1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité métiers et régions >
  4. Augmentation des cadres : Rhône-Alpes en pole

Augmentation des cadres : Rhône-Alpes en pole

augmentation-des-cadres--rhone-alpes-en-pole

Agnès Wojciechowicz

26/09/2012

Région Rhône-Alpes

Dynamique et diversifiée, Rhône-Alpes est une région qui offre de belles perspectives professionnelles. Les salaires des cadres bénéficient de fortes hausses dans tous les domaines. Gros plan sur les rémunérations et leur évolution.

Voir l'ensemble du dossier : "Salaires : le palmarès des régions"

S’agissant de l’évolution de la rémunération des cadres, Rhône-Alpes suit la progression hexagonale de 2,4 % cette année, d’après le 10e baromètre des salaires cadres Expectra paru en septembre 2012. « La région est globalement en phase avec le marché national mais fait la différence sur la capacité d'attractivité et de projection de carrière », confirme Jérôme Lieutier, responsable régional Rhône-Alpes chez Expectra.

Source : Expectra, 2012. Méthodologie : le baromètre des salaires Expectra est bâti à partir de l’ensemble des postes pourvus par Expectra (Intérim, CDD et CDI) : 78 000 fiches de paie ont été analysées, représentant 114 qualifications dont 56 fonctions cadres. Au global, ce sont plus de 9200 entreprises qui sont représentées, dont 61% en province et 39% en Ile de France.

Pole position dans l’informatique et les télécoms

Dans l’informatique et les télécoms, la région rhodanienne se positionne dans le top 3 des plus hauts salaires en province, pour les ingénieurs système, les ingénieurs sécurité ou encore les administrateurs de base de données. Sur certaines fonctions, Rhône-Alpes est en première position des régions où les rémunérations sont les plus élevées. C’est le cas pour les architectes spécialisés dans les systèmes d’information qui touchent en moyenne 42 200 € contre 40 700 € à l’échelle nationale. Même chose pour les consultants fonctionnels qui restent les mieux rémunérés en France avec 39 400 €, derrière l’Ile-de-France, et les responsables informatiques qui gagnent en moyenne 37 500 € par an. La rémunération des chefs de projet MOE augmente également de 8,7 % pour s’établir à 45 200 €.

Des hausses substantielles dans l’industrie

Le Rhône-Alpes est une zone fortement industrialisée qui résiste bien à la crise. « En des temps bousculés, la région peut donc compter sur sa stabilité, ce qui fait sa force notamment », note Jérôme Lieutier. De ce fait, loin de se maintenir, certaines fonctions de l’industrie et du BTP connaissent une hausse substantielle. Dans le secteur industriel, le salaire des acheteurs atteint 37 400 €, dépassant ainsi la moyenne de 37 000 € pour l’ensemble de la province. La rémunération des projeteurs se place également au dessus du médian hexagonal, avec 38 500 € contre 38 300 €. Les ingénieurs process, les ingénieurs et responsables d’études rhodaniens sont les mieux payés à l’échelle nationale, après ceux de l’Ile-de-France. Dans la construction, les chefs d’équipe BTP sont à 41 200 € contre 34 600 € en province, plaçant la région sur la première marche du podium des rémunérations. Même cas de figure pour les ingénieurs BTP qui touchent 37 800 €.

Certaines fonctions support au top

Forte du dynamisme et la diversité de son tissu économique, la région attire les velléités des entrepreneurs. Cela se traduit par un besoin accru de certaines fonctions support, et se reflète ainsi sur les rémunérations. « Il y a une demande soutenue liée au contexte local, sur des métiers comme la maintenance ou les ressources humaines », note le responsable régional d’Expectra. De toute la province, c’est encore en Rhône-Alpes que les responsables administratifs et financiers sont les mieux rétribués avec 44 900 €. Même chose pour les responsables des ressources humaines qui touchent en moyenne 3 % de plus que leurs confrères des autres régions, avec 47 400 €.

Agnès Wojciechowicz © Cadremploi.fr

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+