delphine Georget, adjointe du recrutement, carrières et diversité chez Total, affirme que l'entreprise « continuera à recruter en 2009 à hauteur de 1600 personnes en France dont 500 à 600 cadres. Le secteur R&D étant porteur, 50 à 60 recrutements sont prévus dans la branche gaz énergies nouvelles cette année ». De son côté, Areva fait savoir que ses deux métiers sur les réacteurs et le cycle du combustible sont très peu touchés par la crise, « voire même en hausse d'activité » alors que les activités de production et de distribution connaissent plus de difficultés. Cette année, le groupe devrait recruter 4000 personnes en France dont 2500 cadres.

Recherche profils experts et jeunes dip'

Malgré une baisse de 38 % des offres d'emploi du secteur banque assurance finance, des entreprises comme Axa ou encore Groupama continuent de recruter. Cette dernière maintient en 2009 ses recrutements au niveau de 2008, à savoir « 3200 embauches en France dont 2000 à 2500 en CDI (550 cadres) » indique Laurent Bekeart responsable de communication de Groupama qui reconnaît des difficultés de recrutement dans certains bassins d'emploi comme le Nord, l'Est ou le Centre. Prévoyant l'ouverture d'une vingtaine d'agences à Paris d'ici à 2010, le groupe est en demande de profils pointus et expérimentés. L'assureur Axa, lui, fait savoir, qu'il est ouvert aux jeunes diplômés : « La diversité des pensées est primordiale et l'entreprise doit permettre aux jeunes talents de s'exprimer » déclare José Milano, directeur du développement des ressources humaines.

La grande distrib' cherche à être incontournable

Pour profiter à fond du regain de la consommation quand elle redémarrera, les groupes de grande distribution profitent de la crise pour muscler leurs positions. Ainsi Kiabi (« la mode à petit prix ») maintient son objectif de doubler le nombre de ses magasins d'ici à 2012 pour atteindre 600 magasins. Des ouvertures qui génèreront naturellement des embauches : 90 % dédiées au réseau magasins et 10 % pour le siège. Chez Auchan, on prévoit également de recruter en 2009 : 6500 nouveaux CDI sont prévus, dont 800 cadres. La seule ouverture, début 2010, du nouveau centre commercial du Kremlin Bicêtre se traduira par 400 recrutements.

Concernant le secteur IT, même si « le fléchissement amorcé au 2e semestre 2008 semble se confirmer sur 2009, explique Emmanuelle Pays, directrice du recrutement et de la mobilité chez Steria, il est à noter que l'informatique n'est plus considéré comme une variable d'ajustement pour les entreprises en temps de crise. Au contraire, il est aujourd'hui incontournable ». Sous-entendu : même réduits, les recrutements demeurent d'actualité dans ce secteur.

Sébastien Tranchant
Sébastien Tranchant

Vous aimerez aussi :