Banque-assurance : quels profils visent les recruteurs ?

Publié le 13 août 2010 La rédaction Cadremploi

« Nous nous intéressons beaucoup aux profils élargis, c'est-à-dire aux candidats qui possèdent une expérience mais pas forcément dans une banque. Un manager de Sephora ou un commercial de la Fnac par exemple peut nous intéresser par sa richesse. C'est l'expérience commerciale qui rend la candidature intéressante », remarque Stéphan Bidoux, responsable de la communication recrutement pour la Société Générale.

« Nous nous intéressons beaucoup aux profils élargis, c'est-à-dire aux candidats qui possèdent une expérience mais pas forcément dans une banque. Un manager de Sephora ou un commercial de la Fnac par exemple peut nous intéresser par sa richesse. C'est l'expérience commerciale qui rend la candidature intéressante », remarque Stéphan Bidoux, responsable de la communication recrutement pour la Société Générale.

 

« En effet, ce n'est pas une question de secteur, il peut aussi bien venir de la distribution, l'important c'est que le candidat sache construire une relation avec le client, renchérit Nathalie Rauhoff, responsable du recrutement pour le groupe Crédit Agricole SA. Nous pouvons le former aux métiers de la banque, mais il doit être avant tout un bon commercial. »

 

« Je suis tout à fait d'accord. Une expérience dans le domaine commercial, la personnalité du candidat et sa capacité d'écoute sont des éléments primordiaux », poursuit Claire Michiels, responsable de recrutement au Crédit du Nord.

 

Pour les candidats ayant un niveau Bac+2/3, des postes sont à pourvoir sur des fonctions de Conseiller Commercial. Quant aux Bac+4/5 et école de commerce, ils peuvent se diriger vers des postes de Conseiller de clientèle Particuliers, Conseiller en Patrimoine, Conseiller de Clientèle Professionnels voire Entreprises « Nous sommes à la recherche autant de jeunes dip' que de professionnels expérimentés. En effet nous souhaitons recruter des personnes d'âge et de niveau d'expérience variés afin de prévoir des départs en retraite échelonnés.», plaide Claire Michiels.

 

Elle souligne qu'à l'instar de la Société Générale, le Crédit du Nord est très ouvert aux profils atypiques. Elle se remémore par exemple avoir été particulièrement séduite par une candidate ayant monté une crèche pendant la période où elle a cessé de travailler pour s'occuper de ses enfants. « Cela révèle le dynamisme de cette personne, et tout candidat qui possède ce même dynamisme à intérêt à mettre ses initiatives en avant », souligne Claire Michiels.

 

Photo : Stéphan Bidoux, responsable de la communication recrutement pour la Société Générale.

 

Sommaire de la table ronde spéciale recrutement dans la banque et l'assurance :

Banque et Assurance : présentation des recruteurs

Banque-Assurance : quels recrutements dans les activités de réseaux ?

Banque-assurance : quels profils visent les recruteurs ?

Banque-assurance : juniors, misez sur l'alternance et la mobilité interne

Finance : les informaticiens à l'honneur

Banque-assurance : quelles perspectives pour les fonctions support ?

Candidature : quelles sont les attentes des recruteurs ?

Quand aborder la question du salaire en entretien ?

La rédaction Cadremploi
La rédaction Cadremploi

Vous aimerez aussi :