1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité métiers et régions >
  4. Augmentations : les cadres qui tirent leur épingle du jeu en Île-de-France

Augmentations : les cadres qui tirent leur épingle du jeu en Île-de-France

augmentations--les-cadres-qui-tirent-leur-epingle-du-jeu-en-ile-de-france

Grégory Haelterman

26/09/2012

Région Ile-de-France

Si la région parisienne conserve son avance sur la province quant à la rémunération des cadres, ces augmentations ne s’avèrent pas tant élevées, révèle le 10e baromètre des salaires Expectra. Retour sur les secteurs et professions qui ont connu les plus fortes croissances salariales en 2012.

Voir l'ensemble du dossier : "Salaires : le palmarès des régions"

Les grands gagnants de l'évolution des salaires en Île-de-France, selon le 10e baromètre des salaires cadres Expectra, se révèlent être les chefs de projet industriels, avec une évolution de 8 %, et les ingénieurs d’affaires Commerciaux et Marketing, avec une hausse de 7 %. Ces fonctions affichent ainsi une avance importante par rapport aux fonctions équivalentes en Province. Le médian Île-de-France (IDF) des chefs de projet atteint par exemple les 54 500 contre 41 300 euros dans les autres régions, alors que le médian IDF des ingénieurs d’affaires Commerciaux et Marketing affiche les 64 300 euros contre 41 600 euros en Province. Des chiffres qui soulignent effectivement l’avance des salaires en Île-de-France par rapport à ceux de leurs collègues provinciaux.

Source : Expectra, 2012. Méthodologie : le baromètre des salaires Expectra est bâti à partir de l’ensemble des postes pourvus par Expectra (Intérim, CDD et CDI) : 78 000 fiches de paie ont été analysées, représentant 114 qualifications dont 56 fonctions cadres. Au global, ce sont plus de 9200 entreprises qui sont représentées, dont 61% en province et 39% en Ile de France.

« L'évolution et la structuration des services RH, du fait de la mise en place de la GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences), est favorable à ces métiers », explique Djamila Legoff, responsable Expectra de la région Île-de-France. Les responsables RH bénéficient ainsi d'une rémunération en hausse de 6,9 %, soit la plus forte tous métiers confondus chez les cadres, tandis que les gestionnaires RH voient leur salaire augmenter de 5,8 % en moyenne.

Optimisme mais croissance modérée

Bien qu’une forte demande dans la filière Informatique & Télécoms puisse s’observer, l'évolution des rémunérations y reste cependant modérée, avec 0,6 % de plus seulement. « Sans doute est-ce dû au fait que la négociation ait relativement moins de place dans les SSII, qui sont le principal pourvoyeur d’emplois en Île-de-France pour les ingénieurs informatiques », explique Djamila Legoff. Les SSII doivent en effet préserver leurs marges et continuer à maîtriser leurs coûts opérationnels dans un marché où le lancement de nouveaux projets par les DSI reste mesuré.

Lorsque l’on prend en compte les compléments de salaire, si environ 54 % des cadres ont été augmentés, tant en Île-de-France qu’en province, les motivations de ces augmentations résident davantage dans le dépassement des objectifs dans la région capitale que partout ailleurs en France. Il en résulte un optimisme plus marqué en Île-de-France, où est attendue une augmentation significative pour l’année prochaine. Les fonctions comptabilité et finance expriment ainsi une satisfaction particulièrement élevée avec 74 % des interrogés qui estiment que leur rémunération est bien au niveau du marché. Plus généralement, les cadres franciliens font preuve du meilleur optimisme puisque 21,5 % d’entre eux s’attendent à une augmentation significative l’an prochain, contre 16,7 % en province.

Grégory Haelterman © Cadremploi.fr

1

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

maxime

27/09/2012

à 12:06

bonjour,

étant toujours à la recherche d'un emploi, je m'efforce de solliciter tout sites dédiés au recrutement .
De ce fait j'en déduit par comparaison des informations collectées, que Cadremploi
correspond au mieux à mon attente.
vous remerciant de ces informations et supports

bien cordialement

> Répondre

+